Utilisateur:Ambre Troizat/Bataille de Fontenoy

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La bataille de Fontenoy est une victoire française dans la guerre de Succession d'Autriche, (1740-1748), durant le règne de Louis XV. Elle se déroule le près de Fontenoy alors ville des Pays-Bas autrichiens qui sont aujourd’hui devenus la Belgique. Elle est met fin au siège de la ville de Tournai en avril-juin 1745, sous le commandement du maréchal Maurice de Saxe.

La guerre de Succession d'Autriche, 1740-1748, est l'aboutissement d'un conflit dynastique en Europe. Son origine est la contestation de la Pragmatique Sanction de 1713 par laquelle l'empereur Charles VI du Saint-Empire ouvre l'exercice du pouvoir monarchique à une femme, sa fille Marie-Thérèse d'Autriche, sur les États héréditaires de la Maison de Habsbourg.

Les conflits monarchiques en Europe, 1668-1748[modifier | modifier le wikicode]

Map Peace of Aix la Chapelle (French) zondertekst.svg

Guerre de la Ligue d'Augsbourg[modifier | modifier le wikicode]

  • 1669 - Estampe, La Ratification / de la Paix entre les deux Couronnes de France et d'Espagne, A Paris chez Nicolas de Poilly Rue St Jacque à la belle Image, proche les Mathurins, 1698, (notice BnF no FRBNF40338839s).
  • 1678 - Romein De Hooge (1645-1708), Graveur.- Estampe, Représentation de la paix entre l'Espagne, les provinces unies et la France : Traités de Nimègue du 1678-09-20, Guerre de (1678-1679), Gemaeckt en uytgegeven by Romeyn de Hooge in de Wackeren Hont, op den Dam, tot Amsterdam, (notice BnF no FRBNF415040682).

Traité de Ryswick, 1697[modifier | modifier le wikicode]

Le traité de Ryswick en 1697 met fin à la guerre de la Ligue d'Augsbourg (1688-1697). La France reprend l'Alsace et Strasbourg,

  • 1697 - France, Espagne (Éditeur scientifique).- Traité de paix entre la France et l'Espagne conclu à Ryswick le 20 septembre 1697, e l'impr. de Frédéric Léonard, Paris, 1697, Internet Archive, (notice BnF no FRBNF372421426).
  • 1697 - La Publication de la paix entre la France et l'Espagne, la Hollande et l'Angleterre, fait à Paris le 23 octobre 1697 : Traités de Ryswick (1697), Se vend à Paris chez N. de Larmessin, Rue S.t Jacques, à la Coupe d'Or, (notice BnF no FRBNF41505307x).
  • 1698 - Nicolas de Poilly, (1627-1696). Graveur.- Estampe, La paix donnée à l'Europe par Louis le Grand, après le traité conclu à Rysvvick par les Plenipotentiaires, A Paris Chez N. Bonnart, rue Saint Jaques, à l'Aigle, avec privilege du Roy,(notice BnF no FRBNF40491786r).
  • 1698 - Traités de Ryswick (1697) : Les fins de la guerre, A Paris Chez I. Moncornet rue - Saint Jacques a la Felicité, 1698, (notice BnF no FRBNF404923052).
    • Sujets : Lillieroot, Nicolas de (16..-1...) - Quiros, Bernard François de (16..-1709) - Harlay, Achille de (1639-1712) - Kaunitz, Dominique André (1614-1705 ; comte de) - Charles XII (roi de Suède ; 1682-1718) - Harlay, Nicolas-Auguste de (1644-1704 ; comte de Cély et de Bonneuil) - Louis (dauphin de France ; 1682-1712) -
    • Diplomatie : Mariages royaux et nobles - Barcelone (Espagne) - Ath (Belgique) - Cartagena (Colombie)

« Note(s) : Titre principal dans la partie sup., sur une banderole déployée au-dessus de la scène principale. - Vignette dans la marge sup., au-dessus d'un cartouche ornementé de lauriers :"ATH VILLE FORTE EN FLANDRE PRISE PAR L'ARMÉE DU ROY COMMANDÉE PAR M.R LE MARÊCHAL DE CATINAT LE SEPTIÊME DE IUIN 1697". - Vignette dans la partie sup., à g., sur un tableau feint suspendu à la draperie de la scène principale :"CARTAGENE / Cartagene en Amerique / prise par vne Escadre de / vaisseaux du Roy commandée / par M.¦r¦ de Pointis au Mois de May / 1697" ; et à dr., sur un second tableau feint. : "Ceremonie du Mariage de Monseig.¦r¦ le Duc de / Bourgogne fils de Monseigneur le Dauphin et / Petitfils de Louis le Grand auec Marie Adelaïde / Princesse de Sauoye Promise par le traicté de / Paix de 1696, Celebrée le - Decembre 1697". - Dans la partie inf., dans un cuir ornementé, titre de la scène principale : " L'ASSEMBLÉE DES / PLENIPOTENTIAIRES A RISWICK / Pour la / PAIX GENERALE / dont la Premiere seance fut tenue le 9. May 1697. / la trente - le 20. de septembre de la meme /Année dans laquelle la Paix entre la FRANCE, l'ESPAGNE, l'ANGLETERRE et les ESTATS / GENERAUX, fut signée la quarante - le 30. / Octobre dans la quelle la Paix entre la France / l'EMPEREUR et l'EMPIRE fut aussi signée". - Vignette dans la partie inf., en bas entre les deux parties du calendrier, sur un second cuir ornementé au-dessous du précédent : "BARCELONNE / Barcelonne en Catalogne prise par l'Armée du Roy commandée par M.r le Duc de Vendosme / le 10 Aoust 1697". - Vignette dans la partie inf., à dr., sur un médaillon porté par une Vertu : " CHARLES XII ROY DE SUEDE MEDIATEUR POUR LA PAIX". - Texte dans la partie inf., dans un médaillon ornementé : "CHARLES XI ROY / DE SUEDE MEDIATEUR / pour la Paix Generale, mourut le 15. / Auril 1697 auant que ce grand ouvrage fut / achevé. Son fils charles XII. luy succeda ala Media.¦on¦ / ainsi qu'a ses Estats sous la Tutele de son Ayeule qui / est aussi regente du Royaume âsistée de 5. conseil / lers d'Estat Savoir le Comte Bengt Oxenstiern pour / les affaires étrangeres, Christophle de / Guldenstiern pour les troupes de terre du Comte de / Wrede pour la Marine, du Comte de Guldens / tolpe pour la Justice, et du Comte de Wallers / ted pour la tresorerie et pour / les finances". - Mention d'éd. gravée dans la partie inf., au bas des cadres réservés pour le calendrier. Description iconographique : L'almanach est composé de 2 f. tirées de 2 éléments d'impr. et collées »
(notice BnF no FRBNF404923052).

Les guerres de Succession d'Espagne & Succession d'Autriche[modifier | modifier le wikicode]

Intérêts de la Maison des Habsbourg[modifier | modifier le wikicode]

Succession d'Autriche[modifier | modifier le wikicode]

La Maison de Habsbourg ou Maison d'Autriche est l'une des plus importantes famille royale d'Europe. Elle fourni les empereurs du Saint-Empire entre 1452 et 1740, ainsi que les dirigeants de l’Espagne et de l’Empire d'Autriche, puis de la double monarchie austro-hongroise. La dynastie prend le nom de « Habsbourg-Lorraine » en 1780.

Succession d'Espagne[modifier | modifier le wikicode]

Intérêts de la Grande Bretagne[modifier | modifier le wikicode]

  • Louis XIV (roi de France ; 1638-1715).- Ordonnance pour la publication du traité de suspension d'armes entre la France et l'Angleterre, F. Delaulne (Paris), 1712, (notice BnF no /PUBLIC FRBNF33832607b )

Intérêts de la Maison des Bourbons[modifier | modifier le wikicode]

Louis XV de France[modifier | modifier le wikicode]

Louis XV (1710-1774) vers 1740

Sous le règne de Louis XV, la France connaît de grands succès sur les scènes militaires continentales européennes. La France conquiert le duché de Lorraine, le Duché de Bar et la Corse. Elle perd le contrôle d'une grande partie de son empire colonial au profit de l’Empire britannique qui est à l'apogée de sa domination coloniale d'ancien régime. Le Royaume de France doit céder la Nouvelle-France, en Amérique et ses comptoirs et positions coloniales aux Indes Orientales.

Philippe V de Bourbon, de la Maison de France[modifier | modifier le wikicode]

Triumph of Charles III at the Battle of Velletri.jpg

La France est intéressée dans ce conflit car un prince, Philippe V de Bourbon, de la Maison de France, a été désigné pour successeur au dernier Habsbourg d'Espagne, au dépens de la Maison de Habsbourg. Philippe V (1683-1746), roi d'Espagne sur le trône d'Espagne depuis 1700. Il le restera jusqu'en 1746 avec un intemède durant lequel son fils aîné régnera sous le nom de [[w:Louis Ier (roi d'Espagne)|Louis Ier d'Espagne). En 1740, la Maison de Habsbourg est donc trois fois menacée : dans l’application de la loi sallique qui interdit le pouvoir monarchique aux femmes, dans son extension teritoriale en Europe par la perte du royaume de France et, elle a déjà perdu le domaine colonial espagnole par le fait de la transmission du pouvoir royal espagnole au Bourbons de France.

Philippe V, Versailles, 194 décembre 1683 – Madrid, 9 juillet 1746, deuxième fils de Louis de France, dit "le Grand Dauphin", et petit-fils du roi Louis XIV, Philippe de France est titré duc d'Anjou quand il quitte la France pour devenir roi des Espagnes et des Indes Indes occidentales espagnoles à la mort de Charles II d'Espagne (17001716) puis titré roi d'Espagne et des Indes occidentales espagnoles (17161746) à la suite des décrets de Nueva Planta qui modifiaient l'organisation territoriale des royaumes hispaniques en abolissant les royaumes de Castille et d'Aragon.

Philippe V meurt le 9 juillet 1746, alors que l'armée espagnole est vaincue à Plaisance le 16 juin 1746. Les Autrichiens se sont emparés de Gênes et pénètrent en Provence. Son fils Ferdinand VI, arrière-petit-fils de Louis XIV, roi d'Espagne et des Indes occidentales espagnoles de 1746 à 1759, lui succéde en 1746.

Bibliographie[modifier | modifier le wikicode]
  • 20 septembre 1697 - France, Louis XIV.- Traité de paix entre la France et l'Espagne, conclu à Ryswick le 20 septembre 1697, IA.
  • 7 novembre 1712 - Traité de suspension d'armes entre la France et l'Espagne d’une part et le Portugal de l'autre [microforme] : conclu à Utrecht le septième novembre, 1712, Traité d'Utrecht (1713), IA.
  • Traité de paix entre la France et l'Espagne, signé à Bâle par les ministres des deux nations, le 22 juillet 1795
  • Histoire mémorable des guerres entre les deux maisons de France et d'Autriche, depuis l'an 1515 jusques au traité de paix de Vervins, et mort du roi d'Espagne en l'an 1598 ; avec la généalogie de la royale maison de Bourbon, Rouen : I. Osmont, 1603, (notice BnF no FRBNF36282183g)
  • France. Commission des archives diplomatiques; France. Archives des affaires étrangères.- Recueil des instructions données aux ammbassadeurs et ministres de France depuis les traités de Westphalie jusqu'à la Révolution française : publié sous les auspices de la Commission des archives diplomatiques au Ministère des affaires étrangères, 1884

Fontenoy, Bataille de 1745[modifier | modifier le wikicode]

Pierre Lenfant.- Bataille de Fontenoy.

Archives numérisées[1].

L'état-major français de la guerre de Succession d'Autriche[modifier | modifier le wikicode]

Etat-major

Le grade de lieutenant général des armées était, comme pour celui de lieutenant-général des armées navales pour la Marine, le grade le plus élevé de la hiérarchie militaire d’Ancien Régime, inaccessible à un roturier. Il n'était surpassé que par les maréchaux et les colonels généraux, pour l'armée, et les amiraux et vice-amiraux de France, pour la marine, titulaires non d'un grade militaire mais d'un grand office de la couronne de France, dignité à la fois honorifique et lucrative. Le grade de lieutenant-général était l'équivalent du grade actuel de général de division et celui de lieutenant-général des armées navales du vice-amiral.

Les grades de lieutenant-général des armées furent renommés général de division et vice-amiral en 1791. En 1814 le grade de général de division reprit le nom de lieutenant-général des armées, avant de reprendre définitivement l'intitulé de général en 1848.

Adrien Maurice de Noailles[modifier | modifier le wikicode]

Adrien Maurice de Noailles (1678-1766)

L'armée du roi de France, Louis XV, menée par le maréchal Adrien Maurice de Noailles, envahit en mai 1744 les Pays-Bas autrichiens et s'empare rapidement des places de Menin, Ypres, du fort de La Kenoque et de Furnes.

Louis-Jean-Marie de Bourbon, duc de Penthièvre[modifier | modifier le wikicode]

Le duc de Penthièvre (1725-1793)

A la bataille de Fontenoy, Louis-Jean-Marie de Bourbon combat sous les ordres de son oncle Adrien Maurice de Noailles, tout comme à Dettingen, et Raucoux.

Louis-Jean-Marie de Bourbon, duc de Penthièvre, succède à son père dans ses charges civiles et militaires en décembre 1737) et devient amiral et grand veneur de France. Il est Nommé maréchal de camp le 2 juillet 1743 puis lieutenant général des armées du Roi le 2 mai 1744.

Sa fille, "Mademoiselle de Penthièvre", épousera le duc de Chartres, futur Philippe Egalité.

Maurice de Saxe fait maréchal de France[modifier | modifier le wikicode]

Maurice de Saxe (1696-1750)

En 1746, Maurice de Saxe charge Charles-Simon Favart, de diriger la troupe ambulante de comédiens qui l'avait accompagné à la guerre de Succession d'Autriche. L'actrice Madame Favart fait partie de la troupe et devient la maîtresse du vainqueur de Fontenoy.

L'état-major Autrichien[modifier | modifier le wikicode]

L'état-major Anglais[modifier | modifier le wikicode]

Les enjeux entres les puissances coloniales[modifier | modifier le wikicode]

Deux traités de paix signé à Aix-la-Chapelle, 1668 & 1748[modifier | modifier le wikicode]

Paix d'Aix-la-Chapelle, 1668[modifier | modifier le wikicode]

Paix conclue à Aix la Chapelle 1668 Ceiling Hall of mirrors Versailles.jpg

2 mai : paix d’Aix-la-Chapelle. Fin des guerres de Dévolution, l'Espagne perd la Flandre méridionale, Lille et quelques enclaves au nord (Oudenaarde, Ath, Binche, Charleroi) au profit de la France. La France se retire de Franche-Comté13. Don Juan d'Autriche se réfugie à Barcelone.

Traité d'Aix-la-Chapelle, 1748[modifier | modifier le wikicode]

Vuurwerk hofvijver 1749 naar prenten in Gemeente Archief - 's-Gravenhage - 20085959 - RCE.jpg
RoyalFireworks.jpg

Second traité de Paix conclu à Aix la Chapelle, après celui de 1668, le traité d'Aix-la-Chapelle met fin à la guerre de Succession d'Autriche, (1740-1748). Les conflits renaitront et aboutiront à la guerre de Sept Ans tandis que la guerre de succession d'Espagne se poursuivra jusqu'en 1818.

L'état du monde après le traité d'Aix-la-Chapelle de 1748[modifier | modifier le wikicode]

AustrianSuccession

Les royaumes monarchiques en Europe[modifier | modifier le wikicode]

Les empires coloniaux[modifier | modifier le wikicode]

  1. Bibliographie & Archives de la Guerre de succession d'Autriche, campagne militaire de 1745