Recherche:Les abolitions des traites et des esclavages/Objectifs

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Rédigée sur Wikiversité, projet de la Wikimedia Foundation, la recherche a pour objectif de répondre aux besoins des conférences sur le sujet en France et ailleurs dans le monde par sa rédaction collaborative, sa publication sous licences Creative Commons, son accessibilité et les possibilités de traduction.

Les Conférences se déroulent devant un public ciblé. Nous répondrons d’abord aux questions :

  • Qu'est-ce que l'esclavage, pourquoi et comment ce mode de gestion politique des populations humaines a-t-il été inventé ?
  • quels sont les différents systèmes esclavagistes dans l'histoire de l'Humanité ?
  • qu'est-ce que la traite ? Comment les traites diffèrent-elles dans les temps historiques et l'espace planétaire ?
Jérôme Bosch, The Garden of Earthly Delights

La recherche se concentrera ensuite sur la première mondialisation de 1492 à 1815. Partant des mondes médiévaux pour parvenir aux mondialisations contemporaines, en passant par l'époque moderne des XVIIe & XVIIIe siècles : de 1453-1492 à 1815, nous irons du renouvellement de la vision de l'homme à la Renaissance à la reconnaissance des droits & libertés, politiques & civils durant les révolutions atlantiques, sociales & économiques dans les sociétés industrielles des XIXe & XXe siècles.

L'étude et l'analyse des corpus juridiques connus sous la dénomination "code noir", qui font l’objet des abolitions des traites et des esclavages de la fin du XVIIIe siècle jusqu'à nos jours, feront l’objet d'une recherche sous un autre intitulé. Particulièrement l'Édit du Roi, touchant l’Etat & la Diſcipline des Eſclaves Négres de l’Amérique Françaiſe, donné à Verſailles, au mois de Mars 1685 et l'Édit du Roi, Touchant l’Etat & la Diſcipline des Eſclaves Négres de la Louiſiane, donné à Verſailles au mois de Mars 1724,

Pour finir, nous essaierons une mise en lumière de la résurgence de quelques anciens systèmes esclavagistes et une typologie des nouvelles formes de servitude au XXIe siècle.