Recherche:Mise au point d'un drone subaquatique/Organisation (qui fait quoi), Tâches proposées, en cours, terminées

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Organisation (qui fait quoi), Tâches proposées, en cours, terminées
Icône de la faculté
Chapitre no 4
Recherche : Mise au point d'un drone subaquatique
Chap. préc. :Cahier des charges (ce qu'on demande au robot)
Chap. suiv. :Sommaire
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Mise au point d'un drone subaquatique : Organisation (qui fait quoi), Tâches proposées, en cours, terminées
Mise au point d'un drone subaquatique/Organisation (qui fait quoi), Tâches proposées, en cours, terminées
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Les progrès de la robotique subaquatique sont rapides, mais il n'existe pas encore de drone subaquatique petit, fiable, intelligent, contrôlable et « très bon photographe ». Relever ce défi implique de mobiliser de multiples compétences (vous notamment) et de faire en sorte qu’elles puissent se coordonner intelligemment.

Notre projet est contributif et collaboratif ; ceci signifie qu’il n'y a pas de chefs et que les rôles sont dans la mesure de nos compétences interchangeables ; Chacun, selon ses compétences, ses affinités et ses disponibilités peut coopérer au sein de l'une (ou plusieurs) des équipes suivantes. Parfois on préférera travailler seul. Dans les deux cas, chacun doit pouvoir à tout instant se signaler aux autres et repérer (ci-dessous notamment) les taches en cours ou à préparer. Travailler sans chef peut paraitre incongru ou impossible à certains, mais c'est ainsi que Wikipédia s'est construit et qu'il est devenu incontournable en moins de 10 ans ; notre projet est bien moins ambitieux.

Les départements proposés ci-dessous sont donc purement virtuels, vous pouvez proposer (en page de discussion) de les réaménager, étendre, fusionner ou d’en ajouter d'autres (leurs noms sont néanmoins inspirés de la gestion de projets similaires par d'autres équipes) ; Leur intérêt est « organisationnel » (ce qui n’est pas rien) ; Notre laboratoire se développe au sein de la Wikiversité ; toute personne si elle en a (ou acquiert) les compétence peut donc être active dans plusieurs de ces unités, ici dénommés bureaux ou départements pour conserver des repères habituels ; Chacun peut aussi passer de l'un à l'autre et interrompre ses contributions quand il le souhaite.

La méthode est collaborative : chaque département, chaque personne et équipe s'auto-organise, mais en décrivant (=> écrire et archiver dans notre wiki-laboratoire ses avancées, ses échecs, ainsi que les tâches terminées, en cours et à faire). Vous pouvez faire (aimablement) toute suggestions que vous jugez utile aux autres personnes ou groupes. Ceux qui aiment écrire peuvent prendre en charge la rédaction ou le rewrighting et les photographes et modélisateurs se charger de l'illustration (cela fonctionne très bien dans Wikipédia). Ceux qui parlent anglais peuvent résumer nos avancées en anglais pour nos amis et partenaires étrangers (Idem pour d'autres langues éventuellement). Chacun peut-être un peu archiviste ; Merci à tous.

Le vrai carburant et moteur de ce projet (utile et nécessaire aux avancées scientifiques en matière de connaissance et protection de la vie subaquatique) seront respectivement le plaisir que chacun aura à apprendre et à y contribuer, et le plaisir de partager nos avancées avec d'autres (qui en retour souvent nous aideront à aller plus loin).

Le « bureau de la mise au point » (conception-programmation-évaluation)[modifier | modifier le wikicode]

Bien qu'en partie "virtuel" il affine le cahier des charges du drone (que demande-t-on à ce drone subaquatique ?)

Il traduit les souhaits et besoins exprimés par le cahier des charges en propositions de "solutions techniques efficaces" ; via des options techniques et stratégiques (Ex : peut-on et faut-il séparer les fonctions du ROV en racks ou en modules interopérables faciles à changer en cas de panne ? Comment permettre l'ajout de fonctions optionnelles "plug & play" sans déséquilibrer physiquement, énergétiquement et « informatiquement » le drone, etc.).
Pour cela, il peut proposer ou modéliser plusieurs variantes du ROV, au vu des retours d'expérience, d'éventuelles nouvelles demandes en les croisant avec des solutions techniques disponibles ou à imaginer. Il peut s'inspire des démarches dites de qualité et d'amélioration continue.

Il facilite le travail de coordination des membres de la communauté. Il aide à ce que tout le monde puisse se tenir au courant des avancées de chaque tache et groupe.

Il programme, réunit et gère les budgets en préparation (fonds propres, crowd-funding (en cours), subventions, dons monétaires ou en nature de sponsors, fondations, entreprises... prix de concours, etc.), de manière transparente (assurance, financement du "magasin", etc.) et en lien avec le bureau de la comptabilité (qui lui n’est pas virtuel). S'il en a les moyens, il peut aussi acheter des machines ou louer des services (test en soufflerie ou en bassin d'essai...) financer des missions d'ingénierie ou de production de certaines pièces difficiles à produire par nos propres moyens.

Département CAO (Conception assistée par ordinateur) et de co-design[modifier | modifier le wikicode]

Il est au service des autres départements et équipes et associé aux essais et prend en charge les « crash-tests ».

Le codesign consiste ici à développer le ROV/Drone en lien avec l'utilisateur final pour que ses besoins soient réellement pris en compte.

La CAO permet aujourd'hui un prototypage virtuel et l'adaptation ou le renouvellement rapide des plans au fur et à mesure que le projet avance. OSE-Lille (OSE = Open Source Ecologie) élabore en 2017 une méthode permettant de garder une grande cohérence, mémoire et traçabilité dans la chaine des versions, évolutions et améliorations du robot.

Les dessins et modélisations permettent à tous de mieux comprendre les éléments et fonctionnalités du robot. Une partie d'entre eux permettent aussi de montrer aux finançeurs l'état d'avancée et les perspectives du projet.

Le magasin[modifier | modifier le wikicode]

Presque purement virtuel, il est constitué de volontaires qui aident la communauté des makers à se fournir en outils, matériels et matériaux (achat, transport, et mise à disposition). Sans attendre qu'on leur demande, les magasiniers cherchent, grâce à une veille technologique, à anticiper sur les besoins des équipes, y compris en explorant les ressources géographiquement proches en compétences, outils et matériels (ré)utilisables. Si aucun volontaire n'est disponible, chaque équipe s'occupe de ses besoins.

Département Programmation informatique[modifier | modifier le wikicode]

Les membres de cette l'équipe (informaticiens, programmateurs) préparent, testent et améliorent les aspects informatiques, cartes, communication (WI-FI, HF, BF?...), logiciel de modélisation, de débogage, de contrôle du ROV (motorisation, stabilisation, vision), et interface homme-machine. Ceci doit se faire en lien étroit avec l'équipe en charge des aspect électromécaniques.

Département robotique et électromécanique[modifier | modifier le wikicode]

Il assure l'ingénierie des aspects robotiques. Pour cela, il prépare, teste et améliorer l'infrastructure électrique, qui supportera la motorisation et le matériel informatique. Il teste les systèmes de sonar/pinger.

Département mécanique[modifier | modifier le wikicode]

Elle conçoit, fabrique et teste le châssis, la coque, les compartiments du sous-marin, en veillant à l'étanchéité des composants qui doivent être hors d'eau et à la stabilité du ROV ainsi qu'aux aspects hydrodynamique et hydrostatique. Elle peut s'appuyer sur des logiciels de CAO, le prototypage rapide, l'usinage et l'impression 3D. Elle teste les système pneumatiques et de propulsion.

Le bureau de l'animation et des partenariats[modifier | modifier le wikicode]

C'est là que se préparent les formations (conviviales), les communiqués internes et externes, les animations internes et externes et la valorisation pédagogique et culturelle du projet. Elle peut contribuer à faciliter la formation par les pairs ou à l'extérieur.

Cette équipe s'occupe aussi d’établir et entretenir des partenariats avec des écoles, universités, entreprises ou ONG intéressés par le projet ou qui voudrait profiter du projet pour former des étudiants ou salariés à acquérir une expérience de l'ingénierie ou des méthodes collaboratives et contributives.

Le bureau des balayeurs/balayeuses, de l'hygiène et de la sécurité[modifier | modifier le wikicode]

Tout le monde en fait partie. Il veille à ce que le matériel soit bien rangé, les salles propres et que l’on travaille dans les meilleures conditions (masques, aspirateurs, boules quies, gants, lunettes et vêtements de protection à chaque fois que nécessaire. Il veille aussi à ce que les déchets pouvant être recyclés le soient effectivement (=> tri sélectif).
Lors des essais en piscine et dans la nature, il conviendra également de prendre connaissance des règles de sécurité et de les respecter.