Aller au contenu

Urbanisation du monde/Villes transformées par la mondialisation

Leçons de niveau 9
Une page de Wikiversité, la communauté pédagogique libre.
Début de la boite de navigation du chapitre
Villes transformées par la mondialisation
Icône de la faculté
Chapitre no 1
Leçon : Urbanisation du monde
Retour ausommaire
Chap. suiv. :Inégale intégration des villes à la mondialisation
fin de la boite de navigation du chapitre
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Urbanisation du monde : Villes transformées par la mondialisation
Urbanisation du monde/Villes transformées par la mondialisation
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Transformation des centre-villes[modifier | modifier le wikicode]

Les villes sont différemment intégrées au processus de mondialisation. Ce processus transforme les villes qui en font partie et cela passe par des changements de paysages et d'organisation des espaces dans les villes mondiales.

En Europe, les villes s'organisent le plus souvent autour des centres historiques qui sont réaménagés, rénovés et qui accueillent de nouvelles infrastructures permettant de renforcer leur intégration à la mondialisation. Dans les modèles de villes américaines, ce sont souvent les quartiers et centres d'affaires, CDB, qui permettent une intégration de la ville à la mondialisation comme à Los Angeles. Ainsi, les gratte-ciel set tours deviennent presque la norme paysagère des villes mondiales (Manhattan pour New York, La Défense pour Paris ou la City à Londres, etc.) et le modèle s'exporte même dans les villes du Moyen Orient qui cherchent elles aussi une place dans la compétition métropolitaine mondiale.

Transformation des périphéries[modifier | modifier le wikicode]

Aujourd'hui, plus de 55% de l'humanité vit en ville et ce chiffre atteindrait les 68% en 2050. Les villes sont donc contraintes de se transformer, de s'agrandir et d'aménager leurs périphéries pour accueillir plus d'habitants : c'est l'étalement urbain. Certains quartiers périphériques de la ville ou de ses banlieues sont hautement sécurisées et leur accès est contrôlé à la demande des habitants pour rester dans une forme d'"entre-soi" : c'est le cas des gated communities.