Utilisateur:PhiLogic/Brouillon

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Brouillon
Icône de la faculté
Chapitre no 1
Leçon : Introduction à l'immunologie
Retour auSommaire
Chap. suiv. :Immunité innée
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « PhiLogic : Brouillon
PhiLogic/Brouillon
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

L'organisme, du fait de son évolution dans un environnement agressif, dispose de tout un système pour se défendre. Sans les différentes structures et entités qui le compose, le corps subirait très rapidement les affres de diverses maladies, dues à des contaminations par d'autres organismes vivants tels que :

  • Bactéries
  • Parasites (Némathelmintes, Plathelmintes, etc)
  • Champignons

D'autres agents infectieux, non vivants, ou dont le statut de vivant est débattu, peuvent infecter l'organisme :

  • Virus
  • Agents infectieux non conventionnels (Prions)

Cependant, le corps possède de nombreuses barrières physiques, tel des murs d'enceinte, empêchant la contamination par les nombreux pathogènes de l'environnement. Ces derniers, lors d'une infection, ont souvent pu profiter d'une brèche. Hors troubles immunitaires, c'est dès que l'agent infectieux pénètre dans l'organisme que les cellules de l'immunité s'activent pour le combattre. Ainsi, le système immunitaire se scinde en deux parties distinctes, mais qui communiquent activement entre elles :

  • L'immunité innée, non spécifique, grossièrement détaillée dans le chapitre suivant.
  • L'immunité adaptative, spécifique, grossièrement détaillée dans le troisième chapitre.

Le système immunitaire fait intervenir plusieurs organes, que ce soit dans la réserve et la mobilisation des effectifs de cellules immunitaires (notamment les Lymphocytes, une population de globules blancs), ou dans leur genèse et leur maturation.