Leçons de niveau 13

Systèmes monétaires/Annexe/Agrégats monétaires dans la zone euro

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Agrégats monétaires dans la zone euro
Image logo représentative de la faculté
Annexe 1
Leçon : Systèmes monétaires

Annexe de niveau 13.

Précédent :Sommaire
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Annexe : Agrégats monétaires dans la zone euro
Systèmes monétaires/Annexe/Agrégats monétaires dans la zone euro
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.



La masse monétaire est une mesure de la quantité de monnaie dans un pays ou une zone économique. C'est l’ensemble des valeurs susceptibles d’être converties en liquidités, c’est l’agrégat de la monnaie fiduciaire, des dépôts bancaires et des titres de créances négociables, tous susceptibles d’être immédiatement utilisables comme moyen de paiement.

Les agrégats[modifier | modifier le wikicode]

Les composantes de la masse monétaire sont des agrégats. Les agrégats monétaires sont des indicateurs statistiques regroupant dans des ensembles homogènes les moyens de paiement détenus par les agents d'un territoire donné. Il y a plusieurs niveaux d'agrégats statistiques dans la masse monétaire, selon le degré de liquidité.

M0 appelée aussi base monétaire ou monnaie centrale représente l’ensemble des engagements monétaires d'une banque centrale (pièces et billets en circulation, avoirs en monnaie scripturale comptabilisée par la banque centrale).
M1 correspond aux billets, pièces et dépôts à vue (515 000 000 000 € de billets et de pièces en l'an 2000 dans la zone euro).
M2 correspond à M1 plus les dépôts à termes inférieurs ou égaux à deux ans et les dépôts assortis d'un préavis de remboursement inférieur ou égal à trois mois (par exemple, pour la France, le livret jeune ou le CODEVI, les livrets A et bleu, le compte d'épargne logement, le livret d'épargne populaire...).
M3 correspond à M2 plus les instruments négociables sur le marché monétaire émis par les institutions financières monétaires (IFM), et qui représentent des avoirs dont le degré de liquidité est élevé avec peu de risque de perte de capital en cas de liquidation (ex : OPCVM monétaire, certificat de dépôt, créance inférieure ou égale à deux ans).
M4 correspond à M3 plus les Bons du Trésor, les billets de trésorerie et les bons à moyen terme émis par les sociétés non financières.


Au 15 janvier 2013, les différents agrégats monétaires pour la zone euro étaient les suivants :

Base monétaire = 1630,9 Md €

- ( Dont billets = 903,5 Md € ; réserves = 489 Md € (dont réserves obligatoires = 106 Md €) ; facilités de dépôt = 238,4 Md €. )

Masses monétaires

M1 = 5121 Md € ( Dont billets = 903,5 Md € ; Dont Dépôts à Vue = 4218 Md € )
M2 = 9017 Md €
Soit M1 (5121 Md €) + les dépôts à moins de 3 mois (2089 Md €) + les dépôts à moins de 2 ans (1807 Md €)
M3 = 9785 Md €
Soit M2 (9017 Md €) + les pensions (132 Md €) + les OPCVM monétaires (463 Md €) + les titres de créance à moins de 2 ans (173 Md €)
Évolution des différents composants M1, M2 et M3
de la masse monétaire en Mrd €
(septembre 1997 - avril 2012).
  •      M1
  •      M2 - M1
  •      M3 - M2