Recherche:Étymologie du français/Annexe/murge-se murger

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
murge-se murger
Image logo représentative de la faculté
Annexe 1
Recherche : Étymologie du français
Précédent :Sommaire
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Annexe : murge-se murger
Étymologie du français/Annexe/murge-se murger
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.



Introduction[modifier | modifier le wikicode]

L'étymologie du couple murge / Se murger n’est pas clairement définie avec une méthodologie satisfaisante. Cette recherche a pour objectif d'analyser toutes les étymologies trouvées avec une méthodologie.

Il est possible de proposer une nouvelle étymologie, mais pas sans sources ou méthodes.

Liste des propositions[modifier | modifier le wikicode]

Étymologies populaires[modifier | modifier le wikicode]

« Murge » vient de l'anglais « to merge »[modifier | modifier le wikicode]

Cette proposition vient d'une réponse à une question sur l’étymologie de murge sur fr.answers.yahoo.com. Vraisemblablement, d'après le sens du mot anglais « to merge » qui signifierai « perdre son identité dans quelque chose d'autre ». Mais, même si l'on peut voir un lien avec l'état d'ivresse, ce verbe ne semble pas être utilisé pour décrire ce dernier. Ce champ lexical n’est pas présent dans les dictionnaires courants[1][2].

Néanmoins, cette hypothèse coince au niveau phonétique : Le passage du son \ɛ\ au son \y\ n’est pas naturel en français[3]. Et au niveau des sources, aucun article ou dictionnaire n'a repris cette hypothèse, elle est donc très faible.

« Murge » vient du verlan de « longer les mur »[modifier | modifier le wikicode]

Cette proposition vient d'une réponse à une question sur l’étymologie de murge sur fr.answers.yahoo.com. Elle donne « murge » comme étant le verlan de « longer les murs », en créant l'étape secondaire « mur-(lon)ger », non-attestée, puis « murger » par la disparition de la syllabe centrale. On parle de « murger » et non pas « se murger ». Or « murger » n’est pas attesté en tant que verbe.

Ce qu'il est nécessaire de prouver pour valider cette hypothèse
  • D’autre exemples de ce schéma de verlan sur une expression aussi longue.
  • Avec une suppression de syllabe interne, (ce qui ne respecte pas les règles du verlan).
  • Montrer que sémantiquement, « se murger », c'est d'abord « être ivre en longeant des murs ».

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. « merge » sur le wiktionnaire anglophone
  2. « merge » sur wordreference.com
  3. Noëlle Laborderie, Précis de phonétique historique, Collection 128, Armand Colin, 2007