Recherche:Un explorateur wikimedien dans le sud de l'Inde

Une page de Wikiversité.
Aller à : navigation, rechercher
Sarasvati, goddess of knowledge

Bienvenue dans ce rapport d'ambassadeur Wikimedia dans le sud de l'Inde. Cet article va aborder le sujet de 3 différentes initiatives bénévoles hors ligne faites par un wikipédien qui se sont déroulées dans l'État du Tamil Nadu en Inde. La première expérience a été un atelier Wikipédia à Pondichéry durant le mois de la contribution francophone en Octobre 2014. Les deux autres expériences furent des séances d'enseignement concernant Wikipédia et Wikimédia dans deux écoles secondaires de Kuilappalayam un village situé sur la route de Auroville. Toutes ces expériences donnent quelques informations intéressantes concernant l'utilisation et la visibilité de Wikipédia dans le sud de l'Inde. Cet article a été initialement rédigé en anglais par Lionel Scheepmans et traduit par la suite en français. Toutes mes excuses pour toutes les éventuelles fautes de syntaxe et d'orthographe.

Pourquoi Pondichéry ?[modifier | modifier le wikicode]

Pondichéry fut choisie comme destination en raison de différentes opportunités. En premier lieu celle de louer l'appartement d'un ami dans la banlieue de Pondichéry. La deuxième raison fut la présence, très près de Pondichéry, d'une ville expérimentale appelée Auroville, un endroit très intéressant en terme de société alternative. En troisième place était la présence d'une communauté francophone à Pondichéry ce qui rendait possible la reproduction d'un atelier Wikipédia déjà réalisé en Belgique.

Wikipédia dans le sud de l'Inde[modifier | modifier le wikicode]

Au début de mon séjour en Inde, je suis resté deux semaines dans un appartement du quartier Nainarmandappam. Pendant ce temps, j'ai eu l'occasion d'établir des contacts avec mes voisins, un retraité de 70 ans, et son fils âgé de 42 ans. Ce premier contact avec la population locale m'a donné quelques informations utiles concernant Wikipédia en Inde.

Pondichéry 01.jpg

Le père comme son fils ne connaissaient pas l'existence de Wikipédia. Le père n'a même jamais utilisé Internet. Son fils consulte les pages de Wikipédia, mais sans même connaître le nom du projet. Il utilise Wikipédia suite à une redirection opérée par Google sans trop se poser de questions. Pour accéder à Internet, il partage la connexion de mon ami de Belgique qui la paye 1600 roupies (Rs) par mois.

En terme de comparaison, voici divers coûts de la vie à Pondichéry.

  • Un € = ± 75 et Rs 1 $ = 65 ± Rs
  • Salaire correct pour un enseignant indien : 22 500 RS par mois
  • Location d'un appartement de 50 m² luxueux et confortable dans Nainarmandappam : ± Rs 7700
  • Un repas végétarien acheté en rue : 40 ± Rs
  • Un vélo fabriqué en Inde : 11 000 Rs
  • Une heure d'Internet dans un Internet café : entre 15 et 50 roupies
  • Un smart phone au prix le plus bas : 2500 ₨
  • Le Kit de départ SIM Aircel prepaid : 25 Rs
  • Une recharge de téléphone portable dans un prix basic : 50 Rs (appel local pour 0,01 Rs par seconde et envoie de sms au niveau local pour 1,5 Rs).
  • 1 kg tomate: 20 Rs

Devant ces différents prix, nous pouvons réaliser que l'accès à la connaissance Wikipédia est libre mais pas vraiment gratuit et ce même avec l'aide de la société Wkipedia Zéro et Aircel. Pendant plus d'un mois, j'ai essayé sans succès d'acheter un smart phone de seconde main. Quant aux moins chers des téléphone neufs, leurs coûts débutent aux alentours de 2500 ₨ (10% d'un salaire de professeur indien) mais ils ont vraiment très mauvaise réputation.

L'atelier Wikipédia à l'alliance française[modifier | modifier le wikicode]

Mois de la contribution Pondichéry 2014 (2).JPG

Peu de temps après mon arrivée à Pondichéry, j'ai rencontré le directeur de l'Alliance française de Pondichéry au cours de mes recherches d'infrastructures pour organiser mon atelier Wikipédia en français. Deux jours furent réservés, un premier jour de présentation générale à propos de Wikipédia en particulier et Wikimédia en général, et un second jour pour aider les gens à utiliser et à modifier Wikipédia. Il ne s'agissait pas d'une réelle collaboration. L'utilisation des locaux n'était pas gratuite et leurs prix additionnés à diverses dépenses furent payés avec un micro financement de Wikimédia France. Au cours de la deuxième journée, des ordinateurs furent mis à notre disposition dans le centre médiatique de l'association, mais nous avons eu divers problèmes d'accès à Internet et une faible vitesse de connexion lorsqu'elle fut possible. Cette expérience m'enseigna de toujours apporter un fichier PDF et des vidéos de secours sur une clé USB à chaque nouvelle présentation.

Durant les jours qui on précédé cette organisation, je comptais sur l'appui de l'alliance française via les réseaux sociaux, mais ce fut une erreur. La date de l'atelier fut convenue seulement une semaine avant l'activité. Il était donc trop tard pour ajouter des informations dans les médias officiels et personne au sein de l'alliance française ne fit circuler l'information. La seule information fut envoyée par e-mail via un travailleur local de France Volontariat. Seules trois personnes étaient présentes pour la conférence. Le travailleur France Volontariat, et deux employés de l'alliance française qui durent quitter les lieux après quelques minutes pour assister le directeur sur une tâche urgence et insoupçonnée.

Pour l'atelier pratique, trois indiens étaient au rendez-vous et deux autres personnes présentes au centre médiatique se sont jointes à nous spontanément. Lorsque toutes les réunions de l'atelier furent terminées, je suis encore resté en contact avec les trois participants les plus motivés. Je pensais à créer un groupe d'utilisateurs, mais petit à petit, j'ai réalisé que les gens étaient plus motivés par la pratique du français que par la contribution sur Wikipédia ... J'ai donc finalement arrêté nos réunions pour investir plus de temps dans ma recherche d'informations à propos de la situation de Wikipédia Zéro en Inde.

Wikipédia zéro une tentative de collaboration avec une ONG locale[modifier | modifier le wikicode]

Au début de mon séjour en Inde, je ai établi une conversation téléphonique avec Smriti la partenaire Wikipédia Zéro responsable pour la région asiatique. La distance géographique entre nous était trop grand et l'absence du budget rendait impossible la rencontre en face à face. L'Inde est un grand pays.

Pendant notre conversation, nous avons parlé de la situation de Wikipédia zéro en Inde avec une seul collaboration au ni téléphone mobile. Un autre sujet de conversation concernait la difficulté d'établir un contact avec les personnes les plus pauvres de la population indienne afin de recueillir des informations sur leurs nécessités et de détecter comment les aider à utiliser Wikipédia de la façon la plus démocratique possible. Nous avons ensuite conclu sur le fait que je devrai probablement avoir besoin d'une organisation non gouvernementale locale pour effectuer une enquête au sujet des nécessités et de l'impact de Wikipédia zéro dans la région de Pondichéry.

C'est donc ce que j'ai fait. Par l'intermédiaire de l'association France Volontariat, j'ai établi contacts avec Monsieur Arasu, Directeur de Prime Trust une ONG locale de Pondichéry. Le jour après notre première réunion, j'ai commencer à fréquenter les bureaux de Prime Trust pour visiter l'organisation dans l'attente de premier contact avec des groupes d'enfants défavorisés dans le but de tester la faisabilité d'utiliser Aircel pour se connecter à Wikipédia de la façon la moins cher possible.

Malheureusement, au bout de deux semaines, aucun contact n'a été établi avec les groupes des enfants et l'organisation n'était toujours pas en mesure de me fournir un téléphone mobile équipé d'une carte Sim Aicel. Suite à un ultimatum, j'ai finalement quitté les lieux..

Même si je n'ai pas réussi à établir un contact avec les populations précarisées, cette expérience me donna l'occasion d'en apprendre un peu à propos de l'enteprise Aircel partenaire de Wikipédia Zéro.

Aircel est considérée par les revendeurs de cartes SIM comme une compagnie low cost très bonne en terme de vitesse de connexion (3G), mais pas en terme de couverture du réseau. Seules les personnes locales peuvent acheter une carte SIM chez les revendeurs. Pour les étrangers comme moi, acheter une carte SIM Aircel est seulement possible dans les comptoirs officielles accompagné d'une référence locale (numéro de téléphone mobile plus une copie de document officiel).

Sur le site de la société Aircel, figurent les conditions d'utilisation et les restrictions au libre accès à Wikipédia.

La connexion est libre :

  • Uniquement pour m.Wikipédia.org (Interface spécial pour téléphone mobile).
  • Uniquement pour les clients prepaid du le réseau Aircel.
  • Uniquement pour les utilisateurs ayant un solde suffisant.
  • Pas pour les clients Blackberry.
  • Et pas non plus pour les navigateurs tiers comme Opera, UC Browser.

Je ai testé une seule fois l'accès à Wikipédia avec un téléphone portable équipé d'une carte SIM Aircel. Au cours de cette expérience, je n'ai vu apparaître aucun pas de bandeau indication sur l'accès gratuit à l'encyclopédie. Le solde pour moi la seule façon de contrôler le libre d'accès à l'encyclopédie. Dans ces conditions, j'ai pensé qu'il y a un risque que en quittant m.Wikipédia.org en consultant un article dans une autre langue ou en cliquant sur un lien externe, les personnes ne se rendent pas compte que l'utilisation de l'Internet n'est plus gratuite. Ceci peut créer une certaine confusion chez les personnes les plus pauvres qui veulent utiliser un téléphone mobile dans le seul but pédagogique d'avoir un libre accès à Wikipédia.

Ateliers dans dans les écoles secondaires de Kuilappalayam[modifier | modifier le wikicode]

Après deux semaines et suite à l'échec au niveau de la collaboration avec l'ONG Prime Trust, j'ai quitté la banlieue Pondichéry pour séjourner deux mois dans le village de Kuilappalayam. Une fois sur place, j'ai pris contact avec toutes les écoles du coin. La première s'appelait New création, une école primaire bilingue pour les enfants du village. J'ai rencontré le directeur ainsi que le responsable du local informatique et nous avons décidé de commencer par un premier atelier avec des élèves de 11 ans. Mais les enfants était trop jeunes et pas vraiment intéressé par Wikipédia. Sur Internet, ils ont été plus attirés par les image et la vidéo que le texte. Et Wikipédia n'est malheureusement pas l'endroit ou l'on peut trouver ces deux choses de façon abondante. Un atelier a également été proposé aux enseignants, mais après avoir attendu près d'une semaine pour fixer une date, le responsable me dit que les enseignants étaient trop occupés. C'était peut-être aussi une façon polie de dire qu'ils n'était pas intéressés.

Au cours de cette nouvelle tentative de coopération, le professeur d'informatique me raconta une histoire très intéressante. Un jour, il demanda à ses élèves de faire un petit exposé sur l'informatique en le présentant sur une feuille de papier. Le lendemain, plus de 50% des étudiants lui ont apporté une copie de l'article de Wikipédia en anglais ... Ainsi, pour un besoin spécifique, Wikipédia peut être utilisé par jeune étudiant Inde probablement avec les parents aident.

Quelques jours plus tard, j'ai établi contact avec les deux écoles secondaires de Kuilappalayam. L'une s'appelait Last School et l'autre Higher Secondary School. Ces deux expériences sont rapportés ci-dessous séparément.


Last school[modifier | modifier le wikicode]

Last School est une école à pédagogie alternative en langue anglaise avec des classes ne dépassant que rarement 30 étudiants.

L'école a été créé et est toujours soutenue par la communauté d'Auroville.

Dans cette école ont été organisés sept ateliers en anglais. Le premier était une présentation générale des projets Wikipédia avec plus ou moins dix enseignants. Par la suite trois ateliers d'une heure dans deux classes différentes ont été organisé. La première heure était consacrée à la présentation générale, la seconde aux explications concernant la façon d'utiliser Wikipédia en tant que lecteur et la troisième heure fut consacrée à l'édition sur Wikipédia.

Au cours du dernier jour de l'atelier, j'ai recueillir certains renseignements au sein du groupe d'étudiants de plus ou moins 16 ans : Sur un total de 26 étudiants, cinq ont accès à Internet à la maison avec un ordinateur, 8 avec un téléphone portable et 7 connaissent le projet Wikipédia.

Higher Secondary School[modifier | modifier le wikicode]

Higher Secondary School est une école indienne gouvernementale en tamil avec une pédagogie classique et des classes de ± 60 élèves. Tous mes ateliers ont été traduit en tamil par un enseignant.

Ils on eu lieux au sein de deux groupes différents d'étudiants exactement comme à Last School.

Les classes étaient constituées d'une majorité de garçon âgés d'environ 16 ans. La disparité garçon fille était sans doute causée par le fait que je n'ai eu à faire qu'à des classes spécialisées dans les sciences de l'informatique.

Comme à Last School, j'ai fait une petite et rapide enquête au cours du dernier jour d'atelier. Parmi tous les étudiants, aucune des ± 15% fille avaient une connexion Internet à la maison alors que ± 70% de la classe en avait une, ± 20% des élèves établisse cette connexion avec un ordinateur, ± 50% avec un téléphone portable et ± 10% avec la société Aircel. Dans ce groupe, personne ne semblait connaître Wikipédia, sans doute, je suppose, parce qu'ils ne parlent pas l'anglais pour la grande majorité.

Que pouvons-nous apprendre de cette exploration sud de l'Inde?[modifier | modifier le wikicode]

Augmenter l'accès à Wikimedia n'est pas seulement une question technique et financière[modifier | modifier le wikicode]

Reads dsc gs phone mobile.svg

Le projet Wikipédia Zéro et les améliorations techniques et économiques ne sont pas pour moi les seul moyens d'accroître l'accès Wikipédia en Inde. Derrière les barrières techniques et économiques figurent aussi de fortes contraintes culturelles. Avec ou sans l'aide de Wikipédia zéro, les Indiens du sud semblent déjà utiliser Wikipédia. Si nous faisons confiance à cette récente recherche Wikimédia, ils le font plus que les autres pays de l'hémisphère sud. Et si nous faisons confiance à cet autre récente recherche Wikimédia, encore plus via le réseau mobile.

Normalised editors variation.png

Mais mon expérience courte et limitée semble me dire que la plupart des Indiens connaissent pas le projet Wikipédia. Ils utilisent sans doute Wikipédia en suivant les indications données par leur moteur de recherche. Pour moi, cela signifie que peu de gens sont réellement informés sur l'utilisation et sur la qualité de l'information présente sur Wikipédia en terme de neutralité, de vérifiabilité, etc. Dans cette perspective, si la technique peut aider les gens à accéder à Wikipédia, ce n'est pas pour autant une garantie d'une bonne utilisation du site. La question de l'utilisation des projets Wikimédia en Inde touche serte aux questions techniques et économiques, mais cet aspect du problème ne doit pas cacher les autres questions liés à l'éducation et aux inégalités de genres.

Wikipédia ou YouTube, n'oublions pas le côté sexy[modifier | modifier le wikicode]

Comme les gens de l'Ouest, les Indiens au sud ne sont pas tous intéressés au sujet de la contenir de Wikipédia. Les jeunes qui ont encore de la difficulté à lire, comme les personnes adultes probablement moins instruits, sont plus attirés par l'image et la vidéo que ennuyeux texte avec quelques photos. En dépit de la croissance dans l'environnement audiovisuel Wikipédia est encore pauvre en ressources vidéo. Dans cet aspect, l'augmentation de la vidéo, fixer parler système de moteur ou d'améliorer la visibilité de bonnes images peut être aussi un bon moyen d'accroître l'utilisation des projets Wikimédia.

La complexité d'utilisation du Tamil en mode texte numérique[modifier | modifier le wikicode]

Tamil script .jpg

La langue tamoul même si elle est une des plus anciennes langue écrite du monde est toujours utiliser par les gens le moins instruits et les plus pauvres, principalement dans les échanges verbaux. Avec les trente et une lettres spécifiques pour un total de 247 combinaisons entre consonnes et voyelles, écrire tamoul avec un clavier occidental est très difficile. Pendant mon séjour, je rencontré que très peu de gens capables d'utiliser les combinaison clavier nécessaires pour écrire en tamoul. La difficulté augmente encore avec l'utilisation de téléphone mobile. Des outils traductions sont fréquemment utilisés pour écrire tamoul au départ du texte écrit en anglais comme par exemple dans ce tutoriel vidéo Wikipédia en Tamil.

De plus, le système éducatif indien donne l'occasion aux étudiants de choisir entre des écoles en langues locales ou anglaise. Quand les gens connaissent suffisamment l'anglais, ils l'utilisent généralement aussi souvent que possible dans leurs communications par écrit ou pendant les conversations en public. C'est une sorte de distinction sociale. Tout cela explique sans doute en partie pourquoi la présence de langue tamoul devraient rester rares sur le net.

Ce que j'ai appris pour ma prochaine expérience d'ambassadeur[modifier | modifier le wikicode]

  • Apportez un bon équipement pour organiser les ateliers ou les démonstrations sans accès à Internet.
  • Rechercher et contacter les éditeurs locaux ou groupes d'utilisateurs pour organiser des activités et essayer de les rendre permanentes.
  • Rechercher et le contacter avant le départ, d'autres projets wikimédia intéressés par le projet de d'ambassadeur comme par exemple les association Wikimédia nationales ou les projets actifs localement comme Wikipédia Zero ou w:WikiAfrica, etc. pour fixer avec eux une éventuelle collaboration.

Wikimedian Ambassador une activité utile[modifier | modifier le wikicode]

Cette expérience d'ambassadeur Wikimédia a été très agréable pour moi. Ce fut un bon moyen de m'intégrer dans le réseau social indien avec un très fort sentiment d'être utile pour d'autres personnes. Même quand je n'atteignais pas mes objectifs, ce fut toujours pour moi de de belles occasions de rencontrer des gens sympas et aussi d'apprendre au départ de mes erreurs. Toutes erreurs peut être utiles puisque nous apprenons à les éviter aux prochaines occasions et cette utilité est d'autant plus grande si nous partageons notre expérience avec d'autres personnes.

Ces deux mois de ma vie ont été complètement libres, pas de contrat, pas de salaire ni d'argent reçu pour un travail, pas de subordination, pas de stress, pas de fierté, pas de conflit d'intérêt et rien de toutes ces choses qui peuvent parfois rendre notre quotidien si triste et si vide. Tout ce que j'ai fait pendant cette expérience a été fait avec le même esprit de ma contribution en ligne.

Je suis convaincu que Wikipédia peut avoir un grand impact sur nos vies si les gens commençaient à transposer dans leur quotidien les valeurs et l'éthique en usage dans les projets Wikimédia. Il est évident que l'organisation et l'éthique des projets Wikimédia est loin d'être parfait, mais à mes yeux, je ne connais de meilleure organisation humaine dans le reste du monde, aussi grande, aussi altruiste, aussi cosmopolite. En nous inspirant dans nos vies quotidiennes de cette expérience en ligne qu'est Wikipédia, nous pouvons rendre le monde meilleur.

Lionel Scheepmans