Leçons de niveau 15

Rôle de la communication dans le génie logiciel/Rupture de dialogue

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Rupture de dialogue
Icône de la faculté
Chapitre no 6
Leçon : Rôle de la communication dans le génie logiciel
Chap. préc. :Premier contact
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Rôle de la communication dans le génie logiciel : Rupture de dialogue
Rôle de la communication dans le génie logiciel/Rupture de dialogue
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Si tous les malentendus menaient à des situations éloignées de l'idéal sans que personne ne s'en avise, la bonne entente serait générale. Malheureusement, l’idée dominante que l'entente est possible conduit à des disputes et des ruptures de dialogue. L'univers numérique pouvant se subdiviser à volonté, on pourrait imaginer que chaque rupture de dialogue conduit les protagonistes à ne plus co-exister dans la même réalité. Mais il en va souvent autrement, l'un progressant et l'autre se murant dans une inaction outragée.

Les motifs qui peuvent mener à une rupture de dialogue accompagné d'une co-existence prolongée sont variés. Le fait de percevoir un salaire dans la même entreprise, en particulier. Une grande proportion de collègues au sein d'une entreprise ont renoncés au dialogue tout en continuant à se réclamer du même projet logiciel. Le phénomène est si vastement répandu et si socialement accepté qu’il passe pour une fatalité et non un problème à résoudre.

Lorsque les interactions sont uniquement par voie électronique, il reste un mythe qui poussent des gens à se disputer un territoire numérique. Alors qu’il existe une infinité de branches d'un logiciel, les disputes sur l'appropriation d'une version sont fréquentes. Il est probablement futile de tenter de résoudre ces disputes ou de trouver des méthodes pour les éviter parce qu’elles disparaitront lorsqu'une vision plus évoluée de la nature de l'univers numérique sera partagée (voir notamment le rôle de l'histoire dans le génie logiciel).

La dispute légitime et sans âge est l'amour des autres, ou de façon moins dramatique, le nombre de personnes qui s’intéressent à une branche particulière de l'évolution de l'univers numérique. Les disputes de conquête de cette branche particulière sont d'une tout autre nature que les désaccords un peu futiles dont il est question à la machine à café.

Exemple: il est certes possible de modifier un navigateur web soi même et de le diffuser, si la modification en question est refusée par le développeur. Cependant, il se trouvera seulement une poignée de personnes pour connaitre cette version. Si on accepte que la réalité est construite par le regard des autres, le nouveau navigateur web n'existe pratiquement pas au yeux des hommes.