AccessiScol-Parents-PPS-Boite a outils-Tutoriel : Comment rediger un projet de vie

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bien rédiger le projet de vie de votre enfant est primordial pour que la MDPH comprenne vos demandes. Pas de panique, ce n’est pas compliqué : ci-dessous quelques éléments clés pour faire un projet de vie efficace et précis. 

La page 4 du formulaire CERFA de demande à la MDPH est le « projet de vie », ou « expression des attentes et besoins de la personne concernée ».

Vous pouvez écrire le projet de vie dans le cadre de cette page 4 du formulaire, ou le joindre sur papier libre (de préférence tapé sur ordinateur). Dans ce cas, indiquez simplement dans le cadre page 4 « voir projet de vie joint ».

Le projet de vie, pour quoi faire ?[modifier | modifier le wikicode]

Le projet de vie est facultatif, mais il est très conseillé de le rédiger : c’est la seule partie du dossier de demande MDPH dans laquelle vous pouvez vous exprimer librement, et ainsi justifier vos demandes et les argumenter. Il permet de compléter les autres documents joints au dossier MDPH (certificats, bilans, factures, etc) en apportant votre éclairage de parents.

Le projet de vie va permettre à l’équipe pluridisciplinaire de la MDPH, puis aux membres de la CDAPH, de mieux comprendre le retentissement du handicap de votre enfant sur sa vie quotidienne et celle de la famille, ainsi que ses besoins.

Le terme « projet de vie » fait souvent un peu peur aux familles, car il donne l’impression qu’il faut se projeter loin dans l’avenir de son enfant, imaginer et décrire ce que l’on souhaite pour lui pour l’ensemble de sa vie. Mais ce n’est pas le cas : le handicap d’un enfant et ses besoins étant susceptibles d’évoluer rapidement, le projet de vie n’a pas besoin d’être une vision à long terme de vos souhaits pour votre enfant. Il doit avant tout permettre de bien justifier vos demandes actuelles auprès de la MDPH, en l’informant sur la vie quotidienne de votre enfant, et sur vos projets pour lui à court terme, par exemple pour les deux prochaines années.

Qui peut m’aider à écrire le projet de vie ?[modifier | modifier le wikicode]

Pour le rédiger, vous pouvez vous faire aider par une assistante sociale, ou par une association de personnes handicapées ou de familles de personnes handicapées.

Si vous demandez un coup de main à une association, choisissez de préférence une association spécialisée dans le handicap de votre enfant, qui comprendra bien ses difficultés et ses besoins, ou une association qui connaît bien le fonctionnement de votre MDPH (par exemple une association qui siège en CDAPH).

A défaut, demandez à une personne de votre famille ou à un ami de le relire, et de vous dire si tout est clair.

Quelle longueur doit avoir le projet de vie ?[modifier | modifier le wikicode]

Le projet de vie doit être suffisamment détaillé pour que la MDPH soit en mesure de bien mener son évaluation : il peut faire de 2 à 5 pages, selon les cas. Si votre projet de vie est long, n’hésitez pas à mettre en évidence (couleur, surlignage) les passages les plus importants, afin que les personnes qui le lisent puissent les retrouver facilement.

Plan type de projet de vie[modifier | modifier le wikicode]

Le projet de vie doit permettre aux personnes qui vont évaluer vos demandes de se faire une idée précise et concrète des difficultés et besoins de votre enfants, dans ses différents environnements. Différents plans peuvent être suivis, selon le type de handicap de votre enfant, et les demandes que vous faites à la MPDH.

Vous pouvez mettre le plan de votre projet de vie en évidence, en mettant en gras les titres des différentes parties, voire en les numérotant.

Exemple de plan type de projet de vie :

Introduction[modifier | modifier le wikicode]

En quelques lignes : informations sur votre enfant (âge, diagnostic) et votre famille (composition de la famille).

Parcours diagnostique, parcours de soins[modifier | modifier le wikicode]

Parcours diagnostique : en cas de première demande à la MDPH, ou de parcours diagnostique complexe ou évolutif..

Parcours de soins : si votre enfant a des soins médicaux particuliers (opérations par exemple), des appareillages médicaux, des traitements

Mon enfant à la maison[modifier | modifier le wikicode]

Description de votre enfant dans sa vie de famille : à la maison, en sortie, en vacances.

Bien lister et expliquer toutes ses difficultés, en donnant des exemples concrets : c’est notamment très important pour la détermination du taux d’incapacité, qui est attribué par comparaison avec ce que fait un enfant du même âge sans handicap.

Remarque : si vous faites une demande de PCH aide humaine, vous pouvez décrire une journée type de votre enfant, en détaillant toutes les aides apportées par la famille (pour une demande d’aide humaine aidant familial) ou par une tierce personne (pour une demande d’aide humaine tierce personne), en évaluant le temps que prend chaque tâche.

Mon enfant à l’école[modifier | modifier le wikicode]

Une évaluation de la scolarité de votre enfant est faite chaque année en réunion Equipe de Suivi de Scolarisation, avec transmission du compte-rendu (GEVA-Sco) à la MDPH.

Mais cela ne doit pas vous empêcher d’indiquer dans votre projet de vie vos remarques et souhaits relatifs à la scolarisation de votre enfant, que celle-ci se fasse en milieu ordinaire ou spécialisé.

si vous faites des demandes liées à la scolarisation auprès de la MDPH (demande d’AVS, de matériel adapté, d’orientation en ULIS ou en établissement spécialisé, etc), justifiez-les ici.

Vous pouvez également parler du périscolaire (cantine, goûter, étude) et de l’extrascolaire (centre de loisirs).

Les prises en charge (actuelles / prévues)[modifier | modifier le wikicode]

Listez et justifiez les prises en charge mises en place pour votre enfant (prises en charge institutionnelles ou en libéral : orthophonie, psychomotricité, ergothérapie, prise en charge psycho-éducative, etc), afin que la MDPH comprenne bien pourquoi elles sont nécessaires à votre enfant.

Si vous souhaitez modifier les prises en charge, indiquez-le et expliquez pourquoi.

Tableau récapitulatif des coûts[modifier | modifier le wikicode]

Notamment :

  • coûts de prise en charge
  • achats de matériel : matériel éducatif, couches, etc
  • coûts de formation des parents

Les coûts que vous supportez du fait du handicap de votre enfant peuvent être au moins partiellement compensés, via un complément AEEH ou via la PCH : il faut donc bien les justifier, et les prouver (joindre tous les justificatifs).

Cessation ou diminution d’activité d’un des parents, ou embauche d’une tierce personne[modifier | modifier le wikicode]

A renseigner si vous avez dû diminuer ou cesser votre activité professionnelle du fait du handicap de votre enfant, ou si vous devez embaucher une personne (nourrice par exemple) pour s’occuper de lui.

Cette diminution ou cessation d’activité, ou cette embauche, peuvent vous ouvrir des droits à un complément AEEH ou à une PCH aide humaine.

Mais attention : il ne suffit pas de dire que vous avez dû diminuer votre activité professionnelle ou embaucher une tierce personne pour votre enfant, il faut prouver que cela est dû à son handicap.

Insérez un emploi du temps hebdomadaire de votre enfant, pour montrer que vous n’avez plus la possibilité de travailler du tout (ou pas plus d’un mi-temps ou d’un 80%), ou que vous devez embaucher une personne un certain nombre d’heures par semaine.

Récapitulatif des demandes[modifier | modifier le wikicode]

Faire une liste de vos demandes à la MDPH.

Pièces jointes[modifier | modifier le wikicode]

Faire une liste des pièces jointes à votre dossier (s’il y en a beaucoup, vous pouvez les numéroter).

Autres exemples et modèles de projet de vie[modifier | modifier le wikicode]

projets de vie pour enfants autistes

http://www.egalited.org/exempleProjetVie.html

modèle de projet de vie détaillé, à télécharger sur cette page :

http://toupi.fr/aide-aux-demarches1/dossier-mdph/projet-de-vie1/

 

< Précédent| Suivant >