Leçons de niveau 16

Talend/Gestion des données de référence (MDM)

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Gestion des données de référence (MDM)
Icône de la faculté
Chapitre no 6
Leçon : Talend
Chap. préc. :Gestion des process métier (BPM)
Chap. suiv. :Clientèle et Partenariats
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Talend : Gestion des données de référence (MDM)
Talend/Gestion des données de référence (MDM)
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.




Les bases de MDM[modifier | modifier le wikicode]

La gestion de données de référence, ou MDM (Master Data Management) est un entrepôt de données particulier. Il ne s'intéresse qu'aux données de références d'un système d'information. Le périmètre couvert par cette définition dépend de chaque entreprise, mais en général les données

de référence sont celles dont il est important de conserver l'intégrité au sein d'un système de logiciels hétérogènes.

Ces données sont traditionnellement divisées en quatre grands types :

  • les tiers (clients, fournisseurs, membres, personnel) ;
  • les produits (fiche technique, référence produit) ;
  • la localisation (adresse, site) ;
  • et une quatrième catégorie qui diffère en fonction des définitions mais qui désigne dans l’ensemble les flux, échanges, transactions ou contrats qui prennent place entre des tiers pour un produit et pour une adresse. Dans le MDM Talend, ce dernier type se nomme "contrat".

MDM transforme ainsi les informations disparates et incohérentes d'une entreprise, comme les données produits et clients, en une seule et unique base.

Cette définition, qui peut paraître très commerciale, est déclinable sur tous les secteurs d'activité, par exemple le médical. Le tiers devient le patient, le personnel soignant, le produit désigne le traitement, la localisation identifie le service et le contrat devient par exemple la prescrition.

Un contrôle des données rapide, puissant et flexible[modifier | modifier le wikicode]

Talend MDM propose un modèle de données orienté intégration, ouvert et extensible qui permet de gérer n’importe quel domaine : produits, clients, fournisseurs, achats, etc. La solution se compose d’un studio de développement,d’une interface web pour gérer les données maîtres et d’un serveur MDM.

L'intérêt est de contrôler le cycle de vie d'une donnée cruciale pour l'entreprise. Pour cela il désigne les applications ou personnes référentes sur une donnée et règle les conflits entre applications automatiquement ou via un workflow (qui est la représentation d'une suite de tâches ou opérations effectuées par une personne, un groupe de personnes, un organisme, etc.)

Des workflows collaboratifs permettent aux équipes d’implémenter des règles de gouvernance de données. Il comprend un système d’enregistrements et assure la propreté et la disponibilité des données.

Le MDM Talend a pour objectif d’être couplé à un BRMS (Business Rules Management System) qui permettra d'appliquer des règles métiers très fines à la gestion d'une donnée métier et à un BPM (Business Process Management) qui se chargera d'appliquer des processus automatiques transversaux aux applications.

Le principe de fonctionnement[modifier | modifier le wikicode]

Le principe de fonctionnement est le suivant :

Interface web MDM
  1. Un utilisateur crée ou modifie un enregistrement maître dans l’interface web.
  2. En fonction de certaines conditions, un événement est déclenché.
  3. L’événement lance un service :
    • de processus de validation automatique ou manuel,
    • d’enrichissement d’informations,
    • d’intégration de données,
    • etc.

Afin de mieux comprendre les étapes nécessaires à la mise en place d’un tel fonctionnement, prenons l’exemple simple de la création et de la mise à jour d’un référentiel produits :

  1. Spécification de la structure d’une entité "produit" dans un modèle de données.
  2. Définition d’un containeur de données pour stocker les enregistrements.
  3. Définition d’une vue pour configurer la génération automatique de l’interface web.
  4. Ajout / modification de produits dans un catalogue via l’interface web.
  5. Déclenchement d’un "job" à la création d’un produit pour renseigner automatiquement le prix du produit en fonction d’un processus donné.

Mes premiers pas dans Talend MDM : Création d'un catalogue[modifier | modifier le wikicode]

Le développement se fait dans le studio qui regroupe les parties MDM, intégration et profiling dans la même interface.

Studio MDM

La première étape consiste à créer le modèle de données "produit" qui va regrouper l’ensemble des entités du référentiel.

Data Model.jpg

Il faut ensuite créer la structure de l’entité décrivant le produit et définir ses

attributs :

  • un identifiant unique (séquence automatique),
  • un nom,
  • une description,
  • un prix (optionnel).
Structure d'entité.jpg

Afin de stocker les enregistrements de l’entité Produit il faut créer un conteneur de données.

Conteneur.jpg

Il faut enfin créer la vue pour pouvoir visualiser les produits au travers de l’interface web.

View Browser.png

Une fois toutes ces opérations réalisées et tous les éléments publiés sur le serveur MDM, il est possible de créer des enregistrements au travers de l’application web Talend MDM.

Enregistrements.jpg

Les produits Talend[modifier | modifier le wikicode]

  • Talend Open Studio for MDM
  • Talend Platform for MDM

Références[modifier | modifier le wikicode]

Site d'accueil Talend

Talend MDM

Wikipedia

Tutoriel & Démonstration

Talend : Master Data Management