Vocabulaire philosophique/A

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chapitre 1 : Mots commençant par la lettre A
bouton image vers le chapitre précédent Sommaire
B bouton image vers le chapitre suivant

Sommaire

Abnégation[modifier | modifier le wikicode]

Sacrifice de soi et de son intérêt personnel au nom d'intérêts, ou de valeurs, supérieurs. Se distingue de l'altruisme.

Aboulie[modifier | modifier le wikicode]

Diminution ou privation de la volonté conduisant à une incapacité à agir.

Absolu[modifier | modifier le wikicode]

Se dit d'une chose qui ne dépend de rien d’autre que d'elle-même. Qui est sans limites ni aucune restriction. S'oppose à relatif.

Abstraction[modifier | modifier le wikicode]

Opération qui consiste à isoler par la pensée un élément d'une représentation ou d'une réalité.

Absurde[modifier | modifier le wikicode]

Caractère du monde en tant qu'il n'aurait pas de sens. Notion qui se retrouve dans la pensée d'Albert Camus et de Jean-Paul Sartre. Pour Camus, l'absurde est le silence du monde face à l'appel humain Pour Sartre, l'absurde relève davantage de la contingence de l'existence.

Académiciens[modifier | modifier le wikicode]

Académie[modifier | modifier le wikicode]

École philosophique fondée par Platon.

Académique[modifier | modifier le wikicode]

Académisme[modifier | modifier le wikicode]

Accidentel[modifier | modifier le wikicode]

Ce qui vient s'ajouter ou modifier une chose ou un être. Un accident se caractérise par sa contingence et son extériorité. S'oppose à l'essence et à la substance qui relèvent de notre nature et de ce qui est nécessaire.

Acosmisme[modifier | modifier le wikicode]

Ne pas croire au monde. Mais seulement en Dieu.

Acquis[modifier | modifier le wikicode]

Acroamatique[modifier | modifier le wikicode]

Actes[modifier | modifier le wikicode]

Acte (être en)[modifier | modifier le wikicode]

Un être en acte est un être pleinement réalisé selon Aristote.

Acte manqué[modifier | modifier le wikicode]

Concept psychanalytique proposé par Freud. Un acte manqué est ce qui est pour la conscience un échec, mais qui est pour l'inconscient la satisfaction d'un désir refoulé.

Action[modifier | modifier le wikicode]

Actualisation[modifier | modifier le wikicode]

Concept aristotélicien. Passage de la puissance à l'acte, c'est-à-dire que ce qui n'était que potentiel devient actuel.

Actualisme[modifier | modifier le wikicode]

Adéquation[modifier | modifier le wikicode]

Admiration[modifier | modifier le wikicode]

Adoration[modifier | modifier le wikicode]

Affect[modifier | modifier le wikicode]

Concept provenant de la pensée de Spinoza. C'est un état de l'âme et du corps dans lequel notre puissance d'agir est ou bien diminuée, ou bien augmentée. Les affects fondamentaux sont le désir, la joie et la tristesse.

Affectation[modifier | modifier le wikicode]

Affection[modifier | modifier le wikicode]

Affirmer[modifier | modifier le wikicode]

Agapè[modifier | modifier le wikicode]

Amour divin et inconditionnel, relève de la charité chrétienne. Pour Platon, se distingue d'éros, l'amour physique, et de philia, qui est l'amitié.

Agnosticisme[modifier | modifier le wikicode]

Conception selon laquelle l'esprit humain ne peut pas accéder à l'absolu : nous ne pouvons alors pas trancher quant à la question de savoir si Dieu existe ou non.

Agonie[modifier | modifier le wikicode]

Agora[modifier | modifier le wikicode]

Espace public et politique de la Grèce antique ; lieu de réunion des citoyens.

Agréable[modifier | modifier le wikicode]

Ce qui nous plaît et qui relève d'un sentiment particulier. Kant distingue le beau de l'agréable, en tant que le beau est ce que je considère comme appartenant à la chose belle et comme devant être reconnue par tous. Quand l'agréable est relatif, le beau prétend à l'universalité.

Aléatoire[modifier | modifier le wikicode]

Aléthéia[modifier | modifier le wikicode]

"Vérité" en grec ancien. Signifie littéralement "dévoilement". Concept repris par Heidegger

Aliénation[modifier | modifier le wikicode]

Fait de se vendre ou d'être étranger à soi. Concept étudié par Marx : l'aliénation est la condition de l'individu qui ne possède ni les outils ni le résultat de sa production. Tel est le cas de l'ouvrier qui, étant étranger à son travail, devient étranger à lui-même.

Allégorie[modifier | modifier le wikicode]

L'allégorie est un récit utilisant des éléments concrets pour exprimer des idées abstraites : l'allégorie relève alors de la pensée conceptuelle. Elle se distingue du mythe en tant que le mythe est un récit sur les origines d'une culture, quand l'allégorie symbolise un raisonnement particulier.

Allégresse[modifier | modifier le wikicode]

Altération[modifier | modifier le wikicode]

Altérité[modifier | modifier le wikicode]

Renvoie à autrui et à la différence. Cette notion s'oppose à l'identité (ce qui est le même) et à l'ipséité (les caractères spécifiques à une personne).

Altruisme[modifier | modifier le wikicode]

L'altruisme a pour finalité le bien de nos semblables, sans viser l'amour d'autrui ni quelque récompense. L'altruiste fait le bien de manière désintéressée et s'oppose en cela à l'égoïsme.

Altruiste[modifier | modifier le wikicode]

Comportement de celui qui agit de manière désintéressée et généreuse au bénéfice d'autrui.

Ambiguïté[modifier | modifier le wikicode]

Ambition[modifier | modifier le wikicode]

Ambivalence[modifier | modifier le wikicode]

Âme[modifier | modifier le wikicode]

Principe de vie et de pensée distinct du corps. Peut être constituée de parties : Platon considère que l'âme est tripartite, c'est-à-dire qu'elle se compose d'une partie intellectuelle, d'une partie colérique et d'une partie désirante.

Ami[modifier | modifier le wikicode]

Amitié[modifier | modifier le wikicode]

Amoral[modifier | modifier le wikicode]

Étranger, extérieur, à la morale, c'est-à-dire au bien et au mal. Se distingue de l'immoral qui est ce qui contrarie la morale.

Amour[modifier | modifier le wikicode]

Amour-propre[modifier | modifier le wikicode]

Concept pensé par Rousseau. L'amour-propre relève de l'orgueil et naît de la comparaison des hommes les uns envers les autres. S'oppose à l'amour de soi qui ne consiste qu'à veiller à la préservation de sa vie et à la satisfaction de nos besoins, quand l'amour-propre relève des désirs illimités et du luxe.

Amour socratique[modifier | modifier le wikicode]

Homosexualité selon Voltaire. L'homosexualité dans la Grèce antique était liée à la pédagogie et à l'initiation d'un homme d'âge mûr vis-à-vis d'un homme plus jeune.

Amphibologie[modifier | modifier le wikicode]

En logique, l'amphibologie est une construction grammaticale ambiguë dans laquelle plusieurs sens sont possibles. Kant parle d'amphibologie des concepts car il y aurait une ambiguïté dans notre connaissance en raison de la confusion que nous faisons entre les phénomènes et la chose en soi.

Analogie[modifier | modifier le wikicode]

Identité de rapport entre des êtres ou des phénomènes.

Analyse[modifier | modifier le wikicode]

Consiste à décomposer une chose, une proposition ou une idée. Il s'agit d'expliciter les parties d'un tout.

Analytique[modifier | modifier le wikicode]

Anamnèse[modifier | modifier le wikicode]

Anarchie[modifier | modifier le wikicode]

Anarchisme[modifier | modifier le wikicode]

Âne de Buridan[modifier | modifier le wikicode]

Dilemme dans lequel l'âne de Buridan, étant incapable de déterminer sa volonté, ne cesse d'hésiter entre la nourriture et l'eau qu'on lui propose. Ne pouvant hiérarchiser ses désirs et ne pouvant alors pas choisir, il finit par mourir.

Angélisme[modifier | modifier le wikicode]

Angoisse[modifier | modifier le wikicode]

Animal-machine[modifier | modifier le wikicode]

Concept pensé par Descartes : les animaux n'ayant, selon lui, aucune âme, ils sont alors dénués de pensée et ne sont alors capables que de se mourir mécaniquement. Car le corps est assimilé à une machine : il est un assemblage de pièces, les organes, interdépendantes et dénuées de volonté et de conscience.

Animisme[modifier | modifier le wikicode]

Anomie[modifier | modifier le wikicode]

Concept sociologique pensée par Emile Durkheim. Est une situation de dérèglement social où les règles sociales sont ou absentes ou contradictoires.

Antéprédicatif[modifier | modifier le wikicode]

Anthropique[modifier | modifier le wikicode]

Anthropocentrisme[modifier | modifier le wikicode]

Doctrine qui fait de l'homme le centre de toute chose.

Anthropologie[modifier | modifier le wikicode]

Étude de l'homme.

Anthropomorphie[modifier | modifier le wikicode]

Anthropomorphisme[modifier | modifier le wikicode]

Doctrine selon laquelle toute réalité et toute autre espèce animale est analogue à l'homme.

Anthropophages[modifier | modifier le wikicode]

Forme de cannibalisme propre à l'espèce humaine : c'est l'homme se nourrissant de chair humaine.

Anticipation[modifier | modifier le wikicode]

Antimatière[modifier | modifier le wikicode]

Concept provenant de la physique. L'antimatière est une invention théorique pensée par Paul Dirac. La différence entre la matière et l'antimatière se fait au niveau de la charge électrique de chacune, qui sont de nature opposée : pour toute particule, il y a une antiparticule.

Antinomie[modifier | modifier le wikicode]

Lorsque deux idées ou deux lois se contredisent. Pour Kant, la raison tombe dans des antinomies quand elle ne parvient pas à trancher deux thèses opposées car elles sont toutes deux logiquement valides.

Antithèse[modifier | modifier le wikicode]

Concept pensé par Hegel. Deuxième moment d'une démarche dialectique s'oppose à un premier moment, la thèse, et préparant la synthèse. Pour Hegel la dialectique n'est pas seulement un mouvement de la pensée, mais c'est aussi un mouvement du réel et de l'histoire.

Antitrinitaires[modifier | modifier le wikicode]

Apagogique[modifier | modifier le wikicode]

Apathie[modifier | modifier le wikicode]

Concept stoïcien. État dans lequel une âme devient indifférente aux affections sensibles, c'est-à-dire aux passions.

Apeiron[modifier | modifier le wikicode]

Concept pensé par Anaximandre. Désigne le principe originel de la réalité, qui est pour Anaximandre l'illimité et l'indéfini. L'apeiron est ici quelque chose d'immatériel, ce qui oppose Anaximandre à des penseurs comme Thalès qui faisaient d'éléments matériels, tels que l'eau, le principe de toute chose.

Aperception[modifier | modifier le wikicode]

Prise de conscience claire d'une perception, d'une connaissance. Chez Leibniz, l'aperception est la conscience de ce qui se passe dans l'âme. Pour Kant, l'aperception est la conscience de soi qui accompagne toute perception. Elle est la condition de l'expérience car elle lui donne son unité.

Aphorisme[modifier | modifier le wikicode]

Proposition ou texte court qui consiste à aller à l'essentiel. Forme d'écriture adoptée par Nietzsche, qui considère que l'aphorisme est bien plus en adéquation avec le mouvement de la pensée et de la vie, en tant que mouvement libre et désordonné, par opposition à une pensée en système.

Apocalypse[modifier | modifier le wikicode]

Apodictique[modifier | modifier le wikicode]

Proposition nécessairement vraie car évidente (provenant d'un raisonnement déductif). Kant parle de jugement apodictique quand un jugement est nécessaire et universel. S'oppose au jugement assertorique.

Apollinisme[modifier | modifier le wikicode]

Désigne la mesure, la sérénité et l'harmonie. Nietzsche oppose à Apollon, Dionysos qui est le dieu du vin, de la folie et de l'art.

Apologétique[modifier | modifier le wikicode]

Partie de la théologie qui a pour objet de défendre la foi contre toutes les attaques. Elle vise à établir la Révélation par des arguments historiques et/ou rationnels.

Apophatique[modifier | modifier le wikicode]

Se dit de ce qui est décrit par négation.

Apophtegme[modifier | modifier le wikicode]

Il s'agit d'une sentence ou d'un proverbe.

Aporétique[modifier | modifier le wikicode]

Il s'agit d'une conversation, d'un dialogue dans lequel il est impossible d'arriver à une définition ou à un résultat. Le dialogue aboutit à une aporie (impasse).

Aporie[modifier | modifier le wikicode]

L'aporie est un terme désignant l'impossibilité dans laquelle nous nous retrouvons lorsque toutes les issues sont bloquées. Être dans l'impasse. Difficulté logique d'où l’on ne peut sortir.

A posteriori[modifier | modifier le wikicode]

Apparence[modifier | modifier le wikicode]

Aspect extérieur d'une chose donnée dans la représentation. Pour Platon, l'apparence, qui est sensible, est un reflet trompeur de l'être véritable, qui est divin et intelligible. Mais cette conception est critiquée par Nietzsche qui considère qu'il n'y a pas de réalité derrière les apparences, car les apparences sont la réalité.

Appétit[modifier | modifier le wikicode]

A priori[modifier | modifier le wikicode]

Le terme "a priori" désigne une connaissance antérieure à l'expérience et qui permet de la fonder.

Arbitraire[modifier | modifier le wikicode]

Arbitre (libre)[modifier | modifier le wikicode]

Archè[modifier | modifier le wikicode]

Archétype[modifier | modifier le wikicode]

Archonte[modifier | modifier le wikicode]

Titre accordé aux magistrats qui gouvernaient les cités (polis) grecques.

Argument[modifier | modifier le wikicode]

Argumentation[modifier | modifier le wikicode]

Aristocratie[modifier | modifier le wikicode]

À la fois gouvernement des plus puissants et gouvernement des meilleurs.

Art[modifier | modifier le wikicode]

Artefact[modifier | modifier le wikicode]

En anthropologie, produit ayant subi une transformation, même minime, par l'homme, et qui se distingue ainsi d'un autre provoqué par un phénomène naturel.

Association[modifier | modifier le wikicode]

Ascèse[modifier | modifier le wikicode]

Ascétique (idéal)[modifier | modifier le wikicode]

Ascétisme[modifier | modifier le wikicode]

Aséité[modifier | modifier le wikicode]

Le fait d'être sa propre cause. N'avoir besoin d'aucune cause pour exister. Exemple : Dieu.

Assentiment[modifier | modifier le wikicode]

Assertion[modifier | modifier le wikicode]

Assertorique[modifier | modifier le wikicode]

Ataraxie[modifier | modifier le wikicode]

Absence de trouble, l'ataraxie est la finalité morale du stoïcisme. A ne pas confondre avec l'épicurisme dont la finalité morale est le plaisir, considéré comme absence de souffrance.

Athée, athéisme[modifier | modifier le wikicode]

L'athéisme est une doctrine qui consiste à nier l’existence de Dieu.

Atome[modifier | modifier le wikicode]

Atomisme[modifier | modifier le wikicode]

Doctrine selon laquelle la matière est formée d'atomes. L'atomisme a été développé par Démocrite, Epicure et Lucrèce.

Attribut[modifier | modifier le wikicode]

Au-delà[modifier | modifier le wikicode]

Aufhebung[modifier | modifier le wikicode]

Dépassement.

Autarcie[modifier | modifier le wikicode]

État de celui qui se suffit à lui-même. Qui vit de ses propres ressources sans avoir recours à l'échange ou l'apport des autres.

Authenticité[modifier | modifier le wikicode]

Automate[modifier | modifier le wikicode]

Autonomie[modifier | modifier le wikicode]

Consiste à se donner ses propres lois. Se distingue de la liberté qui peut consister à refuser d'obéir à toute loi. L'autonomie est pensée par Kant en tant qu'elle s'oppose à l'hétéronomie, qui consiste à recevoir sa loi de l'extérieur.

Autoritarisme[modifier | modifier le wikicode]

Autorité[modifier | modifier le wikicode]

Pouvoir d'être obéi. Pour Hannah Arendt, dans La crise de la culture, l'autorité se distingue de la force et de la persuasion.

Autorité (Argument d')[modifier | modifier le wikicode]

Autre[modifier | modifier le wikicode]

Autrui[modifier | modifier le wikicode]

Synonyme de l'autre, comme autre moi. Celui qui comme moi, souffre et vit. Autrui c’est celui qui est différent de moi, celui qui m’est étranger mais qui par certains côté est mon semblable. "Autrui ,c'est l'autre , c'est-à-dire le moi qui n’est pas moi...Autrui c’est celui qui n’est pas moi , celui que je suis pas".-Sartre.

Axiologie[modifier | modifier le wikicode]

Axiomatique[modifier | modifier le wikicode]

Ensemble de principes fondées sur des hypothèses et admis comme point de départ d'un système hypothético-déductif.

Axiome[modifier | modifier le wikicode]

Principe évident et non démontrable.