Leçons de niveau 11

Spectres lumineux/Annexe/Les lampes à incandescence

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Les lampes à incandescence
Image logo représentative de la faculté
Annexe 1
Leçon : Spectres lumineux

Annexe de niveau 11.

Suivant :Fonctionnement de la lampe fluorescente compacte
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Annexe : Les lampes à incandescence
Spectres lumineux/Annexe/Les lampes à incandescence
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.



Incandescent light bulb.svg


  1. Ampoule de verre, aussi appelée globe, bulbe ou enveloppe
  2. Gaz inerte
  3. Filament de tungstène
  4. Fil conducteur (contact avec le plot central)
  5. Fil conducteur (contact avec le culot)
  6. Fil de support du filament
  7. Monture ou support en verre
  8. Culot (contact électrique)
  9. Culot (filetage ou baïonnette, etc.)
  10. Isolant
  11. Plot central (contact électrique

Une lampe à incandescence est constituée d'une ampoule en verre contenant un gaz de remplissage ou un vide poussé. Si une ampoule était remplie d'air, le dioxygène oxyderait rapidement le filament porté à haute température. C'est-à-dire qu'il brûlerait. Le filament, relié aux connections électriques est réalisé en tungstène, un matériau très réfractaire dont la température de fusion est de 3 380 °C. Toutes les lampes comportent également un fusible dont la fonction est d'assurer la protection du réseau électrique lors du « claquage » de la lampe.

Le principe de fonctionnement de ce type de lampe est extrêmement simple, comme son nom l'indique, il s'agit d'un phénomène d'incandescence. Un filament conducteur est porté à haute température par le passage d'un courant électrique, comme tout corps chauffé, le filament émet alors de la lumière.