Seigneurs et seigneurie/Présentation de la leçon

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le mot "seigneur" recouvre plusieurs réalités ; il importe de bien distinguer l'usage médiéval et B. l'usage des historiens français contemporains :

  • l'usage médiéval
    • 1 le Seigneur (en latin dominus, le maître) désigne, dans de nombreuses sources, Dieu et/ou son fils Jésus.
    • 2 le seigneur (en latin senior, mot peu usité avant le XIIIe siècle[1]) est le supérieur du vassal. Il lui offre sa protection et un fief, en échange de services (voir le chapitre 3).
  • l'usage des historiens
    • 1 le seigneur est le maître d'une seigneurie.
    • 2 le seigneur dispose d'un pouvoir sur des personnes : il incarne la seigneurie personnelle ou domestique. La seigneur détient le droit de ban, c'est-à-dire celui de commander, de contraindre et de punir.

La superposition et l'enchevêtrement des divers types de seigneuries rend la situation confuse : un même individu peut dépendre de plusieurs seigneurs. L'âge d'or de la seigneurie se situe au Moyen Âge central.

  1. Gauvard, Dictionnaire du Moyen Âge, p. 1314