Recherche:Pensées Profondes et Dialogues Pertinents/Conclusion

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Conclusion
Icône de la faculté
Chapitre no 5
Recherche : Pensées Profondes et Dialogues Pertinents
Chap. préc. :Implémentation
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Pensées Profondes et Dialogues Pertinents : Conclusion
Pensées Profondes et Dialogues Pertinents/Conclusion
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.
  • Même si culturia permet d'apprendre et de comprendre l'intention de l’utilisateur, combiner ensemble des sens, composer des activités pour arriver à un but, elle agit toujours dans le même but celui d'aider l'utilisateur dans sa recherche d'information.
  • Elle est complètement limité dans les buts auxquels elle peut parvenir par l'ensemble des agents avec lesquels elle coopère. Culturia ne peux pas créer un nouvel agent ou accéder à de nouvelles capacités sensorielles (par exemple culturia est aveugle), sauf si cette nouvelle capacité est transcrite en termes de mot.
  • Même si culturia peux communiquer sur Internet, elle ne s'inscrit pas dans une communauté et ne sera pas proactive dans cette communauté.
  • Culturia construit une relation avec son utilisateur, une recherche qui dans le cas de recherche scientifique peut s'étaler sur plusieurs année.
  • Culturia n'a pas conscience de son influence sur l'utilisateur ou le reste du monde.
  • Culturia developpe des theories mais celles-ci sont conscrites à l’exécution des activités de recherche "immediate"
  • Même si certains agents peuvent prendre en compte la notion de temps relatif ou absolue pour construire une compréhension d'un texte vis à vis du reste de la base de connaissance, culturia ne se projette pas dans le future.