Leçons de niveau 9

Volcanisme océanique/Présentation

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Présentation
Icône de la faculté
Chapitre no 1
Leçon : Volcanisme océanique
Retour auSommaire
Chap. suiv. :Coulée sous marine
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Volcanisme océanique : Présentation
Volcanisme océanique/Présentation
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

L’utilisation des ondes et leur réflexion, dans un premier temps de type sonar émises depuis un navire et dans un second temps de type radar à partir d’un satellite, a montré qu’il existait au centre des océans une ligne de relief (monopli) au milieu de laquelle un fossé d’effondrement est le siège de phénomènes volcaniques sous-marins. Ce système qui se prolonge sur toute la longueur des océans (plusieurs milliers de kilomètres) a été appelé la Ride médio-océanique ou dorsale océanique voire dorsale dans un contexte lié aux océans.

Si on considère le cas de l’océan Atlantique par rapport à sa largeur de 6 000 km, le relief médio-océanique de moins de 2 km de hauteur (profondeur moyenne des fonds océaniques) apparaît comme mineur d’où le terme de ride. Pour l’Atlantique Nord, la dorsale n’émerge qu’à un seul niveau : l’Islande.

Les études ont montré que le grand rift africain et sa chaîne de grands lacs sont des systèmes géologiques comparables aussi bien dans leur structure que dans leur mécanisme aux rifts océaniques. De plus, au niveau de la Corne de l’Afrique (Afrique de l’Est au niveau de la Somalie) et parallèlement à la mer Rouge, un rift actif existe au fond d’un ancien bras océanique. Cette zone située dans le territoire des Afars et des Issas a été étudiée par des équipes françaises. D’immenses dépôts de sel au fond de cette « vallée » située sous le niveau de la mer montrent une occupation marine suivie d’un assèchement total.

Atlantic bathymetry.jpg