Leçons de niveau expert

Accord/Accords de sous-dominante

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Accords de sous-dominante
Icône de la faculté
Chapitre no 6
Leçon : Accord
Chap. préc. :Accords de dominante
Chap. suiv. :Accords de onzième et de treizième
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Accord : Accords de sous-dominante
Accord/Accords de sous-dominante
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Sous-dominante[modifier | modifier le wikicode]

En musique tonale, la sous-dominante désigne le quatrième degré d'une gamme.

Ce degré est toujours situé une quarte juste au-dessus de la tonique, ou encore une quinte juste au-dessous de la tonique (règle des renversements).

Par exemple, la note fa est la sous-dominante des gammes de do majeur et de do mineur.

Ce degré remplit la « fonction tonale de sous-dominante », qui consiste à produire ou précéder l'accord de dominante de la tonalité.

Les accords contenant la sous-dominante sont appelés accords de sous-dominante :

  • exemple en Do =
le degré ii : D-7 {D, F, A, C}
le degré IV : F Maj7 {F, A, C, E}


cadences[modifier | modifier le wikicode]

La cadence la plus simple est la cadence sous-dominante – dominante – tonique ( IV–V–I ).

exemple : F , G , C

<<
    \new ChordNames \chordmode 
{
  f1: g: c1:  }
  

        \new Staff \relative c' {
<f a c> <g b d> <c, e g> }
  >>


  • remarque: dans les cadences, l’accord de sous-dominante peut être un accord IV ou un accord II. Les notes de ces deux accords se ressemblent beaucoup. L’accord II avec une septième contient toutes les notes de l’accord IV.

En jazz, on utilise beaucoup la forme II−V−I ( « deux-cinq-un » ). Ici, la sous-dominante IVΔ est remplacée par le substitut de sous-dominante II−7.