Utilisateur:Thierry613/Jazz mode d'emploi

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sommaire

Notes de lecture

15-18 V 15


Référence[modifier | modifier le wikicode]

En texte libre[modifier | modifier le wikicode]

Philippe Baudoin (2003). Jazz mode d’emploi : petite encyclopédie des données techniques de base. Ed. Outre Mesure. (ISBN 978-2907891011).


Avec le modèle 'ouvrage'[modifier | modifier le wikicode]

Philippe Baudoin, Jazz mode d’emploi : petite encyclopédie des données techniques de base, vol. 1 & 2, Outre Mesure, 2003, 299 p. (ISBN 978-2907891011) .


Structure et syntaxe du jazz[modifier | modifier le wikicode]

Déroulement des morceaux et structure des thèmes[modifier | modifier le wikicode]

Déroulement des morceaux

  • couplet
  • thème principal ou refrain


ou bien, dans le jazz traditionnel :

  • intro (4 ou 8 mes.)
  • un ou plusieurs thèmes, avec éventuellements
  • interludes
  • interludes modulants (fréquemment 4 mes.)
  • coda


Structure des thèmes

Nb mes. : 8, 12, 16, 32 voire 64


32 mes. :

  • AABA
  • ABA'C
  • ABAB'
  • ABCD


64 = 4 phrases de 16 mes.


Découpage des thèmes en décroissant

  • Thème de 32 mes. = 4 phrases de 8 mes.
  • Phrase = 2 motifs de 4 mes.
  • Motif = 2 cellules de 2 mes.


Métrique[modifier | modifier le wikicode]

4 temps

marche et ragtime

slow-rock

Jazz & 3 temps

5/4



Chiffrage des accords[modifier | modifier le wikicode]

[Globalement, chacun fait sa propre cuisine...]

  • dans une grille (Europe)
  • chiffrage au dessus d'une portée (USA)



Tableaux des principaux accords[modifier | modifier le wikicode]

...



Lecture des grilles[modifier | modifier le wikicode]

petites cases

groupe de cases

32 AABA

breaks

accord tenu et trémolo

descentes par 1/2 tons :

indication des lignes de basse



Gammes et modes principaux[modifier | modifier le wikicode]

? différence entre gamme et mode ?

classification des modes

gammes de 7 sons divisée en 2 tétracordes


Harmonie du jazz[modifier | modifier le wikicode]

Eléments d'harmonie jazz[modifier | modifier le wikicode]

loi des harmoniques

6 grandes familles d'accords

cycle des 5tes

enchaînement des accords

cadences

turnarounds



Transformations des accords[modifier | modifier le wikicode]

3 types :

  • habillage des accords : extensions
  • accords de passage : intercalés sur les temps faibles
  • accords de substitution


principales règles :

  1. V7 devient IIm7 V7 (ou IIm7-5 V7)
  2. etc.


voir surtout plus bas, le Tableaux des transformations harmoniques


Tableaux des transformations harmoniques[modifier | modifier le wikicode]

Vol I, pp. 59-70



Structures harmoniques essentielles[modifier | modifier le wikicode]

analyse de 2500 standards

Vol I, pp. 72-91



Séquences harmoniques de travail[modifier | modifier le wikicode]

Excellentissime ! Image logo représentant un un smiley souriant

progressions harmoniques les plus fréquences dans le jazz

donc, faire des morceaux d'entraînement sur ces progressions

séquences de 4 mes.


  • majeures
  • mineures
  • majeures avec emprunts au mode mineur
  • séquences de 8 mes.


Blues et boogie-woogie[modifier | modifier le wikicode]

Le blues : généralités[modifier | modifier le wikicode]

noirs

2e moitié XIXe siècle

// aux Negro Spirituals, Field Hollers, Work Songs, Ballades Folk & Country, airs de danse


significations :

  • état d'esprit
  • forme poétique chantée
  • progression harmonique type de 12 mes.
  • n’importe quelle combinaison des 3 ci-dessus


structure et découpage :

  • 12 mes., fixée progressivement
  • paroles : AAB ou (plus rare) ABC
  • sujets : amour, érotisme, solitude, maladie, etc.



Le blues : structure harmonique[modifier | modifier le wikicode]

décomposition complète, tableau p. 105 :

  • chant
  • instruments
  • découpage harmonique


12 différentes séquences de blues majeurs en 12 mes., tableau p. 106 :

  • 1-6 : blues classique
  • 7-12 : blues moderne


cas spécial : IVe degré se prolongeant sur la mes. 7

5 différentes séquences de blues mineurs en 12 mes., tableau p. 109


Le blues : structure mélodique et gammes du blues[modifier | modifier le wikicode]

2 structures mélodiques principales :

  • forme du blues-riff
  • forme mélodique libre


gammes du blues et dérivés mélodico-harmoniques :

  • blue notes
  • gammes du blues



Le blues : principaux schémas d'interprétation[modifier | modifier le wikicode]

procédés d'harmonisation

"break" solo dans le blues

fins classiques : formules fréquentes



Le blues : autres structures métriques[modifier | modifier le wikicode]

blues de 8 mes.


blues de 16 mes. :

  • 4 premières mes. rejouées
  • mes. 9-10 jouées 3 fois
  • autres formes


blues de 24 mes.

blues de 32 mes.

blues avec pont (adaptation à la forme AABA)


Le boogie-woogie[modifier | modifier le wikicode]

interprétation du blues au piano

shuffle

walking bass

boogie-woogie = style de piano-jazz, donc adaptable à n’importe quel standard, mais joué surtout sur le blues

boogie ternaire ou binaire (croches égales ou chaloupées)


Main gauche

formules de main gauche :

  • de 3 à 12 notes par mesure


voir pp. 128-130


Main droite

  • phrases-types
  • riffs


introduction et breaks


Blues et boogie-woogie : diverses nomenclatures[modifier | modifier le wikicode]

  1. jazz traditionnel : années 1910 et 1920, et Dixieland Revival des années 1940
  2. jazz classique : années 1930 et 1940
  3. jazz moderne et contemporain : après-guerre


principaux musiciens de blues :

  • créateurs
  • années 1930
  • après-guerre
  • années 1960-1980
  • soul, rythm & blues (apport du gospel)


principaux jazzmen jouant bien le blues :

  • trompette
  • trombone
  • clarinette
  • saxo alto
  • saxo ténor
  • contrebasse
  • guitare
  • piano
  • orgue
  • vibraphone
  • chanteurs (h/f)


principaux pianistes de boogie-woogie :

  • précurseurs (années 1920)
  • à partir des années 1930
  • pianistes pratiquant le boogie occasionnellement


Introductions, interludes et codas[modifier | modifier le wikicode]

variation arrangée :

  • dans le cadre d'un arrangement écrit
  • généralement après tous les solos
  • avant la récapitulation ou même en guise de récapitulation
  • "chorus de l'arrangeur"
  • se rapproche de la variation classique



Introductions[modifier | modifier le wikicode]

généralités :

  • pas obligatoire
  • 4 ou 8 mes.
  • arrangée ou improvisée
  • même tempo, ad lib. ou autre tempo
  • par tous les instruments ou non


fonction :

  • tempo
  • couleur
  • capter l'attention
  • tonalité (pour un chanteur)


peut aussi servir de leitmotiv, de coda ou même d'interlude

parfois le couplet peut servir d'intro


divers types d'intro les plus fréquentes :

  • vamp, 2 mes.
  • till ready
  • montuno
  • intro-accompagnement
  • intro basée sur les dernières mesures du thème principal
  • intro utilisant des pédales


cas des pseudo-intro


types plus rares :

  • fragment du thème principal
  • intro analogique
  • intro descriptive
  • intro pas carrée
  • intro longue (généralement à tiroirs), arrangée ou improvisée
  • plusieurs musiciens jouent à tour de rôle
  • entrées successives des instruments


quelques belles intros jouées par un seul instrument, p. 17

67 transcriptions d'intros célèbres, pp. 18-32



Interludes[modifier | modifier le wikicode]

Généralités

facultatif (comme pour l'intro)

le plus souvent arrangé, écrit ou préparé, donc rarement improvisé

accords de 7e diminuée très appropriés

possibilité d'interlude emboîté dans le thème qui précède


Fonction

  • lien
  • changement climat, tempo ou tonalité


types :

  • interlude-tremplin
  • interlude modulant
  • interlude-leitmotiv
  • interlude-vamp
  • interlude-accompagnement
  • interlude utilisant des pédales
  • interlude servant à changer de tempo
  • break-solo


différents exemples :

  • longs : de 16 à 24 mes.
  • autres


transcriptions d'interludes fameux, pp. 37-44



Codas[modifier | modifier le wikicode]

généralités et fonction :

  • très important
  • arrangée ou improvisée
  • parfois avec ralenti


divers types :

  • fragment indépendant : 2, 4 ou 8 mes.
  • reprise de l'intro
  • répétition des 2 ou 4 mes. finales du (dernier) thème
  • répétition en boucle des mes. finales du dernier thème (jusqu'au signal de fin)
  • en plusieurs parties et à tiroirs
  • dédoublée : tempo divisé par 2
  • se terminant abruptement dans un autre ton ou ne résolvant pas
  • fausse sortie
  • point d'orgue
  • tenue de la dernière note sur 4 mes., avec augmentation (double) du dernier turnaround
  • sous forme de clin d'oeil à la musique classique
  • gospélisante (avec cadence plagale)
  • raccourcissement de la longueur du dernier thème, avec surprise
  • break


codas types :

  • très utilisées en jam session, dans le jazz classique
  • parfois avec une pointe d'ironie
  • Some of these days
  • Blue ending
  • figure de basse descendante
  • christophe ascendant dans les basses
  • style bebop
  • coda rythmique
  • improvisée sur une suite harmonique typique
  • codas-plaisanteries


codas signature :

  • d'un musicien
  • d'un orchestre


27 transcriptions de codas célèbres, pp. 53-58

queue ou rallonge intégrée :

  • courte phrase, généralement 2 mes.
  • ajoutée à la fin d'un thème
  • années 1920
  • thème 16 mes. + 2 mes. = 18


on l'enlève souvent pour les chorus


Temps, tempos, rythmes et figures rythmiques[modifier | modifier le wikicode]

Temps, tempos et rythmes de base[modifier | modifier le wikicode]

dénomination des temps


two beats, four beats :

  • pour l'instrument qui joue la basse
  • two beats fréquent pour l'exposition du thème, puis four beats pour les impros


tempo :

  • lent
  • modéré
  • rapide


tableau des tempos

comparaison des tempos entre classique et jazz

évolution des tempos

doublement, dédoublement

tempo libre, plus fréquemment dans les intros et les codas


Cha-bada

inversion du cha-bada

rythme shuffle



Les cinq principales figures rythmiques d'accompagnement[modifier | modifier le wikicode]

  • description
  • utilisation
  • placement harmonico-rythmique
  • pratique


Ecriture du jazz[modifier | modifier le wikicode]

système de notation

chiffrage des accords

swing



Différentes formes de partition[modifier | modifier le wikicode]

petite formation à jeu collectif improvisé :

(de 3 à 6 musiciens)

  • l'un des musiciens connaît et expose la mélodie
  • aucun des musiciens ne connaît le morceau


arrangements écrits

transcription et analyse



Articulations de phrasé[modifier | modifier le wikicode]

phrasé, rythme et swing

accentuation et durée

articulation rythmique : conventions non-écrites

différences ternaire / binaire

cas du ternaire rapide qui tend vers le binaire, mais avec accentuation particulière


articulation mélodique :

  • vibratos et assimilés
  • trémolo
  • trille
  • trille large
  • shake
  • lip trill
  • flutter tongue
  • flattement ou trémolo de timbre
  • bend


inflexions : glissandos et assimilés



Traitement du son et notations diverses[modifier | modifier le wikicode]

sourdines et effets

traitements du son et notations

diagrammes, tablatures


Analyse, transcription, superstructures[modifier | modifier le wikicode]

Mémento d'analyse musicale adaptée au jazz[modifier | modifier le wikicode]

  • renseignements discographiques
  • style, époque, sphère géographique
  • tempo(s)
  • rythme
  • type de formation
  • instrumentation
  • type d'interprétation
  • type de morceau
  • caractéristiques des thèmes : nb mes., structure, etc.
  • analyse des solos et du style des solistes
  • analyse de l'accompagnement
  • analyse d'un arrangement
  • diagramme d'une interprétation
  • autres formes d'analyse utiles



Exemple d'analyse : Swinging the blues[modifier | modifier le wikicode]

pp. 111-124



Transcription disque / partition[modifier | modifier le wikicode]

Indispensable !

  • matériel nécessaire
  • transcription de la ligne mélodique
  • transcription de la ligne de basse
  • transcription des accords



Utilisation méthodique et pratique des superstructures d'accords[modifier | modifier le wikicode]

  • les différentes superstructures
  • principales superstructures sur accords de non-dominante
  • superstructures sur accords de 7e de dominante
  • application pratique des colorations sur les accords de dominante
  • travaux pratiques



Annexes[modifier | modifier le wikicode]

Les Maîtres du jazz[modifier | modifier le wikicode]

pp. 145-148



Bibliographie sélective commentée[modifier | modifier le wikicode]

  • études musicologiques
  • ouvrages pédagogiques
  • recueils de partitions, de transcriptions
  • bibliographies
  • dictionnaires, encyclopédies
  • racines de la musique noire américaine
  • histoire du jazz
  • jazz par instruments
  • biographies
  • etc.



Conventions, abréviations, traductions[modifier | modifier le wikicode]

pp. 157-160



Index général des deux volumes[modifier | modifier le wikicode]

pp. 161-167