Vocabulaire philosophique/O

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chapitre 15 : Mots commençant par la lettre O
bouton image vers le chapitre précédent N
P bouton image vers le chapitre suivant

Obéissance[modifier | modifier le wikicode]

Objectif[modifier | modifier le wikicode]

Objectivité[modifier | modifier le wikicode]

Objectité[modifier | modifier le wikicode]

Objet[modifier | modifier le wikicode]

Obscur[modifier | modifier le wikicode]

Observation[modifier | modifier le wikicode]

Obstacle épistémologique[modifier | modifier le wikicode]

Occultisme[modifier | modifier le wikicode]

Œuvre[modifier | modifier le wikicode]

Oligarchie[modifier | modifier le wikicode]

Olympiade[modifier | modifier le wikicode]

Ontique[modifier | modifier le wikicode]

Ontologie[modifier | modifier le wikicode]

L'ontologie désigne la science de l'être en tant qu'être, indépendamment de ses manifestations sensibles, ou des qualités par lesquelles il apparaît à la conscience.

Ontologique (preuve)[modifier | modifier le wikicode]

Onto-théologie[modifier | modifier le wikicode]

Opinion[modifier | modifier le wikicode]

L'opinion se fonde nécessairement sur une cause. L'opinion est assimilable à une idée. Mais c’est surtout et plus précisément une inclinaison de l'esprit, une préférence par une mise en valeur d'un objet. Cette mise en valeur part d'un jugement, qui est propre à un individu. On peut alors parler d'une opinion politique. L'opinion est ce qui nous différencie les uns des autres. Car nous n'avons pas tous les mêmes opinions, car nous ne penchons pas vers les mêmes mise en valeur d'une cause.

Optimisme[modifier | modifier le wikicode]

Orchestre[modifier | modifier le wikicode]

Ordre[modifier | modifier le wikicode]

Ordres (Distinction des)[modifier | modifier le wikicode]

Organon[modifier | modifier le wikicode]

Orgueil[modifier | modifier le wikicode]

Origine[modifier | modifier le wikicode]

Oubli[modifier | modifier le wikicode]

Ousia[modifier | modifier le wikicode]

Outil[modifier | modifier le wikicode]

En philosophie, l'outil est " la troisième main de l'Homme ". Ce dernier, n'étant pas plus agile que certains animaux, il possède néanmoins l'intelligence, et invente en premier lieu le silex. Il est censé faciliter la tâche, du travail. L'outil est pratique mais peut aussi nous déshumaniser. Il y a donc un sens de l’utilisation de l'outil. Il est aussi ce qui nous humanise au plus haut point. Car il n'y a que l'homme qui sache créer la facilité et le pragmatisme. L'outil est pragmatique. C'est ce qui le définit principalement. En plus d’avoir le cerveau cartésien, il a la possibilité "inouïe de la main" (Cf. E. Morin, l'Homme et la Mort)