Projet:Wikiversité/Organisation des niveaux d'apprentissage

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Enjeu de la prise de décision

Réorganiser les niveaux d'apprentissage

Discussions

Bonjour amis wikiversitien ;) J’ai ouvert cette discussion pour rediscuter l'organisation des niveaux d'apprentissage : actuellement il y a 18 niveaux (voir Aide:Niveaux) que je trouve inadaptée à wikiversité. En effet l’idée originale était de classer les cours par classe : mais il y a quelques inconvénients :

  • Nous sommes la wikiversité Francophone, classer les cours selon la classe où on l'apprend en France est donc illogique
  • Nous ne sommes pas affilié à l'éducation nationale, pourquoi classer les niveaux selon un programme différent en Belgique ou en France (ou en Suisse)
  • C'est particulièrement inutile en langues : pourquoi classer les débuts de l'anglais en niveau 6 ? On peut commencer à l'apprendre en 4e..


Pour résumer je pense qu'on a fait une erreur en essayant de se coller à un programme francocentré je propose donc moins de niveau comme par exemple

  • Niveau 0 pour l'alphabétisation et pour l'équivalent en France de CP et CE1 (2e cycle) (niveau 0 à 2)
  • Niveau 1 pour le 3e cycle (2 à 5)
  • Niveau 2 pour 6e-5e (6 à 7)
  • Niveau 3 pour 4e-3e-2nde (8-10)
  • Niveau 4 pour BEP, CAP
  • Niveau 5 pour le professionnel
  • Niveau 6 pour 1re terminales Générales et Technologique(11-12)
  • Niveau 7 pour les études sups (12+)

Et la suppression des niveaux en langues
Qu'est ce que vous en pensez Vivelefrat Discutermail 14 septembre 2008 à 16:21 (UTC)

Les niveaux sont nullement français, mais bien francophones puis qu’il y a corrélation entres les niveau et la structure d'apprentissage de différents pays francophones, tel que le schématise cette page ;
Pour ce qui est des langues les bases sont bien de niveau 1, surtous les bases de l'anglais, pour les autres langues, elles le sont aussi, certain n'ont pas de niveau d'indiqué, pour ceux que j’ai vu ;
sinon la nouvelle structure que tu proposes est bien une copie de ce que l’on retrouve en France (et dans les autres pays, puisqu'au lieu d’avoir 18 niveaux, il n'y en a plus que 7) et d'ailleurs pourquoi faire une séparation entre le professionnel et le général/technologique ? Ceci est-il une démonstration qu'un apprenant de BEP est d'un niveau inférieur d'un apprenant en 1ère générales ?
Crochet.david 14 septembre 2008 à 18:32 (UTC)
Par contre je ne dis pas qu’il ne faut pas revoir la formations des langues, y'a effectivement mieux à faire. Crochet.david 14 septembre 2008 à 18:34 (UTC)
Salut, quelques élémnts de réponse : même si je ne connais pas les autres programme il est à parier que suivant les pays on apprenne des choses différente à 1 ou 2 années près, je parle de classe là pour donner une idée à peu près du niveau (on fait la différence entre un truc de licence ou de 5e) cela donne une idée de grandeur de la difficulté. Mon but n'était pas de montrer l'infériorité d'un apprenant B.E.P (loin de là mon idée) mais de separer des méthodes d'apprentissage qui differe d'un cursus à l'autre.Vivelefrat Discutermail 14 septembre 2008 à 18:59 (UTC)
Bien entendu, comment veux tu donner un niveau si tu ne connais qu'un système d'apprentissage, tu es obligé de te fier au seul que tu connais. Mais le problème réside aussi par rapport à la structures qu'offre d'autres pays, et donc dans ce cas là, plutôt raisonner sur la base : Si un apprenant lambda commence sa scolarité normal à x ans, au bout de combien de temps cette notion sera bien acquises. Ceci définit bien un niveau, qui se rapproche très bien logiquement d'un système éducatif ( et pas forcément français). Mais si on raisonne sur des notions particulières (tel que les langues autres que maternelle) ce système ne fonctionne pas puisque la majorité des système éducatif commence l'apprentissage des langues autres qu’à partir d'un certain nombre d'année d'apprentissage. Donc est-ce que tout peut se mesurer en années d'apprentissage afin de définir un niveau, non. Donc qu'est-ce qui peut l'être, et qu'est-ce qui ne l'est pas. Pour les langues, je pense que raisonner en niveaux annuels est peut-être excessif, donc il faudrait avoir un autre système d'apprentissage. Et ensuite de savoir si toutes les notions peuvent l'être ainsi. On peut avoir le même type de raisonnement en sport, loisirs ou jeux. L’idée serait que chaque notion ait son système de niveau, là, il n'y aurait plus de problème, par contre cela devient dans ce cas ingérable. 1 système de niveau ne peut s'adapter à tous les notions d'apprentissage, Donc, il reste à en trouver le juste milieu, avec ses exceptions. Mais on est toujours confronté à : Comment faire vis-à-vis des autres systèmes éducatifs. Crochet.david 14 septembre 2008 à 19:20 (UTC)
Je doute fort qu'une distinction entre les cours du cursus BEP/CAP, des filières pro et des filières technologiques & générales réduise le francocentrisme des niveaux... Même si l’idée part d'un bon sentiment, le découpage proposé n'est peut-être pas le plus adéquat.
En plus, je voudrais faire part de la multiplicité des cursus du supérieur, bien plus développé encore que les cursus avant bac ou BEP/CAP, induisant une telle diversité de contenus qu’il ma paraît illusoire de regrouper sous une même étiquette « supérieur » tout ce qui y est abordé.
Enfin, en ce qui concerne les langues, je réaffirme mon point de vue : il m'a toujours paru stupide de placer des niveaux de difficulté en langue alors que du point de vue grammatical, tout me paraît au même niveau d'importance pour la correction de la langue. Merci à David pour le conflit d'édition Smiley souriant Xzapro4 discuter 14 septembre 2008 à 19:35 (UTC)
D'après la discussion d'au dessus, je retourne ma veste (il y a que les idiots qui ne changent pas d'avis) et je propose un fonctionnement des niveaux par faculté et non des niveaux unifiés ce qui peut aller vers une suppression des niveaux pour certaines facs. Vivelefrat Discutermail 15 septembre 2008 à 15:21 (UTC)
Le problème me paraît insoluble et son but est non pas de trouver la meilleure solution mais la moins pire. Si on part de trois niveaux Débutant - médium - expert, on coince d'évidence sur médium mais aussi pour débutant : pour la leçon sur les intégrales le niveau débutant est-il celui qui ne sait rien sur les mathématiques ou celui qui ne sait rien sur les intégrales mais qui connaît tout le reste des mathématiques ou encore qui ne sait que ce qui est nécessaire pour comprendre les intégrales ? C'est le troisième cas que personnellement je retiendrai mais il faudra conjointement définir la liste des prérequis en détail de façon à ce que le lecteur puisse bien déterminer son niveau, voire faire les révisions qui s'imposent si ce n'est les apprentissages des prérequis. Là on est mal car pour la plupart des leçons de ce site les prérequis ne sont pas encore présents sur le site. Vous aller me dire que ce site débute et qu’il faut bien commencer mais nous avons quand même tendance à commencer par le niveau expert sans permettre de l'atteindre. Faut-il que le contributeur qui veut faire la leçon sur les intégrales attendent pour la faire que lui ou un autre ait fait la leçon sur les opérations, puis ... Je dirai que la discussion sur les niveaux doit se porter à un niveau général pour qui travaillent les contributeurs ? Pour tous, pour ceux qui ont déjà un niveau de base (????). On pourrait même se poser comme première question pour moi (pour le plaisir d’avoir créer une belle page de top niveau) ou pour les autres même si ce n’est pas top niveau. Cela sera plus clair quand le site sera fini (donc jamais car il y aura toujours quelque chose à faire à créer ou à améliorer).
Pour faire bref, le problème de définition des niveaux passe pas la liste exhautive des prérequis.
--H'arnet 21 septembre 2008 à 09:18 (UTC)

Bonjour, Que pensez-vous de portails destinés aux élèves et aux étudiants qui regrouperaient les cours qui concernent leurs niveaux ? ps: je ne sais pas rajouter mon pseudonyme et l’heure. :/Le message qui précède, non signé?, a été déposé par Kaizenpedia (d · c · b · s).

Pour rajouter sa signature, il suffit d'écrire ~~~~ à la fin du message

Petite question : Est-ce vraiment nécessaire de mettre des niveaux pour chaque chapitre/exo... alors que la leçon a déjà un niveau. Les différents chapitres sont en théorie du même niveau que la leçon totale, non ? Benlafgan 22 décembre 2009 à 12:35 (UTC)