Leçons de niveau 7

Traitement des eaux usées/Les traitements (primaires et secondaires)

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Les traitements (primaires et secondaires)
Icône de la faculté
Chapitre no 3
Leçon : Traitement des eaux usées
Chap. préc. :La station d'épuration
Chap. suiv. :Le traitement des boues
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Traitement des eaux usées : Les traitements (primaires et secondaires)
Traitement des eaux usées/Les traitements (primaires et secondaires)
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.


Les traitements primaires[modifier | modifier le wikicode]

Ils permettent d'éliminer les matières en suspension (déchets, sables, etc.) et les huiles de l'eau.

Ce traitement comprend plusieurs opérations :

  • Le dégrillage retient, par des grilles, les gros déchets (papiers, bois, plastiques, chiffons, #etc.). C'est en fait une opération de filtrage à grande échelle.
  • Le dessablage retire les matières abrasives de l'eau comme la terre et le sable qui sont susceptibles d'endommager les pompes ou de créer des dépôts dans les bassins.
  • Le dégraissage favorise, par injection de bulles d'air, la flottation des huiles et graisses qui sont retirées par raclage de la surface de l'eau.
  • La décantation primaire permet aux matières en suspension de se déposer par simple gravité au fond des bacs sous forme de boues qui sont ensuite recueillies par pompage du fond.


Les traitements secondaires[modifier | modifier le wikicode]

Les traitements secondaires éliminent les matières en solution dans l'eau (matières organiques, substances minérales).

Ces traitements comprennent :

Le traitement biologique.

On reproduit ici en accéléré l'épuration naturelle des rivières. Les eaux arrivent dans un bassin d'aération où sont développées des cultures de micro-organismes. Sous l'action d'un apport d'air, les micro-organismes se reproduisent très rapidement ; ils se nourrissent de la pollution organique et du dioxygène de l'air.

La clarification. Elle permet de recueillir sous forme de boues les matières polluantes agglomérées par les micro-organismes.

Les éléments récoltés lors des différents traitements forment les boues.

L'eau peut alors être rejetée à la rivière qui achève de résorber la pollution grâce au processus de l'épuration naturelle.