Utilisateur:13Malik88/Biblio

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

« La créativité, c’est donc conserver tout au long de la vie une chose qui, à proprement parler, fait partie de l'expérience de la première enfance : la capacité de créer le monde. »
D. W. Winnicott, Gérard Mendel, L’acte est une aventure[1]

LA PAIX PAR LE SERVICE
La bibliothèque du passé, mais non la bibliothéque !


Une grue en papier

Rappel à l’orde[modifier | modifier le wikicode]

« C’est un film schizophrénique. »
— Jacques Mandelbaum, Le Monde[2]

« N’écoute que les paroles qui te font pleurer plutôt que celles qui te font rire et font rire les gens sur toi. »
— Proverbe tunisien[3]

La Nature…Humaine (?)

« J’avais réalisé mon rêve d’enfant avec l’aigle dans Vertige[4],[2]. Quand j’ai eu fini le film, je me suis dit que j’allais continuer à travailler sur l’oiseau. Mais un soir, alors que j’étais dans une forêt pour écouter une chouette chevêchette, j’ai entendu un loup, ça m’a bouleversé. Je ne l’ai pas vu, il était à quelques centaines de mètres. »
— Jean-Michel Bertrand[5]

« L’esprit scientifique nous interdit d’avoir une opinion sur des questions que nous ne comprenons pas, sur des questions que nous ne savons pas formuler clairement. Avant tout, il faut savoir poser des problèmes. Et quoi qu'on dise, dans la vie scientifique, les problèmes ne se posent pas d'eux-mêmes. C'est précisément ce sens du problème qui donne la marque du véritable esprit scientifique. Pour un esprit scientifique, toute connaissance est une réponse à une question. S’il n’y a pas eu de question, il ne peut y avoir connaissance scientifique. Rien ne va de soi. Rien n’est donné. Tout est construit. »
Bachelard, La Formation de l’esprit scientifique[6],[7],[8]


Bibliothèque :

….
Bertrand Russell, 1924

Bibliographie succincte[modifier | modifier le wikicode]

«  On pourra lire Cazin comme l'une des plus grandes sommes de médecine végétale, et à cet égard seul, y gagner beaucoup en connaissance. Mais, autant l’annoncer d'entrée : qui fréquente assidûment le Traité pratique et raisonné des plantes médicinales indigènes finira par suivre, fût-ce de loin, l'homme partait sous la pluie d'hiver, en calèche, sans examiner si ceux qui le faisaient appeler pourraient ou non le rémunérer. Là où il va, c’est là où demeure toujours, et jamais guérie, la justice. »
— Pierre Lieutaghi, Préface du traité patratique et raisonné, reprint de la 3e édition, 1997[10]

  • Projet Pl@ntUse - wiki
  • etymologie-occitane
  • Francis Hallé, Aux origines des plantes, Tome 1(présentation sur Telabotanica)
  • Francis Hallé et Pierre Lieutaghi, Aux origines des plantes, Tome 2 (présentation sur Telabotanica)
  • Jean-Marie Pelt (la liste est longue)
  • André-Georges_Haudricourt[11],[12]
  • Actes du séminaire d’ethnobotanique de Salagon, Plantes sociétés, savoir, symbole, Cahier 8, 2001.
  • Actes du séminaire d’ethnobotanique de Salagon, Plantes sociétés, savoir, symbole, Cahier 10, 2002
  • Actes du séminaire d’ethnobotanique de Salagon, Plantes sociétés, savoir, symbole, Cahier 11, 2003-2004.
  • Les plantes des femmes, séminaire de Salagon, 2006.
  • Les planteset le feu, séminaire de Samagon, 2010
  • Pierre Lieutaghi, Le Livre des Bonnes herbes, Actes Sud.
  • Pierre Lieutaghi, Petite ethnobotanique méditerranéenne, Actes Sud.
  • Pierre Lieutaghi, Tradition médicinale et autres usages des plantes en hautes Provence, Actes Sud.
  • Pierre Lieutaghi, Le livre des arbre, arbustes et arbrisseaux, Actes sud.
  • Thierry Thévenin, Les plantes sauvages, préface de P. Lieutaghi
  • Christian Cogneaux, Plantes des haies champêtres, Édition du Rouergue
  • Michel Chauvet, Petite Flore méditerranéenne, Édition Romain Pages
  • Jean Brunneton, Plantes Toxiques Végétaux toxiques pour l’homme et les animaux, 3e édition.
  • Jaques Fleurentin, Jean-Marie Pelt, Des sources du savoir aux médicaments du futur.
  • Jaques Fleurentin, Jean-Marie Pelt, Plantes toxiques qui soignent.
  • Fournier, Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France.

{ouvrage|langue=|prénom1=|nom1=|titre= |sous-titre=|éditeur=|volume=|année=|pages totales=|passage=|isbn=|lire en ligne=}

  • Michel Botineau, Guides des plantes toxiques et allergisantes, Belin, 2011, 239 p. (ISBN 978-2-7011-5602-6) 

Philosophie & Language[modifier | modifier le wikicode]

Bertrand Russell[13]

Trois passions, simples et extrêmement fortes, ont gouvernées ma vie : la recherche passionné de l’amour, la quête du savoir et une douloureuse pitié devant la souffrance de l’humanité.

Betrand Russell, Autobiographie[14]

Mais il demeurera toujours fidèle au principe de parcimonie qui, comme il le dit lui-même, caractérise sa « renonciation progressive à Pythagore ». Une formulation particulière de ce principe consiste à dire que « la logique mathématique a pour but, non de donner aux mots un statut ontologique qui pourrait être mis en doute, mais plutôt de diminuer le nombre de mots dont la signification directe est de désigner un objet ». Voilà bien le principe paradigmatique que Russell lègue à la philosophie toute entière : lorsque le sage montre la lune, il est prudent au préalable de jouer à l’imbécile en examinant le doigt.

« The great logician Bertrand Russell once claimed that he could prove anything if given that 1+1=1.

So one day, some smarty-pants asked him, "Ok. Prove that you're the Pope."

He thought for a while and proclaimed, "I am one. The Pope is one. Therefore, the Pope and I are one »

Qui donne, je pense :

Le « grand » logicien, Bertrand Russel a prétendu qu’il pouvait « tout » prouver s’il prend pour vrai 1+1=1. Ansi, un jour un de ses jeunes étudiants lui demanda : « Ok, prouvez moi que vous êtes le Pape » . Il pensa un moment et indiqua : « Je suis un. Le Pape est un. Donc, le Pape et moi sommes un.

Erreur Lua dans Module:Date à la ligne 216 : attempt to call field 'erreur' (a nil value).

Wittgenstein

Dites-leur que j’ai eu une vie merveilleuse.

  • Ludwig Wittgenstein, Une introduction[26] Fait
  • Ludwig Wittgenstein et la philosophie de la psychologie[27]
  • Prodige et vertige de l’analogieFait[28]
  • Philosophie, mythologie et pseudo-science[29]


Histoire de la philosophie (logique quoi) des Sciences Sociales



Timeo hominem unius libri - je crains l’homme d’un seul livre - est une Pensée de saint Thomas d’Aquin[Notes 1].


À VOIR :

(m:Wiki_Project_Med/Newsletter)

Ethnopsychanalyse et Anthropologie médicale[modifier | modifier le wikicode]

ref et notes[modifier | modifier le wikicode]

ref[modifier | modifier le wikicode]

  1. Gérard Mendel, « L’acte est une aventure, du sujet métaphysique au sujet de l’actepouvoir » (consulté le 26 avril 2013) page 465
  2. 2,0 et 2,1 Jacques Mandelbaum, « « Vertige d’une rencontre » : à la poursuite de l’aigle royal », (consulté le 26 avril 2013)
  3. « Proverbe tunisien » (consulté le 26 avril 2013)
  4. Jean-Michel Bertrand, « Vertige d’un rencontre » (consulté le 26 avril 2013)
  5. « La Quête du Loup Sauvage », sur http://www.ferus.fr, (consulté le 26 avril 2013)
  6. Bachelard, ‘’La Formation de l’esprit scientifique, Librairie philosophique J. Vrin, 1938, 256 (307 pour la version ebook) p. (ISBN 2-7116-1150-7) [lire en ligne], p. 14 (page 16 pour la version ebook) 
  7. « La nature des savoirs », sur http://www.unige.ch (consulté le 25 avril 2013)
  8. Bachelard, « Extrait de La Formation de l’esprit scientifique », sur http://www.meirieu.com (consulté le 26 avril 2013)
  9. François-Joseph Cazin, François-Joseph Cazin, Traité pratique et raisonné des plantes médicinales indigènes, Éditions Franklin 
  10. p.14, préface de Pierre Lieutaghi, reprint de 1997
  11. Haudricourt et les ethnosciences au Muséum national d’Histoire naturelle, Serge Pahuchet (En ligne sur Youscribe)
  12. Hommage à Haudricourt, Un agronome botaniste sur les brisées d’Haudricourt, Michel Chauvet (version révisée en 2011) (En ligne sur Pl@ntUse)
  13. Bertrand Russell, Principes de reconstruction social : revue et corrigé par Normand Baillargeon, Éditions Les presses de l’Université de Laval (Quebec), p. 176 « Le socialisme, quoi que nous pensions de ses mérites, est un grand pouvoir, qui se développe et transforme la vie économique et politique ; et le socialisme doit son nom à un petit nombre de théoriciens isolés. »(Extraits en ligne) 
  14. Bertrand Russell, Principes de reconstruction social : revue et corrigé par Normand Baillargeon, Éditions Les presses de l’Université de Laval (Quebec) 
  15. Erreur Lua dans Module:Date à la ligne 216 : attempt to call field 'erreur' (a nil value).
  16. Bertrand Russell, Principes de reconstruction social : revue et corrigé par Normand Baillargeon, Éditions Les presses de l’Université de Laval (Quebec), p. (Extraits en ligne) 
  17. Cahier de philosophie du language volume 7 : Wittgenstein en confrontation, Éditions L’Harmattan, avril 2011 [[Wittgenstein en confrontation - version google books lire en ligne]] 
  18. Wittgenstein et la philosophie d’aujourd’hui…, Éditions L’Harmattan, février 2002, réédition de 1992 
  19. Ray Monk, Wittgenstein, le devoir de génie, Éditions Flammarion, 2009 
  20. Le Cercle de Vienne, doctrines et controverses, Éditions L’Harmattan, 2002 
  21. Wittgenstein, Tractatus logico-philosophicus : Trad. G.G. Granger, Éditions Tel Gallimard, réédition 2009 
  22. Confétence sur l’éthique suivi de Note sur des conversations avec Wittgenstein de Friedrich Waismann : réalisé par Julien Jimenez, Éditions Folio plus philosophie 
  23. Wittgenstein, Recherches philosophiques : (posthume), Éditions Tel Gallimard 
  24. Wittgenstein, Carnets 1914-1916 : (posthume), Éditions Tel Gallimard 
  25. Wittgenstein, Remarques philosophiques : (posthume), Éditions Tel Gallimard 
  26. Chiara Pastorini, Ludwig Wittgenstein, une introduction, Collection Agora, Poket 
  27. Jean-Pierre Cometti, Ludwig Wittgenstein et la philosophie de la psychologie, Broché 
  28. Jacques Bouveresse, Prestige et vertige de l’analogie : De l’abus des belles-lettres dans la pensée, Éditions Raison d’Agir 
  29. Jacques Bouveresse, Philosophie, mythologie et pseudo-science, Boché 
  30. Roger Caratini, Initiation à la philosophie : 2 500 ans de philosophie Occidentale, Éditions Archipoche, 2012 (ISBN 978-2-35287-342-6) [[Version google books. lire en ligne]] 
  31. Réflexions sur l’acculturation, Vibrations : Revue d’études des musiques populaires, n° 1 (Métissage et musique métissées, ss la dir. de Louis-Jean Calvet, 1985 (avril) 

notes[modifier | modifier le wikicode]

  1. (Consulter : Men of Single Book: Fundamentali in islam, christianity and the modern thought, Par Mateus Soares De Azeved, World Wisdom, inc, 2010. Passage en ligne). C’est-à-dire celui qui a lu et relu est qui le connait, est un homme à redouter, un ‘homme qui sait'. D’autres interprétations sont aussi connues. Ainsi, on peut lire cette traduction : homme qui a choisi un livre, qui s’en tient à ce seul opinion, celui de l’auteur, et donc un seul et unique point de vue, en devient « trop exclusif».