Leçons de niveau 14

Équation du quatrième degré/Résolutions trigonométriques

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Résolutions trigonométriques
Icône de la faculté
Chapitre no 7
Leçon : Équation du quatrième degré
Chap. préc. :Méthode de Lagrange
Chap. suiv. :Nombres algébriques du quatrième degré

Exercices :

Sur les résolutions trigonométriques
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Équation du quatrième degré : Résolutions trigonométriques
Équation du quatrième degré/Résolutions trigonométriques
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

À la différence des équations du troisième degré, les résolutions trigonométriques décrites dans ce chapitre ne permettent pas de résoudre toutes les équations du quatrième degré. Elles permettent de résoudre seulement certaines équations vérifiant des conditions bien précises. Ce chapitre peut donc, à ce titre, être considéré comme une extension du chapitre sur les méthodes particulières.

Résolution trigonométrique en cosinus et sinus[modifier | modifier le wikicode]

Soit à résoudre l'équation bicarrée :

(nous avons déjà vu à quelle condition une équation du quatrième degré se ramène à une équation de cette forme).

Premier cas : si p < 0 et 0 < 4r < p2[modifier | modifier le wikicode]

En faisant alors le changement de variable :

,

nous obtenons l'équation :

.

Au premier membre, nous reconnaissons un développement de cos(4θ). Nous arrivons donc à :

et nous sommes ramenés à la résolution d'une équation trigonométrique simple.


À titre d'exemple, consulter l'exercice 8-1.

Deuxième cas : si p < 0 et r < 0[modifier | modifier le wikicode]

En faisant alors le changement de variable :

,

nous obtenons l'équation :

.

Au premier membre, nous reconnaissons un développement de cosh(4θ). Nous arrivons donc à :

et nous sommes ramenés à la résolution d'une équation trigonométrique simple.


À titre d'exemple, consulter l'exercice 8-2.

Troisième cas : si p > 0 et r < 0[modifier | modifier le wikicode]

En faisant alors le changement de variable :

,

nous obtenons l'équation :

.

Au premier membre, nous reconnaissons un développement de cosh(4θ). Nous arrivons donc à :

et nous sommes ramenés à la résolution d'une équation trigonométrique simple.


À titre d'exemple, consulter l'exercice 8-3.

Résolution trigonométrique en tangente[modifier | modifier le wikicode]

Soit à résoudre l'équation :

.

Cette équation pourra être résolue par la méthode trigonométrique en tangente si et seulement si :

et .

Si ces conditions ne sont pas vérifiées, il est inutile de poursuivre car ce qui suit serait inexact.


En posant alors :

,

nous obtenons une équation de la forme :

.

Cette dernière équation vérifie la condition rs – 6tp = 0 et ceci est la condition essentielle pour pouvoir appliquer la méthode de résolution en tangente.

Premier cas : si p et r ont des signes différents[modifier | modifier le wikicode]

Posons :

.

Nous obtenons alors l'équation :

.

Au premier membre, nous reconnaissons un développement de tan(4θ). Nous arrivons donc à :

et nous sommes ramenés à la résolution d'une équation trigonométrique simple.


À titre d'exemple, consulter l'exercice 8-4

Second cas : si p et r ont même signe[modifier | modifier le wikicode]