Leçons de niveau 14

Systèmes d'exploitation/Généralités

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Généralités
Icône de la faculté
Chapitre no 1
Leçon : Systèmes d'exploitation
Retour auSommaire
Chap. suiv. :Historique des systèmes d'exploitation
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Systèmes d'exploitation : Généralités
Systèmes d'exploitation/Généralités
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Définition d’un système d'exploitation[modifier | modifier le wikicode]

Le système d'exploitation, c’est le logiciel "caché".

C'est l'informatique pour les informaticiens !

Rappel[modifier | modifier le wikicode]

Un ordinateur est une machine complexe constitués de plusieurs dispositifs matériels :

  • Une carte mère
  • Un ou plusieurs processeurs
  • Des mémoires (RAM et ROM)
  • Des périphériques de stockages (lecteur de disquettes 3.5" ou zip, lecteur CD/DVD/Blu-ray)
  • Des unités d'entrées/sorties (clavier, souris, écran)
  • Des cartes (réseau, vidéo, SCSI, PCI, USB, CF)

Origine des systèmes d'exploitation[modifier | modifier le wikicode]

Au tout début, les machines ne possédaient pas de système d’exploitation. Pour les faire fonctionner, il fallait que les programmes utilisateurs gèrent directement les périphériques ce qui impliquait une connaissance fine des caractéristiques physiques et des spécificités de chaque composant. L'utilisation de la machine devenait alors lourde, fastidieuse et source d’erreur. L’idée fut de libérer les programmeurs de la gestion du matériel en introduisant une couche logicielle sous la forme d’un ensemble de sous-programmes (appels système) standard, générique (open, close, read, write…) et facile d’utilisation. C’est la naissance des systèmes d'exploitation.

Un système d'exploitation est donc l'interface entre le matériel et les programmes utilisateurs.

Système d'exploitation 1.jpg

Principales fonctionnalités d’un système d’exploitation[modifier | modifier le wikicode]

  • Gestion de l'allocation et du partage des Ressources :
    • de calcul (temps sur le processeur)
    • de mémoire (allocation aux activités de la mémoire centrale)
    • de l'accès aux périphériques (accès, protection, partage)

Les systèmes proposent un certain nombre d'abstractions, processus, fichiers, utilisateurs, avec des interfaces de programmation permettant de les utiliser. C’est le noyau qui met en œuvre effectivement ces interfaces, le noyau n'étant pas un programme mais un ensemble de réflexes qui s'exécutent pour répondre aux sollicitations du matériel ou des programmes utilisateurs.


Ainsi, l'interpréteur de commande (le command.com du vieux DOS ou le shell d'Unix) est un processus comme les autres. Même si un système d'exploitation comporte un tel programme, il ne fait pas partie formellement du système d'exploitation.