Aller au contenu

Recherche:Pierre Dac pendant la guerre de 14-18

Une page de Wikiversité, la communauté pédagogique libre.
Pierre Dac pendant la première guerre mondiale

Toute réaction ou commentaire par rapport à ce travail de recherche sont les bienvenus sur cette page de discussion.

Cette page fait partie de l’espace recherche de Wikiversité et dépend de la faculté histoire. Pour plus d'informations, consultez le portail de l'espace recherche ou rendez-vous sur l'index des travaux de recherche par faculté.

Présentation – Objectif[modifier | modifier le wikicode]

La version actuelle de la "carrière" du futur Pierre Dac pendant la guerre de 14-18 sur sa page Wikipédia est la suivante : "Mobilisé en août 1914 au lendemain de son vingt-et-unième anniversaire, il revient du front quatre ans plus tard avec deux blessures : un éclat d'obus lui raccourcit de douze centimètres le bras gauche le 10 mai 1915, un autre le blesse à la cuisse en 1916."[1] On apprend ensuite qu'il a été décoré de la Croix de guerre avec six citations, dont une à l'ordre de l'Armée.

Pierre Dac ayant très peu évoqué cette période, ces informations proviennent quasiment d'une seule source : les écrits de Jacques Pessis (son légataire universel, biographe et ayant-droit) tous édités après la mort de Pierre Dac en 1975 et par ailleurs truffés d'erreurs sur le plan historique.

Ce qui est surprenant, c'est qu'on ne dit rien de ces citations qui seraient "à l'ordre de la Nation" et décernées en bloc après la fin de la guerre, ce qui n'était absolument pas l'usage. Le résumé en quelques mots d'une carrière aussi glorieuse était assez étonnant et j'ai donc commencé à me renseigner. Première source à consulter : sa fiche matricule disponible sur le site des archives de Paris (il y a trois vues)[2].

Et là, grosse surprise, car s'il a bien été blessé, ce n'est qu'une seule fois et le 23 juin 1914, soit cinq semaines avant la déclaration de guerre, la fenêtre où sont enregistrées les blessures, citations et décorations étant totalement vierge, le reste indiquant une longue suite d'hospitalisations et de convalescence. D'après ce document digne de confiance, Pierre Dac n'a jamais été au front et aurait fait seulement six mois dans le service auxiliaire...

De là, une recherche rapide dans la presse ancienne m'a donné la réponse : il s'est blessé lui-même avec son propre fusil pendant un exercice de tir[3].

Nous sommes donc bien loin de l'image du héros de 14-18 et ce serait bien que son cas (d'école ?) soit un peu mieux étudié. Ne disposant pour le moment que de sources primaires, c'est bien difficile de modifier l'article de Wikipédia et il faudrait une étude sérieuse et digne de foi sur ce sujet.

Notes[modifier | modifier le wikicode]

  1. « Pierre Dac », dans Wikipédia, (lire en ligne)
  2. « Visionneuse - Archives de Paris », sur archives.paris.fr (consulté le 10 décembre 2022)
  3. « L'Est républicain : quotidien régional », sur Gallica, (consulté le 10 décembre 2022)