Leçons de niveau 14

Écrire un scénario/Brainstorming

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Brainstorming
Icône de la faculté
Chapitre no 1
Leçon : Écrire un scénario
Retour auSommaire
Chap. suiv. :Approche de l'écriture de scénario
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Écrire un scénario : Brainstorming
Écrire un scénario/Brainstorming
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Introduction[modifier | modifier le wikicode]

Ce n’est pas toujours facile d'écrire une histoire à partir de rien. La technique du Brainstorming (littéralement tempête de cerveau) consiste à écrire tout ce qui vous passe par la tête à partir d'un thème donné. Puis ces données sont organisées de sorte à faire émerger des personnages, des lieux, des actions qui conduiront petit à petit à une première ébauche de scénario.

Cette technique n'a de limite que l'imagination. Il ne faut surtout pas s'imposer de contraintes (elles viendront suffisamment tôt).

En pratique[modifier | modifier le wikicode]

-Choisir un thème, un mot, une phrase. ex: vert

-Faire une liste de tous les mots qui découlent logiquement (selon vous) de ce mots. ex:feuilles, soupe, Peter Pan, Montagne, Nature, ballade...

-Une fois que toutes les idés sont épuisées ( ou au bout de quelques heures), trier et simplifier les idées. ex: Action:se ballader, manger; Personnages:un lutin, un ours; Lieux:la montagne ...

-A partir de tous ces éléments, commencer à inventer une histoire, un début, un milieu, une fin; trouver des personnages intéressants, des actions, des dialogues, bref, écrire un scénario.

Quelques conseils[modifier | modifier le wikicode]

- Écrire les mots sur un tableau ou sur une grande feuille de papier. Contrairement au traitement de texte numérique, l'écriture sur papier peut-être anarchique et la juxtaposition de deux termes peut créer des sens et des idées inattendues. Le processus de création repose en grande partie sur des heureux hasard.

-Lors de la simplification, préférer les termes génériques aux noms courant: "un barbare" au lieu de "Genghis Khan", "une princesse" au lieu de "Lady Diana", une "montagne enneigée" plutôt que "le Mont Everest". Il ne faut pas oublier que nous souhaitons que le scénario donne suite à un film. Le portée du film sera plus importante s'il s'agit d'un sorcier quelconque plutôt que d'un simulacre de Harry Potter, à moins qu’il ne s'agisse d'une parodie.