Recherche:Mobilisation de 1914

Une page de Wikiversité.
Révision datée du 23 février 2013 à 18:15 par Lvcvlvs (discussion | contributions) (+ lien)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Clio1.png
Wikimedia-research-fr.png
Travail de recherche : Mobilisation de 1914

Cette page de l’espace Recherche, dépend de la faculté {{{idfaculté}}}. Consultez le portail de l'espace recherche ou pour plus de détails l'index des travaux de recherche par faculté.

Toutes les discussions sur ce sujet doivent avoir lieu sur cette page.


Concentration de l'armée française en 1914
Carte de l'organisation militaire française en 1907, avec l'indication des fortifications, des limites des 19 régions militaires de l'époque (il manque la 21e région) et du réseau ferroviaire.
Schéma représentant les différentes lignes chargées de transporter les corps d'armée.
Carte de la concentration des armées belge, britannique et françaises en août 1914.

Lors de la mobilisation française d'août 1914, les différentes unités de l'armée française ont été complétées par l'arrivée des réservistes et des territoriaux, puis transportées vers la frontière franco-allemande. Cette concentration, planifiée de longue date, utilise essentiellement le transport ferroviaire comme mode de transport. À partir du journal des marches et opérations de chaque unité, disponible sur http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/, on peut retracer les trajets des différentes grandes unités.

Onze lignes ferroviaires furent réservées aux militaires :

  • ligne A (14e CA) : Grenoble et Chambéry → Lyon, Bourg-en-Bresse, Besançon, Montbéliard, Belfort ou Mornay, Vesoul, Lure, Épinal, Remiremont ;
  • ligne B (8e et 13e CA) : Clermont-Ferrand, Saint-Étienne, Bourges et Dijon → Auxonne, Gray, Port-sur-Saöne, Jussey, Épinal, Charmes ;
  • ligne C (15e et 16e CA) : Nice, Marseille, Montpellier, Perpignan → Avignon, Mâcon, Dijon, Langres, Vittel, Mirecourt, Pont-Saint-Vincent ;
  • ligne D (9e et 18e CA) : Bayonne, Bordeaux, Angers et Châteauroux → Tours, Orléans, Montargis, Sens, Troyes, Bar, Chaumont, Bricon, Neufchâteau, Toul ;
  • ligne E (12e et 17e CA) : Toulouse, Montauban, Périgueux et Angoulême → Limoges, Bourges, Cosne-sur-Loire, Clamecy, Auxerre, Brienne-le-Château, Wassy, Joinville, Gondreville, Commercy ;
  • ligne F (5e CA) : Orléans, Étampes, Melun et Paris-Est → Noisy-le-Sec et Nangis ou Fontainebleau et Montereau, puis Nogent-sur-Seine, Troyes, Mailly-le-Camp, Vitry-le-François, Bar-le-Duc, Saint-Mihiel ;
  • ligne G (4e et 11e CA) : Vannes, Nantes, Le Mans et Paris → Dreux, Versailles, Choisy-le-Roi, Noisy-le-Sec, Meaux, La Ferté-Milon, Fismes, Reims, Suippes, Sainte-Menehould, Verdun ;
  • ligne H (3e et 10e CA) : Rennes, Évreux, Rouen et Paris → Mantes, Pontoise, Creil, Compiègne, Soissons, Laon, Reims, Rethel, Vouziers ;
  • ligne I (2e CA) : Amiens → Ham, Laon, Montcornet, Mézières, Sedan, Stenay, Dun ;
  • ligne K (1er CA) : Lille et Arras → Douai, Valenciennes, Avesnes, Hirson, Rimogne.
  • ligne W (British Expeditionary Force) : Le Havre et Rouen → Amiens, Maubeuge (ligne non prévue par le plan).

NB : les emplacements indiqués ci-dessous sont ceux des états-majors des différentes armées, corps d'armée et divisions (les régiments sont presque systématiquement aux alentours immédiats), avec d'abord l'emplacement de mobilisation, ensuite le trajet effectué dans le cadre de la concentration, enfin le lieu de débarquement. Les dates correspondent à la période entre le départ des éléments précurseurs et l'arrivée du dernier échelon de la grande unité.
Le Journal de mobilisation de chaque unité prévoit des haltes-repas (dans des gares équipées de feuillées, de boulangeries de campagne, de bétail sur pied, de stocks d'avoine, de conserves, de potages salés et de foin pressé), des « ateliers de débarquement » (gares), puis des « cantonnements de concentration » dans les communes des environs pour laisser la place aux unités suivantes. Chaque ligne est organisée avec une commission régulatrice installée dans une « gare régulatrice », protégée par des troupes d'étapes (des bataillons de territoriaux) et des gendarmes.

Abréviations utilisées : CA, corps d'armée ; DC, division de cavalerie ; DR, division de réserve ; DIT, division d'infanterie territoriale ; DTC, division territoriale de campagne ; DTP, division territoriale de place ; DI, division d'infanterie ; GDR, groupe de divisions de réserve ; DIC, division d'infanterie coloniale ; CC, corps de cavalerie ; BCP, bataillon de chasseurs à pied ; RI, régiment d'infanterie ; JMO, journal des marches et opérations ; ENE, élément non endivisionné[1].

Restant aux ordres du général en chef

Régiment de cuirassiers remontant un des boulevards parisiens.

État-major général de l'armée, puis Grand quartier général : Paris → 4-6 Vitry-le-François

Corps de cavalerie

« Corps Sordet » ; état-major mobilisé à Paris → 2 Mézières → 5 Sedan[2]

  • 1re DC : Paris, Vincennes et Versailles → 1er Paris-La Villette, Charleville[3]
  • 3e DC : Compiègne, Noyon, Senlis, Lille, La Fère et Douai → 1er-3 Aubenton (couverture de la 5e armée)[4]
  • 5e DC : Reims, Épernay, Provins et Châlons → 31/07-3/08 Poix-Terron (couverture)[5]

Armée de Lyon

Ou « armée des Alpes », ou « inspection du Sud-Est » (groupe d'Amade), état-major à Lyon le 2[6]

  • 44e DI : Bourg-Saint-Maurice, Gap, Briançon et Nice (RI en garnison) → 13-14 Lyon → 14-18 Voujeaucourt, Grandvillars[7]
  • 64e DR : Grenoble → 8-11 Gap → 19-21 Lyon, Ambérieu, Bourg-en-Bresse, Gray, Charmes, Einvaux, Saffais (passe à la 2e armée)[8]
  • 65e DR : Nice → 6-11 Antibes → 19-24 Is-sur-Tille, Vaucouleurs, Saint-Mihiel[9]
  • 74e DR : 2-18 Chambéry → 19-23 Bayon[10]
  • 75e DR : 8-18 Avignon → 20 Is-sur-Tille, Foug, Dugny-sur-Meuse[11]
  • 91e DTC : Toulouse → 10-11 Draguignan → 19-24 Tours, camp du Auchard → 25-29 Ivry, Tremblay[12]

Armée d'Afrique

  • 37e DI : Constantine → 5-8 Philippeville, Ajaccio, Marseille → 8-10 Arles → 12-13 Chasse, Noisy, Le Bourget, Hirson → 14 Auvillers-les-Forges, Rocroi (passe au 1er CA)[13]
  • 38e DI : Alger → 4-7 Cette → 8-10 Avignon → 12-16 Hirson, Chimay[14]
  • Division de marche du Maroc, ou « division marocaine » (formé sur ordre du ministre au Résident général de France au Maroc du 30 juillet, à partir de prélèvement sur les troupes d'occupation du protectorat ; constitution le 6) : Casablanca → 11-15 Bordeaux → 19-22 Laon, Saint-Michel, Signy-le-Petit et Auvillers, Tournes (passe au 9e CA)[15]

Camp retranché de Paris

Gouvernement militaire de Paris

  • 61e DR : Vannes → 6-14 Le Bourget (défense mobile) → 25-26 Survilliers (+ Goussainville, Louvres, Villiers-le-Bel et Le Bourget), Arras[16]
  • 62e DR : Angoulême → 5-17 Ivry, Gonesse (défense mobile) → 24-25 Villiers-le-Bel (+ Goussainville, Louvres, Survilliers et Le Bourget), Longueau, Arras[17]
  • 84e DTC : Laval, Mayenne, Mamers et Le Mans → 12-13 Massy-Palaiseau, Wissous et Choisy-le-Roi (constitution le 16 pour la défense mobile) → 17-18 Douai[18],[19],[20],[21]
  • 83e DTP : Chartres → 5-12 Rambouillet, Paris-Vaugirard (noyau central du camp retranché)[22]
  • 85e DTP : Châteauroux → 8 Villiers-sur-Marne (Région Est du camp retranché)[23]
  • 86e DTP : Angers → 9 Chevaleret-Ivry → 10 Pierrefitte (Région Nord du camp retranché)[24]
  • 89e DTP : Angoulême → 11 Ruelle, Ivry → 12 Versailles (Région Sud-Ouest du camp retranché)[25]

Groupe d'Amade

Groupe formé le 16 à Arras[6]

  • 81e DTC : Amiens → 5-17 Hazebrouck (passe sous les ordres d'Amade le 19)[26]
  • 82e DTC : Rouen → 17-18 Arras (22 trains ; passe sous les ordres d'Amade le 19)[27]
  • 84e DTC : Le Mans → 11-12 Palaiseau, Choisy-le-Roi → 17-18 Wissous, Douai[28]
  • 88e DTC : Nantes → 18-19 Choisy-le-Roi (22 trains) → 22-23 Wissous, Arras[29]

Divisions isolées

Réserve du ministre

  • 67e DR : Montauban → 11-13 Troyes, Suippes, camp de Mailly puis de Chalons → 16-20 Sainte-Menehould, Clermont-en-Argonne, Verdun[30]

Défense des côtes

  • 87e DTC : Saint-Servan → 6-16 Saint-Malo, Dol, Avranches, Coutances, Valognes[31]
  • 90e DTC : Perpignan (+ Narbonne, Carcassonne et Albi) → 12 Tunisie, Algérie et Maroc[32]
  • 92e DTC : Bordeaux (+ Bayonne) → 28-30 Orléans, Paris-Austerlitz, Choisy-le-Roi[33]

Première armée

Départ de la gare de Paris-Est d'un train de mobilisés, le 2 août 1914.

« Armée de Dôle », le général et le premier échelon de l'état-major quittent Paris-Pantin le 4 à 21 h 26 et arrive à Épinal le 5 à 17 h 30. Dubail prend son commandement le 6 à 0 h 01. Zone d'action de la frontière suisse au sud jusqu'à la ligne exclue Bainville-aux-Miroirs - Bayon - Lunéville-la-Garde - Dieuze au nord[34].

  • 6e DC : Lyon, Chambéry, Saint-Étienne, Clermont-Ferrand, Tarascon, Vienne et Marseille → 1er Partdieu, Châtel-Nomeny (+ Thaon et Charmes), Baccarat (en couverture sous les ordres du 21e CA)[35]
  • 8e DC : Dôle, Belfort, Lure, Dijon, Auxonne, Beaune, Vesoul et Gray → 1er-4 Belfort, Morvillars (en couverture sous les ordres du 7e CA)[36]
  • 57e DR : Belfort (défense mobile de la place ; complète le 8)
  • 71e DR : Épinal (défense mobile de la place ; complète le 8)

7e corps d'armée

Corps de couverture

État-major : Besançon → 1er Belfort[37]

  • 14e DI : Belfort → 31/07-4 Roppe (en couverture)[38]
  • 41e DI : Remiremont, Gérardmer et Bourg-en-Bresse → 31/07 Le Thillot (en couverture)[39]

8e corps d'armée

Ligne B, débarquements entre Charmes et Châtel-sur-Moselle

État-major : Bourges → 3-6 Châtel-sur-Moselle[40]

  • 15e DI : Dijon, Mâcon et Auxonne → 5-7 Charmes (division hâtive prêtée au 21e CA)[41]
  • 16e DI : Bourges, Nevers, Cosne-sur-Loire et Autun → 5-9 Charmes, Châtel[42]

13e corps d'armée

Ligne B, débarquements autour de Darney ; retard suite au tamponnement de Giraucourt le 7

État-major : Clermont-Ferrand → Longeroye, Harol[43]

  • 25e DI : Saint-Étienne, Le Puy et Roanne → 5-9 Darneulles, Dompaire[44]
  • 26e DI : Clermont-Ferrand, Riom, Montluçon et Aurillac → 7-10 Giraucourt, Le Ménil[45]

14e corps d'armée

Ligne A, débarquements en amont d'Épinal

État-major : Lyon → 4-6 Bourg-en-Bresse, Besançon, Épinal, Arches[46]

  • 27e DI : Grenoble, Montélimar, Gap et Embrun → 5-8 Bourg-en-Bresse, Besançon, Tavelines, Lépanges (Lépanges-sur-Vologne)[47]
  • 28e DI : Chambéry, Annecy, Albertville et Sathonay → 5-9 Bourg-en-Bresse, Besançon, Épinal, Docelles[48]
  • groupes alpins (bataillons de chasseurs)

21e corps d'armée

Corps de couverture, renforcé temporairement par la 15e DI

État-major : Épinal → 31/07-4/08 Rambervillers[49]

  • 13e DI : Chaumont, Épinal, Baccarat, Raon-l'Étape et Langres → 1er-5 Bruyères, Rambervillers, Baccarat (en couverture de Raon-l'Étape à Flin)[50]
  • 43e DI : Saint-Dié, Bruyères et Langres → 31/07 Corcieux (en couverture de Raon au Valtin)[51]

1er GDR

En seconde ligne

État-major mobilisé le 3 à Clermont-Ferrand → 10 Vesoul → 14 Héricourt[52]

  • 58e DR : Dijon → 10-17 Luxeuil (+ Conflans-ss-Lanterne et Saint-Loup-sur-Semouse)[53]
  • 63e DR : Clermont-Ferrand → 10-12 Vuivre, Genevreuille[54]
  • 66e DR : Montpellier → 10-14 Montbéliard, Morvillars[55]

Deuxième armée

Colonne de soldats du 66e régiment d'infanterie marchant, des petits drapeaux au bout des fusils, vers la gare de Tours le 5 août 1914 au matin ; ils arrivent à Flavigny-sur-Moselle (près de Nancy) le 6 août.

« Armée de Dijon », le 1eréchelon du QG mobilisé à Paris (Grand-Palais) part pour Neufchâteau le 4 août à 21 h. Le 2e échelon mobilisé à Dijon rejoint le 6. Prise de commandement par le général Castelnau (de Curières de Castelnau) le 6[56].

  • 2e DC : Lunéville, Toul, Commercy et Nancy 31/07-1er (en couverture sous les ordres du 20e corps)[57]
  • 10e DC : Montauban, Limoges, Libourne, Castres, Béziers, Tarbes et Auch → 3-5 Barizey-la-Côte, Maizières, Rozières-aux-Salines[58]
  • 73e DR : Toul (défense mobile de la place ; complète le 8) → 7 Saizerais (travaux de défense)[59]

9e corps d'armée

Ligne D, débarquements entre Toul et Pont-Saint-Vincent

État-major : Tours → 3-7 Les Aubrais, Montargis, Sens, Troyes, Chaumont, Bricon, Neufchâteau, Pont-Saint-Vincent[60]

  • 17e DI : Châteauroux, Le Blanc, Poitiers et Parthenay → 5-7 Chaligny, Pont-Saint-Vincent[61]
  • 18e DI : Angers, Tours et Cholet → 4-9 Bricon, Saint-Nicolas-du-Port, Flavigny[62]

15e corps d'armée

Ligne C, débarquements entre Mézeline et Mirecourt

État-major : Marseille → 6-8 Vézelise[63]

  • 29e DI : Nice, Antibes, Digne, Marseille, Grasse, Menton et Villefranche → 5- Avignon, Lyon Vaïse, Dijon, Is-sur-Tille, Mirecourt, Diarville, Forcelle Saint-Gorgon → 9 Vezelize[64]
  • 30e DI : Avignon, Nîmes, Aix, Privas et Pont-Saint-Esprit → 5-9 Vézelise → 9 Benney[65]

16e corps d'armée

Ligne C, débarquements autour de Vittel

État-major : Montpellier → -8 Mirecourt[66]

  • 31e DI : Montpellier, Béziers, Rodez et Mende → 5-8 Béziers, Montpellier, Nîmes, Le Teil, Lyon, Macon, Is-sur-Tille, Audilly, Contrexeville, Mirecourt[67]
  • 32e DI : Perpignan, Narbonne, Albi et Carcassonne → 7-10 Mirecourt, Mattaincourt[68]

18e corps d'armée

Ligne D, débarquement autour de Neufchâteau

État-major : Bordeaux → 3-7 Coutras, Saint-Pierre-des-Corps, Sens, Troyes, Bricon, Neufchâteau, Coussey[69]

  • 35e DI : Bordeaux, Libourne, Rochefort et La Rochelle → 6-8 Coussey, Pagney-la-Blanche-Côte[70]
  • 36e DI : Bayonne, Mont-de-Marsan, Pau et Tarbes → 6-10 Coussey (50 heures de train)[71]

20e corps d'armée

Corps de couverture

État-major : Nancy[72]

  • 11e DI : Nancy, Saint-Nicolas-d.-Port et Lunéville → 1er-2 Agincourt (en couverture)[73]
  • 39e DI : Toul → 31/07 Art-sur-Meurthe (en couverture)[74]

2e GDR

En seconde ligne

État-major mobilisé à Châteauroux → Vaucouleurs

  • 59e DR : Angers → 9-14 Nancy, Laxou[75]
  • 68e DR : Bordeaux → 9-14 Libourne, Coutras, Saint-Pierre-des-corps, Montargis, Sens, Bricon, Neufchâteau, Nancy, Vandœuvre[76]
  • 70e DR : Neufchâteau → 8 Colombey-les-Belles → 9-11 Nancy → 12 Eulmont (rattachée au 9e CA le 12)[77]

Troisième armée

L'entrée de la caserne Colbert (à Reims) en 1911, hébergeant le 132e régiment d'infanterie.

« Armée de Châlons », 1er échelon mobilisé à Paris, 2e échelon mobilisé à Châlons, prise de commandement le 6 à Verdun[78]

  • 7e DC : Melun, Saint-Germain, Rambouillet, Fontainebleau et Orléans → 1er-3 Vertuzey (Euville), Vignot, Gironville, Apremont, Larcy (en second échelon de couverture sous les ordres du 6e CA)[79]
  • 72e DR : Verdun (défense mobile de la place ; complète le 8)

4e corps d'armée

Ligne G, débarquements autour de Verdun

État-major : Le Mans → -6 Chartres, Versailles, Juvisy, Noisy-le-Sec, Fère-en-Tardenois, Reims, Verdun, Consenvoye[80]

  • 7e DI : Paris, Dreux, Chartres, Alençon et Argentan → 7-9 Verdun, Vacherauville[81]
  • 8e DI : Le Mans, Laval, Mayenne et Mamers → 5-8 Verdun (+ Charny et Consenvaye), Moirey[82]

5e corps d'armée

Ligne F, débarquements entre Saint-Mihiel et Ligny-en-Barrois

État-major : Orléans → 5-7 Malesherbes, Corbeil, Melun, Montereau, Flamboin-Souaix, Troyes, Vitry-le-François, Lerouville, Saint-Mihiel[83]

  • 9e DI : Orléans, Auxerre, Montargis et Blois → 5-8 Saint-Mihiel (division hâtive prêtée au 6e CA)[84]
  • 10e DI : Paris, Fontainebleau, Melun et Coulommiers → 4-9 Mécrin[85]

6e corps d'armée

Corps de couverture, renforcé temporairement par la 9e DI

État-major : Châlons-sur-Marne → 1er Saint-Mihiel, Vigneulles-lès-Hattonchâtel[86]

  • 12e DI : Reims, Soissons, Compiègne et Châlons → 1er Vigneulles-lès-Hattonchâtel (division servant de réserve à la couverture)
  • 40e DI : Saint-Mihiel, Commercy et Pont-à-Mousson → 1er Flirey (division de couverture)
    • groupe de couverture n° 1 (26e BCP et esc. du 12e chasseurs) à Pont-à-Mousson
    • groupe de couverture n° 2 (25e BCP, 29e BCP et esc. du 12e chasseurs) à Xammes, Tautécourt, Dampvitoux et Thiaucourt
  • 42e DI : Verdun, Étain et Conflans-Labry → 1er Fresnes-en-Woëvre (division de couverture)
    • groupe de couverture n° 3 (19e BCP et esc. du 10e chasseurs) à Sponville
    • groupe de couverture n° 4 (16e BCP et esc. du 10e chasseurs) à Boncourt
    • groupe de couverture n° 5 (8e BCP et esc. du 10e chasseurs) Mouaville

3e GDR

En seconde ligne

État-major mobilisé le 4 à Chartres → 9-11 Juvisy, Reims, Sainte-Menehould, Verdun, Dugny-sur-Meuse → 12 Verdun[87]

  • 54e DR : Le Mans → 9-13 Dugny, Verdun[88]
  • 55e DR : Orléans → 8-11 Troyes, Bar-le-Duc, Saint-Mihiel (+ Barmoncourt)[89]
  • 56e DR : Châlons-sur-Marne → -16 Verdun, Chaillon[90]

Quatrième armée

Insigne régimentaire du 88e RI, caserné à Auch.

« Armée de Fontainebleau », arrivée à Saint-Dizier du 1er échelon venant de Paris le 5 août à 8 h 15 ; le 2e échelon le 6 à 21 h venant de Fontainebleau[91]

  • 9e DC : Tours, Niort, Nantes, Luçon, Pontivy, Rennes, Angers et Dinan → 3-5 Vavincourt → 7 Dombasle-en-Argonne → 8 Sivry-sur-Meuse[92]

12e corps d'armée

Ligne E, débarquements théorique de Vaucouleurs à Commercy, mis en seconde ligne

État-major : Limoges → 3-7 Troyes, Givry-en-Argonne[93]

  • 23e DI : Angoulême, Limoges, Guéret et Magnac-Laval → -8 Sainte-Menehould, Chaudefontaine[94]
  • 24e DI : Périgueux, Bergerac, Brive et Tulle → 6-10 Givry-en-Argonne[95]

17e corps d'armée

Ligne E, débarquements théorique de Joinville à Gondrecourt, mis en seconde ligne

État-major : Toulouse → 3-9 Évry (arrêt le 8 de 4 à 13 h suite au tamponnement de Brienne), Suippes[96]

  • 33e DI : Montauban, Agen, Cahors et Marmande → 5-10 Valmy, puis Suippes[97]
  • 34e DI : Toulouse, Saint-Gaudens, Auch, Foix et Mirande → 6-10 Cahors, Cosne-sur-Loire, Cravant, Troyes, Saint-Julien, Auxerre, Troyes, Suippes, Sommes-Bionne[98]

Corps d'armée colonial

En seconde ligne

État-major : Paris → Bar-le-Duc

  • 1re DIC : Paris → dispersion au profit d'autres grandes unités
    • 2e brigade (5e et 6e RIC) : Lyon → 6-8 Besançon, Belfort, Dounoux, Archettes (passe ENE du 14e CA)[99]
    • 5e brigade (21e et 23e RIC) : Paris → 7-8 Noisy-le-Sec (+ Pantin), Revigny-sur-Ornain (passe ENE du CA colonial)[100]
  • 2e DIC : Toulon → 8-12 Revigny-sur-Ornain, Laheycourt, Vaubecourt[101]
  • 3e DIC : Brest → 7-10 Revigny-sur-Ornain[102]

4e GDR

En seconde ligne

État-major mobilisé le 4 à Vernon → 8 Vitry-le-François → 8 Reims, Laon, Vervins[103]

  • 51e DR : Arras → 9-16 Hirson, Vervins, Plomion[104]
  • 53e DR : Rouen → 8- Laon, Vervins[105]
  • 69e DR : Reims → 9-16 Laon, Marle[106]

Cinquième armée

La 12e compagnie du 1er régiment de ligne en 1911, casernée à Cambrai. Les unités étaient généralement recrutées localement, notamment dans l'infanterie : les soldats du 1er RI proviennent majoritairement de l'arrondissement de Cambrai.

« Armée de Paris », le 1er échelon de l'état-major, mobilisé à Paris, part pour Rethel le 4 août à 18 h 30. Le général Lanrezac arrive le 5 et prend le commandement[107].

  • 4e DC : Sedan → 31/08-3 Stenay, Mangiennes (en couverture sous les ordres du 2e CA, puis passe sous les ordres du CC Sordet le 5)[108],[109]
  • 52e DR : 2 Mézières, Rocroi et Givet (garde des ponts) → 10-11 Aubigny-les-Pothées (fin de concentration le 16)[110]
  • 60e DR : Rennes → 8-17 Laon, Pauvres[111]

1er corps d'armée

Ligne K, débarquements de Hirson à Rimogne

État-major : Lille → 5-6 Hirson, Aubenton[112]

  • 1re DI : Lille, Valenciennes, Cambrai et Avesnes → 5 Hirson, Aubenton[113]
  • 2e DI : Arras, Béthune, Saint-Omer et Dunkerque → 5 Auvilliers → 6 Maubert-Fontaine, Éteignières, Signy-le-Petit[114]

2e corps d'armée

Ligne I, débarquements de Stenay à Dun

État-major : Amiens → 31 Louppy-sur-Loison (corps de couverture ; il passe à la 5e armée le 8)[108].

  • 3e DI : Amiens, Abbeville, Saint-Quentin et Beauvais → 5-7 Stenay (division hâtive : renfort de la couverture)[108]
  • 4e DI : Mézières, Sedan, Alon, Givet, Stenay et Longuyon → 2 Jametz (division de couverture)[108]
    • groupe de couverture n° 1 (18e BCP et esc. du 4e hussards) à Spincourt : secteur d'Audun-le-Roman à Pierrepont
    • groupe de couverture n° 2 (9e BCP et esc. du 19e chasseurs) à Longuyon : secteur de Pierrepont à Tellancourt
    • détachement d'Azannes (six cies du 12e RI et 1/2 esc. du 19e chasseurs) : Damvillers, Romagne-sous-les-Côtes et Azannes

3e corps d'armée

Ligne H, débarquements de Rethel à Attigny

État-major : Rouen

  • 5e DI : Rouen rive gauche, Caen et Le Havre → 5-9 Amagne-Lucquy, Bazancourt (Marne), puis Faissault et Poix-Terron[115]
  • 6e DI : Paris, Saint-Denis, Bernay, Falaise et Lisieux → 6-9 (Batignolles, Courbevoie, Saint-Denis, Bécon-les-Bruyères), Rethel, Bouvellemont[116]

10e corps d'armée

Ligne H, débarquements autour de Vouziers

État-major : Rennes → 3-7 Vrizy-Vandy, Vouziers[117]

  • 19e DI : Rennes, Saint-Brieuc, Guingamp et Vitré → 5-10 Vouziers[118]
    • détachement de couverture (70e RI et 13e hussards) à Mouzon
    • détachement de couverture (41e et 71e RI) à Pouilly et Remilly-Bazilles
  • 20e DI : Saint-Servan, Saint-Lô, Cherbourg et Granville → 7-9 Saint-Malo, Dol, Rennes, Sillé-le-Guillaume, La Hutte-Coulombiers, Dreux, Mantes-Gassicourt, Achères, Creil, Compiègne, Soissons, Laon, Amagne-Lucquy, Attigny, Semuy[119]

11e corps d'armée

Ligne G, débarquements autour de Sainte-Menehould

État-major : Nantes → 3-7 Challerange, Monthois[120]

  • 21e DI : Nantes, Ancenis, La Roche-sur-Yon et Fontenay → 5-8 Challerange, Monthois, La Croix-aux-Bois → 9 Quatre-Champs[121]
  • 22e DI : Vannes, Quimper et Brest → 7-10 Grand-Pré (+ Autry et Challerange), Boulh-aux-Bois → 10 Germont[122],[123]

Sources

  • Répartition et emplacement des troupes de l'armée française, Paris, Imprimerie nationale, 1er mai 1914 
  • Maurice Naërt, Gratien Lefranc, Jean Laxague, Courbis et J. Joubert, Les armées françaises dans la Grande guerre, vol. 1, Paris, Impr. nationale, 1936, 602 p. [lire en ligne], p. 535-586 
  1. Abréviations et sigles en usage dans l'armée française : http://www.pages14-18.com/C_PAGES_DOCUMENTS/abreviations.htm#EF
  2. JMO du Corps de Cavalerie Sordet : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_249_001/viewer.html
  3. JMO de la 1re DC : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_480_001/viewer.html
  4. JMO de la 3e DC : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_483_001/viewer.html
  5. JMO de la 5e DC : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_485_001/viewer.html
  6. 6,0 et 6,1 JMO du groupe d'Amade : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_258_008/viewer.html
  7. JMO du 97e RI : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_672_009/viewer.html
  8. JMO de la 64e DR : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_384_001/viewer.html
  9. JMO de la 65e DR : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_385_001/viewer.html
  10. JMO de la 74e DR : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_402_001/viewer.html
  11. JMO de la 75e DR : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_404_001/viewer.html
  12. JMO de la 91e DTC : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_415_001/viewer.html
  13. JMO de la 37e DI : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_330_001/viewer.html
  14. JMO de la 38e DI : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_333_001/viewer.html
  15. JMO de la division marocaine : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_463_001/viewer.html
  16. JMO de la 61e DR : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_380_001/viewer.html
  17. JMO de la 62e DR : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_381_001/viewer.html
  18. JMO du 25e RIT : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_778_009/viewer.html
  19. JMO du 26e RIT : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_778_015/viewer.html
  20. JMO du 27e RIT : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_779_001/viewer.html
  21. JMO du 28e : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_779_008/viewer.html
  22. JMO de la 83e DTP : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_409_006/viewer.html
  23. JMO de la 85e DTP : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_410_003/viewer.html
  24. JMO de la 86e DTP : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_411_001/viewer.html
  25. JMO de la 89e DTP : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_414_001/viewer.html
  26. JMO de la 81e DTC : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_409_001/viewer.html
  27. JMO de la 82e DTC : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_409_004/viewer.html
  28. JMO de la 84e DTC : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_410_001/viewer.html
  29. JMO de la 88e DTC : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_413_001/viewer.html
  30. JMO de la 67e DR : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_389_001/viewer.html
  31. JMO de la 87e DTC : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_412_001/viewer.html
  32. http://sacarcheo.nuxit.net/regiment/90eDIT.PDF
  33. JMO de la 92e DTC : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_415_004/viewer.html
  34. JMO de la 1re armée : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_19_001/viewer.html
  35. JMO de la 6e DC : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_487_001/viewer.html
  36. JMO de la 8e DC : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_489_001/viewer.html
  37. JMO du 7e CA : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_124_001/viewer.html
  38. JMO de la 14e DI : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_294_001/viewer.html
  39. JMO de la 41e DI : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_340_001/viewer.html
  40. JMO du 8e CA : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_127_001/viewer.html
  41. JMO de la 15e DI : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_296_001/viewer.html
  42. JMO de la 16e DI : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_297_001/viewer.html
  43. JMO du 13e CA : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_140_001/viewer.html
  44. JMO de la 25e DI : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_311_001/viewer.html
  45. JMO de la 26e DI : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_313_001/viewer.html
  46. JMO du 14e CA : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_145_001/viewer.html
  47. JMO de la 27eDI : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_314_001/viewer.html
  48. JMO de la 28eDI : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_315_001/viewer.html
  49. JMO du 21e CA : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_195_001/viewer.html
  50. JMO de la 13eDI : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_292_001/viewer.html
  51. JMO de la 43eDI : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_344_001/viewer.html
  52. JMO du 1er GDR : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_257_001/viewer.html
  53. JMO de la 58eDR : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_374_001/viewer.html
  54. JMO de la 63eDR : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_382_001/viewer.html
  55. JMO de la 66eDR : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_387_001/viewer.html
  56. JMO de la IIe armée : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_25_001/viewer.html
  57. JMO de la 2e DC : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_482_001/viewer.html
  58. JMO de la 10e DC : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_493_001/viewer.html
  59. http://sacarcheo.nuxit.net/regiment/73eDI.PDF
  60. JMO du 9e CA : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_131_001/viewer.html
  61. JMO de la 17e DI (détail par bataillon) : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_298_001/viewer.html
  62. JMO de la 18e DI : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_299_001/viewer.html
  63. JMO du 15e CA : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_155_001/viewer.html
  64. JMO de la 29e DI (détail des haltes-repas) : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_316_001/viewer.html
  65. JMO de la 30e DI : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_318_001/viewer.html
  66. JMO du 16e CA : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_158_001/viewer.html
  67. JMO de la 31e DI : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_321_001/viewer.html
  68. JMO de la 32e DI : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_322_001/viewer.html
  69. JMO du 18e CA : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_192_001/viewer.html
  70. JMO de la 35e DI : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_327_001/viewer.html
  71. JMO de la 36e DI : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_328_001/viewer.html
  72. JMO du 20e CA : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_193_001/viewer.html
  73. JMO de la 11e DI : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_289_001/viewer.html
  74. JMO de la 39e DI : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_335_001/viewer.html
  75. JMO de la 59e DR : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_376_001/viewer.html
  76. JMO de la 68e DR (avec l'horaire à chaque étape) : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_390_001/viewer.html
  77. JMO de la 70e DR : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_394_001/viewer.html
  78. JMO de la IIIe armée : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_29_001/viewer.html
  79. JMO de la 7e DC : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_488_001/viewer.html
  80. JMO du 4e CA : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_109_001/viewer.html
  81. JMO de la 7e DI : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_282_001/viewer.html
  82. JMO de la 8e DI : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_284_001/viewer.html
  83. JMO du 5e CA : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_114_001/viewer.html
  84. JMO de la 9e DI : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_285_001/viewer.html
  85. JMO de la 10e DI : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_287_001/viewer.html
  86. JMO du 6e CA : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_118_001/viewer.html
  87. JMO du 3e GDR : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_257_003/viewer.html
  88. JMO de la 54e DR : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_368_001/viewer.html
  89. JMO de la 55e DR : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_369_001/viewer.html
  90. JMO de la 56e DR : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_370_001/viewer.html
  91. JMO de la IVe armée : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_31_001/viewer.html
  92. JMO de la 9e DC : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_490_001/viewer.html
  93. JMO du 12e CA : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_136_001/viewer.html
  94. JMO de la 23e DI : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_307_001/viewer.html
  95. JMO de la 24e DI : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_309_001/viewer.html
  96. JMO du 17e CA : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_163_001/viewer.html
  97. JMO de la 33e DI : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_324_001/viewer.html
  98. JMO de la 34e DI : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_326_001/viewer.html
  99. JMO de la 2e brigade d'infanterie coloniale : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_552_006/viewer.html
  100. JMO de la 5e brigade d'infanterie coloniale : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_552_010/viewer.html
  101. JMO de la 2e DIC : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_467_001/viewer.html
  102. JMO de la prévôté de la 3e DIC : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_473_019/viewer.html
  103. JMO du 4e GDR : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_258_005/viewer.html
  104. JMO de la 51e DR (détail des différents trains) : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_362_001/viewer.html
  105. JMO de la 53e DR : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_366_001/viewer.html
  106. JMO de la 69e DR : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_392_001/viewer.html
  107. JMO de la Ve armée : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_34_001/viewer.html
  108. 108,0 108,1 108,2 et 108,3 JMO du 2e CA : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_102_001/viewer.html
  109. JMO de la 4e DC : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_484_001/viewer.html
  110. JMO de la 52e DR : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_364_001/viewer.html
  111. JMO de la 60e DR : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_378_001/viewer.html
  112. JMO du 1er CA : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_99_001/viewer.html
  113. JMO de la 1re DI : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_260_001/viewer.html
  114. JMO de la 2e DI : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_262_001/viewer.html
  115. JMO de la 5e DI : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_268_001/viewer.html
  116. JMO de la 6e DI : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_274_001/viewer.html
  117. JMO du 10e CA : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_133_001/viewer.html
  118. JMO de la 19e DI : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_300_001/viewer.html
  119. JMO de la 20e DI : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_301_001/viewer.html
  120. JMO du 11e CA : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_134_001/viewer.html
  121. JMO de la 21e DI : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_302_001/viewer.html
  122. JMO de la 43e brigade : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_508_001/viewer.html
  123. JMO du 118e RI : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_682_010/viewer.html