Leçons de niveau débutant

Seller et brider un cheval/Présentation du matériel

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Présentation du matériel
Icône de la faculté
Chapitre no 1
Leçon : Seller et brider un cheval
Retour auSommaire
Chap. suiv. :Choix du matériel
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Seller et brider un cheval : Présentation du matériel
Seller et brider un cheval/Présentation du matériel
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Le matériel nécessaire pour seller et brider un cheval se compose d'un filet ou d'une bride avec mors et des rênes, d'un tapis de selle et d'une selle munie ou non d'étriers.

Le filet ou la bride[modifier | modifier le wikicode]

Un filet classique, muni d'un mors et de rênes.

Le filet ou la bride doivent comporter un mors et des rênes. Ils consistent en un ensemble de lanières de cuir réglables, destinées à maintenir un (pour le filet) ou deux (pour la bride) mors en place dans la bouche du cheval, tout en permettant au cavalier se contrôler sa monture par le biais des rênes. Les différentes parties de ces objets portent elles-mêmes des noms spécifiques (têtière, sous-gorge, frontal...), qu’il est nécessaire de connaître.

Filets et brides se déclinent en de très nombreux modèles, en fonction de l'usage et de la sévérité recherchées.

Le tapis de selle[modifier | modifier le wikicode]

Tapis de selle.

Un tapis de selle est un carré de tissu, plus ou moins épais et absorbant, qui se pose sur le dos du cheval, sous la selle. Il évite que l'animal ne souffre d'échauffements ou de blessures consécutives aux frottements entre le cuir de la selle et la peau de son dos.

La selle[modifier | modifier le wikicode]

Selle anglaise, l'un des modèles les plus classiques, sous laquelle on distingue un tapis de selle blanc

Une selle est un objet généralement en cuir, sur lequel le cavalier s'assoit après l'avoir placé sur le dos du cheval. Elle peut être munie ou non d'étriers. Contrairement à une idée populaire répandue, la selle n'a pas pour unique fonction de permettre au cavalier d’être confortablement assis et sécurisé à dos de cheval. Elle répartit avant-tout le poids du cavalier sur le dos de l'animal, et ainsi lui évite les douleurs que pourraient provoquer une monte à cru (sans selle) prolongée.

Il en existe de très nombreux modèles de selles en fonction de l’utilisation recherchée (promenade, compétition, etc.) mais la majorité des cavaliers débutants utilisent une selle anglaise ou une selle western. Les différentes parties (troussequin, quartiers...) portent elles aussi des noms spécifiques, même si pour seller le cheval, il n'est nécessaire de connaître que la sangle (la lanière qui passe sous le ventre), le pommeau, l'étrivière et les étriers.