Troubles du comportement-Pourquoi cet outil

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
durée de lecture 1mn

Une classe peut rapidement être polluée par des bavardages, des enfants qui jouent avec leur trousse, des élèves qui se disputent, parfois se tapent ou s'insultent, un élève qui se balance sans arrêt avec sa chaise, un autre qui refuse de faire son travail. A petite échelle, cela n'est pas forcément important mais lorsque ces choses se généralisent, cela peut devenir rapidement problématique. Si on ajoute à cela un ( ou des élèves... ) qui donne des coups dans sa table, jette ses affaires, vous insulte pendant une crise de colère... il devient difficile de travailler et l'ambiance de la classe se dégrade peu à peu devenant insupportable pour les élèves comme pour l'enseignant.

Dire à un enfant de se tenir tranquille : "Tiens toi correctement !", "Arrête tes bêtises !", "As-tu fini de faire n'importe quoi ?" n'a pas de sens pour certains enfants. Il est possible que les codes familiaux viennent interagir sur ceux de la classe. Peut-être que "les bêtises" à l'école ne sont pas des bêtises à la maison. Quel sens met-on derrière ce mot ?

Par ailleurs, si bêtises signifient se balancer sur sa chaise en bavardant et en parlant sans lever la main, il s'agit de 3 demandes différentes. Lorsque l'on a des habitudes, il est difficile de s'en défaire alors demander de faire attention à 3 mauvaises habitudes en même temps, cela devient très compliqué. Il faut donc faire les choses étape par étape. C'est pour cela que le tableau des engagements cible un point particulier à améliorer.

Pour les élèves qui ont des troubles du comportement, dans un premier temps, il ne faut pas cibler un point trop difficile à atteindre. Il faut travailler une chose facilement atteignable pour qu'ils puissent avoir confiance et accepter ce système.

< Précédent | Suivant >