Autoritarismes et démocratisations/Introduction

Une page de Wikiversité.
Aller à : navigation, rechercher

Les années 1960 sont en Afrique une décennie d’espoir.

Les chefs d’État issus de l’indépendance jouissent d’une très forte légitimité.

Kwame Nkrumah (Ghana), Jomo Kenyatta (Kenya), Leopold Sédar Senghor (Sénégal) pour ne citer qu’eux.

Leur objectif est de contrôler et d’africaniser l’État, plus que de le révolutionner, pour apporter le développement.

L’africanisation des terres, des administrations et de l’économie va prendre beaucoup de temps, jusqu’aux années 1980.

Exclamation mark white icon.svg

L’indépendance n’est pas vraiment une rupture

Les nouveaux leaders africains ne font pas table rase du passé, et les problèmes auxquels ils vont être confrontés étaient déjà présents en période coloniale.