Leçons de niveau 11

Transformations de la matière/Bilan de matière, avancement et tableau d'avancement

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Bilan de matière, avancement et tableau d'avancement
Icône de la faculté
Chapitre no 5
Leçon : Transformations de la matière
Chap. préc. :La réaction chimique et son équation
Chap. suiv. :Sommaire
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Transformations de la matière : Bilan de matière, avancement et tableau d'avancement
Transformations de la matière/Bilan de matière, avancement et tableau d'avancement
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Bilan de matière[modifier | modifier le wikicode]

Au cours d'une transformation, des réactifs disparaissent et des produits apparaissent.

Exemple :
Réactif A + réactif B = produit C + produit D

Le bilan de la combustion du graphite C est:

C + O2 = CO2

Avancement d'une réaction[modifier | modifier le wikicode]

Dans une réaction chimique, l'avancement est une variable, notée ξ (en mol), qui permet de déterminer les différentes quantités de matières, des réactifs ou des produits.


1) Avancement chimique ξ

Pour illustrer les notions qui suivent et rappeler des définitions, nous allons utiliser l'exemple très simple suivant :

Remarquez le signe « = », qui signifie que c’est un bilan de réaction où l’on forme de l'eau à partir d'hydrogène et d'oxygène.

Le sens de l'équation-bilan écrite ci-dessus est que « pour deux équivalents d'eau formés, on a consommé un équivalent de dioxygène et deux équivalents de dihydrogène ». Notons désormais la quantité de matière (en mol, par exemple) de dihydrogène présent à un instant. De même, notons et , respectivement, les quantités de matière de dioxygène et d'eau à un instant donné.

La lettre grecque « xi » minuscule, qui représente l'avancement d'une réaction.


Remarque

Sa valeur dépend de la manière d'écrire l'équation stœchiométrique de la réaction qu’il faut donc toujours préciser. Elle est toutefois indépendante de la substance choisie pour le calcul. En fait, il est donc préférable d’utiliser le degré d’avancement ξr (voir la définition plus loin) qui ne dépend pas de l'écriture choisie pour la réaction.

Par exemple, si on introduit les quantités initiales suivantes dans un récipient: 2 moles de H2, 1 mole de O2, on aura les calculs suivants:

  • pour l'écriture de l'équation-bilan: 2 H2 + O2 = 2 H2O , cela donne = (2 - 1) / 2 = 0,5 à mi-réaction ( ξr = 0,5 )
  • pour l'écriture de l'équation-bilan: H2 + 0,5 O2 = H2O , cela donne = (2 - 1) / 1 = 1 à mi-réaction ( ξr = 0,5 )


Au début de la réaction, . Si la réaction est totale, à la fin de la réaction, atteint sa valeur maximale . Déterminer cette valeur est un travail thermodynamique. Si la réaction est un équilibre chimique, à l'équilibre, atteint une valeur . Déterminer les variations de , c'est-à-dire à quelle vitesse on atteint le maximum, est en revanche un travail cinétique, c’est ce que nous allons nous attacher à faire.

L'unité SI pour l'avancement est la mole (symbole : mol).


2) Concentration

L'avancement est un concept très général : on peut traiter des liquides, des solides, des gaz… il demeure cependant peu maniable. Dans le cas des solutions, notamment des solutions aqueuses, on préfère utiliser la notion de concentration. Par définition :

Avec :

  • [ X ] : la concentration en composé X dans la solution ;
  • nX : la quantité de matière de composé X en solution en (mol-1) ;
  • V le volume de solution considéré.

Cette définition assure qu'un grain de sel dilué dans l'océan correspond à une concentration très faible, alors qu'un morceau de sucre dilué dans une gouttelette correspond à une concentration importante.


3) avancement volumique



On appelle avancement volumique d'une réaction, que l’on note x, la concentration d'un réactif de coefficient stœchiométrique un à un instant donné. Pour un composé i de concentration avec un coefficient stœchiométrique égale à un, on aura:

avec Xi un composé (réactif ou produit) et son coefficient stœchiométrique, négatif s'il s'agit d'un réactif et positif s'il s'agit d'un produit.

Cette relation est très importante : nous la réutiliserons dans les chapitres ultérieurs.


Cette notion s'utilise exactement comme l'avancement standard lorsque le volume de la solution ne varie pas, ce qui est toujours le cas pour des solutions très diluées. L'avancement volumique simplifie toutefois certaines expressions, car il s'agit d'une grandeur intensive alors que l'avancement ξ est une grandeur extensive. Concrètement, cela signifie qu'en ayant deux systèmes identiques, l'avancement total est le double de l'avancement initial (il y a deux fois plus de matière), mais l'avancement volumique reste inchangé (car on divise par deux fois plus de volume).

Ainsi, utiliser l'avancement volumique permet de « se débarrasser » du volume. L'unité SI de l'avancement volumique est le mol·m-3, mais les chimistes utilisent plus volontiers le mol·L-1.


On peut exprimer cet avancement et tous ses détails dans un tableau d'avancement.

Tableau d'avancement[modifier | modifier le wikicode]

À rédiger !