Recherche:Relations entre les déséquilibres fonctionnels et les dysfonctionnements sociétaux

Une page de Wikiversité.
Aller à la navigation Aller à la recherche
P human body.svg
Relations entre les déséquilibres fonctionnels et les dysfonctionnements sociétaux

Toute réaction ou commentaire par rapport à ce travail de recherche sont les bienvenus sur cette page de discussion.

Cette page fait partie de l’espace recherche de la Wikiversité et dépend de la faculté socio-anthropologie. Pour plus d'informations, consultez le portail de l'espace recherche ou rendez-vous sur l'index des travaux de recherche par faculté.

Titre de la page pour créer un wikilien : Recherche:Relations entre les déséquilibres fonctionnels et les dysfonctionnements sociétaux

RECHERCHES SUR LES EQUILIBRES FONDAMENTAUX INDIVIDUELS ET LEURS REPERCUSSIONS SUR LES FONCTIONNEMENTS DE NOTRE SOCIETE

QUI ?

En 1995, une équipe pluridisciplinaire Française se réuni pour travailler sur deux thèmes de recherche fondamentaux : Quels sont les facteur exogènes qui poussent l'être humain à la pathologie sur ses trois équilibres fondamentaux (physique, psychologique et psychosociologique) Existe-t-il un lien entre les pathologies de ces trois équilibres et les dysfonctionnements des organisations fondamentales de notre société (éducation, économie, santé publique générale, justice, politique et médias) ? Cette équipe est composée de cinq professionnels (le club des cinq en référence à Enid Blyton) soit un médecin anatomopathologiste, un biologiste (pasteur) une pédagogue, une régulatrice d'un centre d'appel SOS médecin, un psychothérapeute sophrologue entrepreneur.

QUOI ?

Nous commençâmes par étudier les travaux de recherches de : Claude Bernard (médecine expérimentale) découvreur de l'homéostasie, Claude Bernard, puis de Walter Braddford Cannon de Hans Selye découvreur du Syndrome Générale D'adaptation (STRESS), enfin de Jean Piaget et Henri Wallon. Ceci dans l'objectif de comprendre et relier entre eux le physiologique, le psychologique et le relationnel professionnel et personnel d'un être humain dans ses équilibres fondamentaux puis dans son insertion au sein de notre société.

COMMENT ?

Nous avons travaillé pendant sept ans (bénévolement) avec 600 personnes de 1995 à 2007. Tous âges de 6 ans à des personnes âgées. Dans toute la France, au sein d'association, de l'école (primaire et secondaire) et dans des entreprises de toutes tailles dans tous métiers. Notre premier travail fut de construire un questionnaire de base comprenant des questions ouvertes et fermées puis des items pour lesquels les personnes attribuaient une note de 0 à 10. 0 cet item ne me concerne pas du tout et 10 il me concerne totalement (impacte ma vie physique, psychologique et/ou relationnelle professionnelle et personnelle). Puis, nous avons construit peu à peu ce que nous avons appelé un Diagnostique de Santé Globale. Ce document uniquement exploitable en individuel et en présentiel, nous permettait d'évaluer les déséquilibres des personnes sur leurs trois fondamentaux (physio, psycho et relationnel pro et perso). Rapidement, il nous est apparu un point commun à toutes les personnes sans distinction d'âge ni de sexe ni de lieu de vie ni de métier. Les travaux de Hans Selye sur le S.G.A, nous ont inspiré un autre syndrome que nous avons baptisé Syndrome Général d'Equilibre (S.G.E). Il nous est apparu évident que tous portent ce syndrome avec différents niveaux que révèle le Diagnostique de Santé Globale. Nous nous attaquâmes ensuite logiquement à l'analyse des résultats de ces Diagnostiques afin de créer des diagrammes d'évaluation des niveaux de S.G.E. pour chaque personne. Puis nous revîmes les personnes pour comprendre les origines chez chacun de son S.G.E. Nous avons alors compris qu'il existait une expression individuelle de ce S.G.E. qui avait des répercussions majeures tant sur la sphère cognitive que sur les relations fondamentales (amoureuses, fondations des couples, éducation des enfants…) mais également professionnelles (management, qualité du travail, bien-être et mal-être au travail, Risques Psychosociaux, Responsabilité Sociétale de l'Entreprise (R.S.E). Nous avons appelé l'expression de ce Syndrome Général d'Equilibre : le Mode Opératoire Négatif (M.O.N.). Nous avons alors tiré deux conclusions évidentes : Ce S.G.E. est ignoré par l'ensemble des approches médicales et thérapeutiques qui ne traitent que la partie émergée de l'iceberg Humain. Il est dnc logique que de nombreuses pathologies tant physiologiques, que psychologiques et relationnelles professionnelles et personnelles soit si difficiles à guérir. Il est évident qu'une pathologie majeure des trois équilibres fondamentaux de l'être humain (que nous aons tous à différents niveaux y compris votre rédacteur de la présente) qui est ignorée tant par les parents que les soignants et l'éducation nationale ne peut, dans les écoles à fortiori les grandes écoles que produire des personnes certes diplômées mais avec des déséquilibres fondamentaux qui ne peuvent que les conduire qu'à des attitudes de pouvoir plus que de sagesse. Ceci pourrait expliquer les difficultés de plus en plus grandes que rencontre notre pays dans ses structures fondamentales depuis des années net que les solutions appliquées (politiques, économiques, sociales, éducatives…) ne tenant pas compte du S.G.E. individuel ne peuvent qu'aboutir à plus de déséquilibres (un pansement sur une jambe de bois).

QUELLES SOUTIONS ?

Nous avons pendant les années suivantes décidé d'agir, certes modestement, mais concrètement pour tester une nouvelle approche de Santé Globale auprès de personnes volontaires principalement en entreprises. Avec l'atout du Diagnostique de Santé Globale nous avons pu, ces dernière années, rencontrer et aider de nombreuses personnes avec le protocle suivant : Diagnostique individuel confidentiel de Santé Globale pour évaluer le niveau de Syndrome Général d'Equilibre (S.G.E) et son expression le Mode Opératoire Négatif (M.O.N) professionnel et personnel sur les trois fondamentaux (Physiologique, psychologique et relationnel pro et perso) Recherche dans l'histoire de chaque personne des origines de ce S.G.E. depuis la vie intra utérine jusqu'à notre rencontre Création d'une équipe pluridisciplinaire coordonnée (médical para médical et médecines complémentaires sécurisées autour du domicile du patient Création d'un nouveau métier de Généraliste de Santé Globale (non médecin) qui cordonne l'ensemble des acteurs de santé au bénéfice du patient

QUELS RESULTATS POUR QUEL AVENIR

Depuis 5 ans ce nouveau métier donne des résultats dans des entreprises au bénéfice des patients. De nombreuses pathologies physiques, psychologiques (névroses) et relationnelles ont pu être sourcées, traitées et guéries ceci sans distinction d'origine, de sexe ou de niveau social. Mais le plus important consiste à comprendre qu'un pays qui s'emparerait de ces recherches pour les offrir au plus grand nombre verrait à cour et moyen terme : Une amélioration conséquente de la santé globale de ses ressortissants Une amélioration importante de leur bien-être et de leur adhésion à la citoyenneté Une amélioration de son économie Une Amélioration importante des liens sociaux entre les personnes et du climat social général du pays Une meilleur image internationale de ce pays Une libération des énergies créatrices et des porteurs de projets, des entrepreneurs

Nous en avons la certitude et pourrons le démontrer dans des conférences si on nous donne le loisir.

Ces recherches ont été bénévoles, sur nos temps personnels pendant onze années en tout espérant qu'elle susciteront des vocations et qu'elles pourront servir au plus grand nombre.. Nous en offrons la synthèse à WIKI comme une bouteille à la mer espérant qu'un génie en sortira pour combler les humains qui souffrent.

JC WILMES co-fondateur