Recherche:"la vie"

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Wikimedia-research-blank.png
Wikimedia-research-fr.png
"la vie"
(Travail de recherche)

Cette page de l’espace Recherche, dépend de la faculté . Consultez le portail de l'espace recherche ou pour plus de détails l'index des travaux de recherche par faculté.

Toutes les discussions sur ce sujet doivent avoir lieu sur cette page.



La Vie[modifier | modifier le wikicode]

Définition de la Vie :[modifier | modifier le wikicode]

La Vie est un terme générique employé pour désigner un cycle, elle est constituée de deux constantes et d’une variable.

La première constante est le début de quelque chose, c’est un peu comme une naissance. La variable est le temps qu’il y a entre la première constante et la deuxième. La deuxième constante est la fin de quelque chose, comme une mort.

Cette règle est une loi naturelle universelle. Elle concerne absolument tout, il n’y a pas d’exception. La matière (corps humain, caillou, nuage, etc.), toutes les formes de spiritualité (pensée, rêve, souvenir, etc.) et les actions (mouvement volontaire ou involontaire) ont tous un début, une durée et une fin.


Exemples :

Un homme naît et durant sa vie, il aura une vie de célibataire auquel il mettra un terme pour 	entamer une vie de couple puis une vie de famille. La vie de couple ou de famille mourra 	quand il y aura séparation volontaire ou non entre les deux conjoints.
L’envie d’une pâtisserie, cette envie naît quand on a faim ou par gourmandise. Elle durera jusqu’à son terme, c’est-à-dire jusqu’à ce qu’elle soit assouvie ou rejetée. C’est la vie d’une envie.
Un meuble est fabriqué en usine, alors commence la vie du meuble et elle se terminera quand le meuble sera détruit.
Je bouge. En faisant cela je démarre ou je crée une action (un mouvement). Tant que je bouge l’action continue et elle finira quand je déciderai de ne plus bouger.


La Vie se décompose sous trois formes distinctes :

  • La matière.
  • La spiritualité.
  • L’action.


Premier composant de la Vie : La matière.[modifier | modifier le wikicode]

Définition de la matière :[modifier | modifier le wikicode]

On désigne par le terme de matière tout ce qui compose les corps qui nous entourent, tout ce qui a une masse et un volume.


On distingue la matière sous deux formes différentes:

  • La matière vivante.
  • La matière inerte, non vivante.


Définition de la matière vivante :[modifier | modifier le wikicode]

Est considéré matière vivante tout organisme qui se meut en toute autonomie, c’est-à-dire : est vivant tout ce qui peut interagir avec son environnement sans intervention extérieure. Ainsi, on peut dire que la matière vivante a sa propre volonté d’action.


Exemple :

Les bactéries, les animaux, les végétaux sont vivants (ils bougent et se développent).


Définition de la matière inerte non vivante :[modifier | modifier le wikicode]

La matière inerte est le contraire de la matière vivante, elle ne bouge pas et n'a pas de volonté d'action.


Exemple :

Les fourchettes, les verres ou les meubles ne sont pas vivants car ils ne bougent pas.


Cycle de vie de la matière.[modifier | modifier le wikicode]

Puisque le cycle de vie de la matière fait partie du cycle de la vie, la matière ne peut pas être créée. C’est pour cette raison qu’il est impossible de la reproduire.

En effet, une cellule humaine qui est une matière vivante peut trouver dans le corps humain tout ce dont elle a besoin pour se développer, mais elle ne peut pas créer le corps humain puisqu’elle en fait partie. Cependant, la cellule en se développant contribue au développement du corps humain. Parce que les matières ne peuvent être créées, elles se transforment, changent d’état.


Exemple pour les matières non vivantes :

Le pétrole peut devenir du gasoil, de l’essence, du plastique. 
Le zinc, le cuivre, le fer peuvent devenir des objets.


Exemple pour les matières vivantes :

Un chiot devient un chien, il change d’état, il grandit.
Un homme meurt, il passe d’un état de matière vivante à un état de matière non vivante.


Pour qu’une matière se transforme, change d’état, elle a besoin de trois éléments.

  • D’une autre matière ou plus
  • D’une action ou plus.
  • De temps.


Exemples :

Le mâle et la femelle s’accouplent. La matière mâle appelée semence féconde la matière femelle appelée ovule. Les deux matières changent d’états et se transforment en embryon, le temps fera le reste. L’accouplement étant l’action entre les matières mâle et femelle.
L’homme fabrique un meuble. Dans cet exemple l’homme est une matière vivante qui avec le temps façonne une autre matière tel que le bois ou le fer pour lui donner une autre apparence. Dans ce cas, la ou les matières utilisées par l’homme changent d’état.


Deuxième composant de la Vie : La spiritualité.[modifier | modifier le wikicode]

Définition de la spiritualité :[modifier | modifier le wikicode]

La spiritualité est opposée à la matière, elle n’a pas de consistance, de corps (elle est démunie de matière). Elle ne peut donc pas être perçue par les matières vivantes.


Exemple :

Il n'est pas possible de toucher ou voir les pensées, l’âme, les envies.


Il existe deux types de spiritualité :

  • Une spiritualité intérieure.
  • Une spiritualité extérieure.


Définition de la spiritualité intérieure :[modifier | modifier le wikicode]

La spiritualité intérieure concerne l’être, le moi de chaque matière vivante, elle influence les décisions, le comportement et les actions à prendre pour soi.


Exemple :

Quand vous avez de bonnes pensées, vous êtes heureux et vous avez tendance à être souriant.


C’est en fonction du comportement, des décisions et des actions adoptés grâce à la spiritualité intérieure que l’influence agit sur les attitudes des êtres vivants environnant.


Définition de la spiritualité extérieure :[modifier | modifier le wikicode]

La spiritualité extérieure concerne l’autre, la matière vivante environnante. Elle influence les décisions, le comportement et les actions que l’autre être vivant adoptera.


Exemple :

Les personnes environnantes seront influencées par votre bonheur et vous rendront des sourires.


Cycle de vie de la spiritualité.[modifier | modifier le wikicode]

Puisque la spiritualité est immatérielle, elle a une forme de vie différente de la matière, elle a un début, une durée et sa mort est une fin. La mort ne concerne que la matière car la mort est un changement d’état de matière.


Exemple :

Durant sa vie, l’homme a des pensées. Chaque pensée peut prendre fin et être oubliée. Parfois les pensées ressurgissent sous la forme de souvenirs.


Le cycle de vie de la spiritualité commence par l’envie de quelque chose. L'envie est le début de la pensée. La pensée durera tant que la volonté de penser ou d’assouvir l’envie existe.


Exemples :

Un mâle a envie d'une femelle. Le mâle imaginera les opérations de séduction afin d’assouvir son envie. L'envie et les pensées liées à la séduction disparaîtront quand les faveurs de la femelle seront obtenues.
Une personne a envie de fumer. Ses pensées seront focalisées sur l'envie d'une cigarette. Ses pensées dureront tant que la personne n'aura pas assouvie son envie de fumer. Si le fumeur décide de ne plus penser à la cigarette, son envie de fumer s’éteindra au bout de quelques minutes.


Troisième composant de la Vie : L'action.[modifier | modifier le wikicode]

Définition d'une action :[modifier | modifier le wikicode]

Une action est une manifestation concrète d'une activité c’est-à-dire un geste, un déplacement, un mouvement.


Exemple :

En marchant, je crée l’action de me déplacer.


L’action se présente sous deux formes :

  • L’action volontaire
  • L’action involontaire


Définition d'une action volontaire :[modifier | modifier le wikicode]

L’action volontaire concerne toutes les actions qui ont pour force la volonté de faire c'est à dire les actions voulues.


Exemple :

Je veux courir, je cours.


Définition d'une action involontaire :[modifier | modifier le wikicode]

Une action involontaire est dépourvue de volonté, c'est une action non voulue.


Exemples :

Un accident, une erreur, une chute.
Vieillir et mourir.

Cycle de vie d'une action.[modifier | modifier le wikicode]

La volonté (de faire) donne naissance à l'action volontaire. L’action volontaire déclenche l’interaction nécessaire pour le changement d’état de la matière donnant ainsi lieu à la création d’une nouvelle vie de matière.


Exemple :

Un homme veut un objet. Il le façonne avec de la matière, l’objet est né.


L'action volontaire prend fin quand la volonté a satisfait l'envie.


Exemple :

Un homme voulait un objet, il a fabriqué l'objet. L'homme a son objet, il ne fabrique plus.


Chaque action volontaire et chaque changement d'état de la matière donnent naissance à une ou plusieurs actions involontaires. Les actions involontaires dirigent le changement d’état de la matière vers sa destruction.


Exemples :

L’action involontaire de naître, de grandir, de vieillir et de mourir.
Un bâtiment est construit, il deviendra insalubre et s’effritera de plus en plus jusqu’à ce qu’il s’effondre créant l'accident.


La conclusion[modifier | modifier le wikicode]

La Vie est organisée.

La volonté d’assouvir l’envie donne naissance à l’action volontaire de créer des vies d’état de matière.


Exemple :

L’homme et la femme ont envie d’avoir des enfants, ils ont la volonté de s’accoupler et donnent naissance à un enfant.


En donnant naissance à l’action volontaire, l’action involontaire programme la mort des états de matières.


Exemple :

L’enfant qui vient de naître, grandira, vieillira et mourra.


La mort est un changement d’état de matières.


Exemple :

A sa mort, l’enfant devenu adulte se décomposera.


Chaque changement d’état de matières donne naissance à un nouvel état de matières.


Exemple :

Le lapin, se change en nourriture et la nourriture se change en énergie.


Pour chaque changement volontaire d’état de matières, il faut une action volontaire et au moins une autre matière.


Exemples :

L’homme cuisine un lapin.
Le lapin cherche des carottes pour se nourrir.


Pour chaque action volontaire, il faut la volonté de faire.


Exemples :

L’homme veut cuisiner, veut s’accoupler, un enfant, une voiture.
L'animal veut se nourrir, gambader.


Pour que la volonté de faire existe, il faut qu’une matière vivante ait envie de quelque chose.


Exemples :

L’homme veut cuisiner car il a envie de manger.
L'animal veut manger car il a faim.


De ce fait, la matière vivante est la source du développement et du renouvellement de la vie.


Exemple :

Un homme veut des enfants qui voudront des enfants etc.


La Vie continuera à se développer et à se renouveler tant que les matières vivantes resteront vivantes.

En effet, le développement de la Vie cesse s’il n’y a plus de matières vivantes pour faire les actions volontaires qui donnent naissance à la Vie.


Question :

Comment la Vie peut-elle se développer sur terre si tous les êtres vivants sont morts ?


Pour que les matières vivantes restent vivantes, il faut un équilibre entre les matières vivantes et les matières non vivantes.

En effet, les matières non vivantes contribuent au développement des matières vivantes sous forme d’outils, de ressources. Sans ressources, les matières vivantes ne peuvent plus se développer.


Question :

Comment les êtres vivants peuvent ils se développer sans outils, sans eau ?


Donc pour qu’il y ait un équilibre entre les matières vivantes et les matières non vivantes, il faut que les matières vivantes mesurent leurs envies.


Il faut aussi que la Vie le veuille car pour donner naissance aux états de matières qui se trouvent dans la Vie c'est à dire l'univers, la terre, les hommes, les animaux, les végétaux, il a bien fallu une action volontaire de la Vie.

Ainsi, les matières n’auraient pas pu naître et exister dans la Vie sans une volonté permettant à l'action volontaire de créer les états de matières vivantes et inertes se trouvant dans la Vie.


Question :

Comment la matière peut elle se développer si la matière n'existe pas ?


Il semble donc que la Vie soit une matière vivante ayant sa propre volonté d'action dans lequel se trouvent d'autres matières vivantes (humains,animaux etc.)servant à renouveler la Vie sous la forme d'un cycle qui démarre, dure un temps, s’arrête puis redémarre.


Comparaison possible :

Une cellule ou une bactérie dans un corps.

Si tel est le cas la Vie, DIEU doit aussi avoir des Anticorps !

DIEU est Un, DIEU est Tout.

Voir aussi:[modifier | modifier le wikicode]

La vie détaillée en vidéo