Leçons de niveau avancé

Texas holdem/Introduction

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Introduction
Icône de la faculté
Chapitre no 1
Leçon : Texas holdem
Retour auSommaire
Chap. suiv. :Les mains et l'abattage
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Texas holdem : Introduction
Texas holdem/Introduction
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Introduction[modifier | modifier le wikicode]

Bien que peu d'informations soient connues à propos de l'invention de la variante Texas hold'em, le corps législatif du Texas (États-Unis) a reconnu la ville de Robstown (Texas) comme son lieu de naissance, et a daté son invention au début des années 1900. Après son invention et sa propagation à travers le Texas, le hold'em a été introduit à Las Vegas en 1967 par un groupe de joueurs texans, comprenant notamment les Crandell Addington, Doyle Brunson et Amarillo Slim.

Une paire d'as est a priori la meilleure distribution possible au Hold'em.

Addington affirma qu’il découvrit ce jeu en 1959 :

« Ils ne l'appelaient pas Texas hold 'em à l'époque, ils l'appelaient seulement hold'em (...) Je pensais alors que s'il se répandait, il deviendrait le jeu. Au poker fermé, tu mises seulement deux fois ; au hold'em, tu mises quatre fois. Ça signifiait que tu pouvais jouer de manière stratégique. Ça ressemblait plus à un jeu d'hommes de réflexion. » — Crandell Addington (traduction libre)

Durant plusieurs années, le Golden Nugget était le seul casino de Las Vegas à proposer cette variante. À cette époque, la salle de poker du Golden Nugget était d'apparence très médiocre. À cause de sa localisation et de son décor peu engageant, elle n'attirait pas les clients fortunés, et les joueurs professionnels cherchèrent donc un lieu plus prestigieux. En 1969, les professionnels de Las Vegas furent invités à jouer au Texas Hold 'em à l'entrée du casino Dunes sur le Las Vegas Strip. Cet emplacement prestigieux, et la relative inexpérience des joueurs de poker avec le Texas Hold 'em, aboutit à un jeu très rémunérateur pour les joueurs professionnels.

Début[modifier | modifier le wikicode]

Schéma d'une table de jeu au Texas hold'em

Le joueur qui a le jeton (appelé aussi le bouton) du donneur (dealer en anglais) bat les cartes et demande à la personne à sa droite de couper. Dans les casinos, le croupier mélange les cartes d'une main. Avant la distribution des cartes, les deux joueurs à la gauche du donneur doivent s'acquitter des « blinds » (mises forcées). Le joueur placé directement à gauche du donneur paie la petite blind et son voisin de gauche la grande. En présence d'un croupier, celui qui a le bouton est tout de même appelé « donneur ». La distribution se fait en deux tours horaires : chaque fois, une carte est donnée face cachée à chaque joueur, en partant sur la gauche (i. e. du small blind). À la fin de la donne, les joueurs ont donc deux cartes qu’ils ne montrent pas. Ces deux cartes, les seules que le joueur recevra individuellement, ne seront éventuellement dévoilées qu'au moment de l’abattage (showdown en anglais).

En face à face (i. e. à 2 joueurs), le fonctionnement est le même sauf pour la disposition des blinds : le donneur se retrouve petite blind (et non grosse blind). En effet l'un des objectifs des blinds est d’éviter que, lors d'un coup donné, un même joueur soit le premier à parler au début de chaque phase d'enchère.