AccessiScol-Orientation-ULIS Lycee

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L’Ulis-lycée (Unité Localisée pour l'Inclusion Scolaire) dans le second degré est régi par le même texte officiel que l’Ulis-Collège dans la Circulaire n° 2015-129 du 21-8-2015

Quel est le fonctionnement de l’Ulis en lycée d’enseignement général ou technologique et ses particularités par rapport à l'Ulis-Collège ?

L'orientation[modifier | modifier le wikicode]

C'est la CDAPH (Commission des Droits et de l'Autonomie des Personnes Handicapées) qui a compétence pour prononcer une orientation en Ulis afin de proposer à l’élève la poursuite des apprentissages adaptés à ses potentialités même si les acquis sont réduits. La procédure d’admission se fait par le biais d’une ESS dans le collège d’origine, que l’élève soit en classe ordinaire ou en Ulis-Collège et le dossier est instruit par l’enseignant référent qui remet la proposition d’orientation à l’équipe pluridisciplinaire de la MDPH. La saisine de la MDPH relève de la demande des parents. Les élèves accueillis à l’Ulis doivent faire preuve d’autonomie sociale, notamment dans les déplacements, avoir certaines compétences scolaires ainsi qu'un projet professionnel.

Dans le cas où des élèves de plus de 16 ans n’auraient pu entrer dans une Ulis-Lycée ou ne peuvent pas accéder à un diplôme supérieur, la circulaire n° 2016-117 du 8-8-2016 (Point 7) prévoit de pouvoir leur délivrer une attestation de compétences « Les élèves bénéficiant d'un PPS qui, à l'issue de la classe de 3e ou de leur scolarité ne sont pas en mesure d'accéder à une qualification de niveau V, se voient délivrer une attestation de maîtrise des connaissances et compétences acquises au regard du socle commun, dont un modèle est joint en annexe. » (Plusieurs documents sont proposés en annexe en bas de cette page.)

Il existe deux types d’Ulis-Lycée à distinguer :

1 - L’Ulis en lycée général et technologique[modifier | modifier le wikicode]

Les élèves sont accompagnés pour :

  • la préparation d’un diplôme de l’enseignement général ou technologique
  • prévoir leur projet de poursuites d’études
  • préparer les conditions particulières de l’enseignement supérieur

Des dispositifs d’accompagnements quant à l’orientation seront prévus par des entretiens personnalisés en première et en terminale. L’enseignant référent se mettra en contact avec les correspondants handicap de l’université dans le cas d’une poursuite des études supérieures.

2 - L’Ulis en lycée professionnel[modifier | modifier le wikicode]

Les élèves ont accès aux formations professionnelles de leur lycée ou des lycées du réseau. Les chefs de travaux organisent le lien avec les Cap-emploi, les CFA, et d’autres établissements proposant des plateaux techniques, en vue de la mise en œuvre de stages et de leur insertion professionnelle. 

Dans le cas de l’Ulis en Lycée professionnel, la Circulaire n° 2015-129 du 21-8-2015 renvoie à la Circulaire 2010-088 du 18 juin 2010 (Point 4-3)

« L'Ulis en LP est organisée pour rendre accessibles aux élèves handicapés les formations qui y sont dispensées. Il est possible d'organiser l'Ulis dans un réseau de lycées professionnels afin d'élargir l'offre de formation proposée aux élèves handicapés. Pour les élèves d'Ulis en LP dont le projet personnalisé de scolarisation prévoit directement une insertion sociale et professionnelle en milieu protégé ou en milieu ordinaire avec un accompagnement spécifique, une attention particulière est portée à la construction de compétences sociales et de l'autonomie en appui sur le référentiel de l'enseignement de prévention-santé-environnement » ( n° 30 du 23 juillet 2009) ;

Il est assez fréquent que les élèves pour lesquels une orientation en Ulis-lycée est prévue à la fin du collège, bénéficient d’une découverte sous la forme d’un stage de quelques jours qui peut leur être proposé à l’Ulis-lycée afin d’évaluer leurs capacités à s’intégrer à la vie lycéenne.

Les modalités d'organisation et de fonctionnement de l'Ulis-Lycée[modifier | modifier le wikicode]

L'Ulis-Lycée est un dispositif et non une classe.[modifier | modifier le wikicode]

Ce dispositif permet la scolarisation dans un lycée d’élèves présentant un handicap, et orientés par la Maison Départementale des Personnes Handicapées en Ulis. L’objectif est d’aider ces élèves à préparer un diplôme général ou professionnel.

Il peut s’agir de n’importe quelle formation proposée par le lycée, à condition que le handicap de l’élève soit compatible avec cette filière. Par exemple dans le cas d’un élève présentant une déficience cognitive, l’objectif envisagé sera un CAP.

Les élèves bénéficiant de l’Ulis sont donc inscrits dans une classe dans laquelle ils suivent en totalité ou en partie les cours dispensés dans leur section. Ils ont accès à la demi-pension et aux activités proposées sur les temps méridiens comme tous les élèves du lycée (association sportive, maison des lycéens… ), ils peuvent bénéficier d’un accompagnement si besoin est.

L'effectif de l'Ulis est d’une dizaine d’élèves.[modifier | modifier le wikicode]

Le projet de l'Ulis prévoit l'affectation par le DASEN (Directeur Académique des Services de l'Éducation Nationale), d'un personnel assurant les missions d'un accompagnant des élèves en situation de handicap collectif, un AESH-Co.

L'organisation pédagogique de l'Ulis[modifier | modifier le wikicode]

L’organisation pédagoqique de l’Ulis au lycée est un travail d’équipe. Les adaptations découlent du projet personnalisé de chaque élève qui est défini en équipe en collaboration avec l’élève et la famille ainsi que les enseignants, le Conseiller Principal d’Education, le chef d’établissement, la conseillère d’orientation, l’enseignant référent, l’assistante sociale, le médecin scolaire et éventuellement les services de soins ou les libéraux qui suivent l’élève. Deux à trois réunions par an permettent de déterminer les adaptations nécessaires à l’inclusion de l’élève et de les évaluer.    

Les dispenses d'enseignement[modifier | modifier le wikicode]

Il est possible en Ulis-lycée de demander des dispenses d'enseignement. L'article D. 112-1-1 du Code de l'Education précise les conditions de mise en œuvre des dispenses d'enseignement pour les élèves disposant d'un PPS lorsqu'ils ne peuvent suivre des enseignements en raison de leur handicap. 

"La demande écrite est formulée par la famille ou l'élève majeur et doit être adressée au recteur d'académie qui décide ou non d'accorder une dispense d'enseignement. La famille, ou l'élève majeur, est informé(e) des conséquences de cette décision sur le parcours de formation suivi et des éventuelles répercussions lors du passage des épreuves de l'examen correspondant. La famille, ou l'élève majeur, est également informé(e) que les dispenses d'enseignement ne permettent pas de bénéficier d'une dispense des épreuves d'examens et concours correspondantes. Tous les élèves qui visent un diplôme ou une certification doivent s'assurer que l'enseignement dont ils demandent la dispense ne fait pas l'objet d'une évaluation ou qu'une dispense d'épreuve existe."

L'Evaluation[modifier | modifier le wikicode]

L'élève d'Ulis-lycée pro dispose, comme tout élève, du livret personnalisé de compétences qui l'accompagne durant toute sa scolarité. Ce livret est un outil privilégié de l'évaluation des compétences acquises et doit être renseigné tout au long de sa scolarité. Selon l'article L. 112-4 du Code de l'éducation, les candidats aux examens en situation de handicap peuvent bénéficier d'aménagements des épreuves.    

La nature de ces aménagements et la procédure à suivre sont précisées dans les articles D. 351-27 à D. 351-31 du Code de l'Education. 

La circulaire n° 2015-127 du 3 août 2015 sur l'organisation des examens et concours de l'enseignement scolaire pour les candidats présentant un handicap précise les conditions dans lesquelles les aménagements peuvent être accordés, notamment les aides techniques et les aides humaines ainsi que les conditions dans lesquelles les épreuves de langue vivante peuvent être aménagées. 

Parcours de formation et insertion professionnelle[modifier | modifier le wikicode]

Les élèves de l'Ulis-lycée bénéficient comme l'ensemble des élèves de l'ensemble des informations d'orientation, notamment avec le parcours Avenir défini par l'arrêté du 1er juillet 2015 publié au Bulletin officiel du 0-/07-2015 afin de découvrir différents métiers.

Par ailleurs les élèves de l'Ulis-lycée sont concernés comme tous les élèves par le Continuum Post-Bac. "Ainsi pour favoriser la réussite de ces phases d'orientation, les lycées mettent en œuvre des actions de tutorat, d'accompagnement personnalisé, des passerelles ou des dispositifs de personnalisation." Circulaire n° 2013-0012 du 18-6-2013

Le coordonnateur de l'Ulis, sa mission, sa formation[modifier | modifier le wikicode]

Le coordonnateur chargé d’une Ulis est un enseignant titulaire du 2CA-SH (Certificat Complémentaire pour les enseignements Adaptés et la scolarisation des élèves en Situation de Handicap), diplôme qui s''appelle maintenant CAPPEI, Certificat d'Aptitude Professionnelle aux Pratiques de l'Education Inclusive et formation professionnelle spécialisée. Il dispense une aide sur mesure et assure le lien avec les équipes pédagogiques de chacune des classes concernées, la famille et les différents autres partenaires.

L’accompagnement de ces élèves prend différentes formes selon les besoins de chaque élève : adaptation à l’établissement, reprise de certaines notions scolaires, cours adaptés dispensés par l’enseignante de l’Ulis (quand le décalage avec le programme de la classe est trop grand dans cette matière), aide à la recherche de stage, cheminement vers plus d’autonomie ou de socialisation…. De même, l’emploi du temps, le type d’évaluation, les modalités de stage peuvent être adaptées en fonction des compétences et des difficultés liées aux déficiences de l’élève.

Le coordonnateur de l'Ulis, en lien avec les partenaires accompagnant l'élève, élabore des actions destinées à lui faire connaître les dimensions de la vie sociale et professionnelle qu'il sera amené à rencontrer dans la poursuite de son projet de formation et d'insertion.

Selon la Circulaire 2010-088 du 18 juin 2010 "Les perspectives d'insertion professionnelle, pour les élèves handicapés plus encore que pour les autres, dépendent fortement de la possibilité pour eux d'effectuer des stages en entreprise. À cet égard, un partenariat avec les Cap-Emploi peut s'avérer très utile. Dans le cadre de la mise en œuvre du PPS, ces stages doivent permettre d'évaluer les potentialités de travail de l'élève en situation professionnelle et donc de préciser son projet d'insertion. Comme pour les autres élèves, la recherche de stages revient à l'équipe pédagogique en lien avec le chef de travaux. Un conventionnement peut être prévu avec un établissement médico-social dispensant des formations professionnelles ou un CFA, sous réserve que ceux-ci disposent d'un plateau technique permettant la mise en œuvre des référentiels de formation. Dès le début du parcours en LP, les dispositions nécessaires à la continuité du projet de formation et d'insertion au sortir de l'Ulis devront être envisagées et régulièrement abordées lors des réunions de l'équipe de suivi de scolarisation. Les modalités d'insertion proposées par la MDPH doivent être anticipées et préparées, en lien avec le référent d'insertion professionnelle."

Vidéos[modifier | modifier le wikicode]

1 – Le parcours de 3 élèves en ULIS pro

Synopsis : Cette vidéo présente une Ulis Pro. Celle-ci accueille une dizaine d’élèves qui présentent des troubles des fonctions cognitives et souhaitent préparer un CAP. Les coordonnatrices expliquent le fonctionnement de l’Ulis-pro à travers trois élèves : Paul, Antoine et Camille. Leurs parcours permettent de voir les différentes modalités d’accueil et moyens mis en œuvre pour leur inclusion et leur future insertion professionnelle.

Durée : 7 min 39 s

http://www.ac-grenoble.fr/admin/spip/spip.php?article3543

2 – Un exemple d'ULIS pro avec inclusion pour un CAP

Synopsis : Des élèves d'ULIS pro présentent dans cette vidéo leur inclusion en Logistique dans le but d'obtenir un CAP Logistique.

Durée : 2 min 13 s

Visionner la vidéo : Cliquer sur la touche CTRL de votre clavier (en bas à gauche) et cliquer en même temps sur le lien youtube, la vidéo va s'ouvrir dans une nouvelle fenêtre :

<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/Ig73kGSDnK0" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

Annexes[modifier | modifier le wikicode]

Des exemples d'attestations Académique de reconnaissance de savoirs faire professionnels :

- sur le site Education.gouv : http://cache.media.education.gouv.fr/file/30/14/7/ensel034_annexe4_616147.pdf en annexe 4

- sur le site de l’Académie de Lyon : http://www2.ac-lyon.fr/etab/ien/loire/ressources/ash/spip.php?article23

< Précédent| Suivant >