Leçons de niveau 14

Appareil cardio-vasculaire/Introduction

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Introduction
Icône de la faculté
Chapitre no 1
Leçon : Appareil cardio-vasculaire
Retour auSommaire
Chap. suiv. :Le cœur

Quiz :

QCM Cardio-vasculaire
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Appareil cardio-vasculaire : Introduction
Appareil cardio-vasculaire/Introduction
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

On parle ici d’appareil : ensemble d’organes réunis pour réaliser une fonction principale, la circulation sanguine. Il y a un moteur, le cœur, des vaisseaux qui assurent la conduction du sang vers les différents territoires du corps (artères et veines), et les capillaires, qui correspondent au territoire où il peut y avoir des échanges entre le sang et le tissu conjonctif, intermédiaire avec les autres tissus).

  • On distingue deux circulations principales : grande circulation (systémique, qui part du ventricule gauche pour revenir au cœur par les veines caves) avec une fonction d’oxygénation, et la petite circulation, qui part du ventricule droit, passe par les poumons (hématose) et revient au cœur par les veines pulmonaires (oreillettes gauches). Seul 5% du sang circulant se trouve dans les capillaires.
  • Il existe, en parallèle à la circulation sanguine, la circulation lymphatique, qui a pour but de récupérer du liquide extra-cellulaire (LE) que l’on trouve dans la matrice du tissu conjonctif et l’amener jusqu’au système veineux.

La circulation sanguine part du cœur : c’est une pompe qui se contracte pour éjecter du sang à autre pression. La pression de circulation varie en fonction des territoires :

  • Grande circulation : éjection à une grande pression par le cœur, la pression artérielle est importante (avec des oscillations), cette courbe diminue au fur et à mesure que l’on s’éloigne du cœur. Dans le système capillaire, la pression est comprise entre 25 et 30 mmHg (plus d’oscillations). La pression et l’écoulement du sang va induire la structure des vaisseaux.
  • Petite circulation : les pressions de départ sont plus faibles, mais il y a encore des oscillations, la pression est voisine de 0 lorsqu’elle revient dans le cœur.

Les différences de contraintes influent sur la structure des vaisseaux.