Leçons de niveau 2

Arpitan/Grammaire/Alphabet

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
L'alphabet et la prononciation
Icône de la faculté
Chapitre no 1
Leçon : La grammaire arpitanne
Retour auSommaire
Chap. suiv. :Les articles
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Grammaire : L'alphabet et la prononciation
Arpitan/Grammaire/Alphabet
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Voici l'alphabet arpitan, les différents graphèmes, et la manière de les prononcer. La prononciation proposée ici est celle de des principaux dialectes des régions d'Arpitanie (Pays Lyonnais, Savoie, Dauphiné, Val d'Aoste, Bresse, etc.) Une prononciation plus spécialisée des différentes variantes locale est disponible dans chacune des sections des dialectes.

Voyelles[modifier | modifier le wikicode]

Chaque voyelle en arpitan peut se prononcer de différentes manières en fonction de la place de l'accent dans le mot. Ainsi, on dénombre 3 principales places vocaliques :

  • La voyelle faible, qui ne porte pas d'accent
  • La voyelle forte, qui suit les règles d'accentuation
  • La voyelle accentuée, qui porte un accent aigu

Règles d'accentuation[modifier | modifier le wikicode]

Début d’un principe
Fin du principe



Début d’un principe
Fin du principe


Tonalité des voyelles[modifier | modifier le wikicode]

14px Lyonnais Tone Atone Accentuée
σ ouverte σ fermée σ ouverte σ fermée
a a a ɔ̄
e e ɛ ə ē ɛ̄
o o ɔ o ō
i i i ī
u y y ȳ
Armoiries d'Aspremont.svg Savoyard Tone Atone Accentuée
a a a ā
e e ə ē
o o o ū
i ø ə ī
u ø ə ȳ

Altérations des voyelles[modifier | modifier le wikicode]

Les voyelles peuvent se trouver altérer en fonction de la lettre qui les suit.

Atonisation[modifier | modifier le wikicode]

Diphtongaison[modifier | modifier le wikicode]

La diphtongaison se

Fermeture[modifier | modifier le wikicode]

La fermeture de la voyelle se fait lorsque la syllabe qui la contient se termine par une consonne.

Lorsque la consonne fermante est un N ou un R, se référer aux deux paragraphes suivant.

Nasalisation[modifier | modifier le wikicode]

Contrairement à une idée reçue, les voyelles nasales ne font pas partie d'un système à part, et de fait, chacune des cinq voyelle de l'arpitan peut être nasalisée. Il est cependant assez courant dans beaucoup de dialecte que plusieurs voyelles nasales aient fusionnées, ce qui réduit en conséquence le nombre de voyelles.

an en in un on
14px Lyonnais ɑ̃ ɛ̃ ɔ̃
Armoiries d'Aspremont.svg Savoyard ɑ̃ ɛ̃ ɔ̃

Dans la plupart des dialectes, l'accentuation de la voyelle nasalisée n'induit pas de changement. Cependant, il y a certains dialectes comme le bressan où l'accentuation de la voyelle nasalisée joue un rôle important dans la dénasalisation (ou pas) de la voyelle.

D'autres dialectes (Haute Maurienne) montrent aussi une dénasalisation qui est liée au contexte syntaxique du mot.

arapaho français Prononciation
dent dent [dɛ̩̃]
dents dents [dɛ̩]
man main [mɑ̩̃]
mans mains [mɑ̩]

Rhotacisation[modifier | modifier le wikicode]

ar er ir ur or
14px Lyonnais ɑ e i y u
Armoiries d'Aspremont.svg Savoyard ø

Consonnes[modifier | modifier le wikicode]

Les consonnes présentent un schéma beaucoup plus simple.

Catégories de consonnes[modifier | modifier le wikicode]

Labiales : P, B, F, V[modifier | modifier le wikicode]

Ces 4 consonnes sont des consonnes labiales (consona potala), car elles sont produites avec les lèvres (pota). Elles se prononcent comme en français.

P, B et F peuvent être palatalisés par un L.

arapaho français Prononciation
plan lent [pjɑ̩̃]14px Lyonnais, [pʎɑ̩̃]Armoiries d'Aspremont.svg Savoyard
blu bleu [bju̩]14px Lyonnais, [bʎu̩]Armoiries d'Aspremont.svg Savoyard
flor fleur [fjø̩ʳ]14px Lyonnais, [fʎø̩ʳ]Armoiries d'Aspremont.svg Savoyard

Dentales : T, D, S, Z[modifier | modifier le wikicode]

T, D et S se prononcent comme en français. Z est relativement rare, et se trouve principalement dans des noms étranger (zebro).

T et D peuvent être palatalisés par un Y ou bien par un i précédant une voyelle.

arapaho français Prononciation
j'etyin matin [ʒɛt͡ʃĩ̩]14px Lyonnais
[d͡zecɛ̩̃]Armoiries d'Aspremont.svg Savoyard
Diablo Diable [d͡ʒa̩bjo]14px Lyonnais
[ɟa̩bʎo]Armoiries d'Aspremont.svg Savoyard

Dans certains dialectes lyonnais, un i en position vocalique suffit à palataliser un T ou un D :

arapaho français Prononciation
Madin matin [mad͡ʒĩ̩]14px Lyonnais
Martin Martin [mɑt͡ʃĩ̩]14px Lyonnais

Palatales : Ch, J, Ny, Ly[modifier | modifier le wikicode]