Leçons de niveau 13

Reproduction humaine/Aspects évolutifs

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Aspects évolutifs
Icône de la faculté
Chapitre no 2
Leçon : Reproduction humaine
Chap. préc. :Les modes de reproduction
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Reproduction humaine : Aspects évolutifs
Reproduction humaine/Aspects évolutifs
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Les Mammifères[modifier | modifier le wikicode]

Le signal primaire est génétique ce qui induit une transformation des gonades qui au départ ne sont pas différencié.

L'homme[modifier | modifier le wikicode]

Une cellule contient 46 Chromosomes (sauf gamète qui en contiennent 23), 22 paires de chromosomes homologue (les autosomes) et une paire de chromosome sexuel (XY ou XX, appelé gonosomes).

Le signal primaire chez l'Homme se situe sur le Chromosome Y (sur son bras court dans la région PAR 1), nous retrouvons ce gène sur le Chromosome X (extrémité bras court) qui se comporte comme un gène normal sur celui ci.

Avantages ?[modifier | modifier le wikicode]

peu productif; nombre de descendant limité ( Homme env. 1) efficacité faible, méiose intervention de plusieurs gène rôle mâle; beaucoup de gamètes (compétition entre ceux ci), au final 1 seul fécondation! Infections Sexuellement Transmissible; peut interférer beaucoup de pathologie génétique; surtout chez l'homme préservation de l'espèce ! Évolution possible !

Eugénisme Positif[modifier | modifier le wikicode]

2 parents différents donnent un organisme génétiquement différent d'où une diversification de l'espèce.

Eugénisme Négatif[modifier | modifier le wikicode]

Recombinaison génétique et réparation de l'ADN

ccl : L'espèce peut s'adapter dans le temps et dans l'espace.

Diploïdie[modifier | modifier le wikicode]

protection maladie récessive durée de vie des cellules plus longues

La méiose permet de pouvoir réparer ou d'éliminer les fragments c’est ce qu'on appelle L'apoptose.

Conclusion[modifier | modifier le wikicode]

La reproduction sexuée permet une plus grande variation génétique que la reproduction asexuée, ce qui fait que chaque individu est unique.