Leçons de niveau 14

Ruby/Symboles

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Symboles
Icône de la faculté
Chapitre no 13
Leçon : Ruby
Chap. préc. :Itérateurs
Chap. suiv. :Méthodes (fin)
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Ruby : Symboles
Ruby/Symboles
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Il se peut que vous ayez besoin d'attribuer un objet unique à une variable. Dans certains cas, il est possible d’utiliser des chiffres, des booléens ou des chaînes de caractères, mais dans d'autres cas, il vous faudra utiliser des symboles.

Définition[modifier | modifier le wikicode]


Concrètement, un symbole est un mot précédé de : (sans espace).

Début de l'exemple
Fin de l'exemple


Ici, on a assigné la même valeur aux variables nom1 et nom2, puis on a fait de même avec les variables nomA et nomB, à la différence qu'on leur a associé un symbole et non une chaîne de caractères.

Si on teste l'égalité de ces deux paires de variables, voici ce qu'on obtient :

Début de l'exemple
Fin de l'exemple


Les valeurs de ces objets sont identiques deux à deux. Mais lorsque l’on regarde les objets eux-mêmes :

Début de l'exemple
Fin de l'exemple



On peut donc en déduire que nom1 et nom2 possèdent la même information mais sont deux objets distincts, alors que nomA et nomB sont les mêmes objets (ils ont le même identifiant) : car ils sont associés à un seul et même objet de type Symbol.

Lorsque l’on a déclaré nomA et nomB, un seul objet Symbol a été créé, cela fait faire une économie au niveau de la mémoire et du temps d'exécution. Nous venons de voir que deux objets contenant la référence au même symbole sont identiques, alors que deux objets contenant simplement la même valeur sont différents. En effet :

Début de l'exemple
Fin de l'exemple


Convertir chaînes et symboles[modifier | modifier le wikicode]

Pour transformer un symbole en chaîne de caractères, vous disposez des méthodes to_s et id2name (identiques) définies pour les objets Symbol (Symbol#id2name) :

Début de l'exemple
Fin de l'exemple


Pour effectuer l'opération inverse, c'est-à-dire obtenir le symbole correspondant à une chaîne de caractères, nous utilisons la méthode intern de la classe String (String#intern). Vous pouvez par exemple avoir l'identifiant interne du symbole associé à la chaîne de caractères :

Début de l'exemple
Fin de l'exemple


Quand les utiliser ?[modifier | modifier le wikicode]


Début de l'exemple
Fin de l'exemple



Début de l'exemple
Fin de l'exemple


Voici un programme d'exemple, pour les mettre en pratique.


Début de l'exemple
Fin de l'exemple


Nous avons une classe Ecolier, la langue de l'écolier est stockée dans la variable @lang. Vous avez sans doute remarqué que la langue de l'écolier (passée en paramètre lors de l'instanciation) est sous forme de symbole.

Prenons l'exemple de Jean, sa langue est associée au symbole :fr. Nous aurions aussi pu utiliser une chaîne de caractères pour représenter la langue, mais qu'aurions-nous mis ? "fr" ? "Fr" ? "français" ? "Français" ?

Dans ce cas, ce que contient la chaîne de caractères ne nous intéresse pas, seul le fait que Jean parle français est important. Nous choisissons donc un symbole. Il est de ce fait inutile de recréer une nouvelle chaîne de caractères pour chaque écolier parlant le Français, nous utiliserons l'unique symbole :fr.

Le plus souvent, les symboles fournissent une alternative aux chaînes de caractères.