Leçons de niveau 13

Proche et Moyen-Orient/Plan alternatif

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Plan alternatif
Icône de la faculté
Chapitre no 6
Leçon : Proche et Moyen-Orient
Chap. préc. :Conclusion
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Proche et Moyen-Orient : Plan alternatif
Proche et Moyen-Orient/Plan alternatif
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Les conflits du Proche et du Moyen-Orient

Introduction[modifier | modifier le wikicode]

  • le Moyen-Orient est une zone géo entre Europe/ Asie/ Afrique.
  • C’est donc un lieu d’échanges millénaires mais aussi un lieu de tensions .
  • Cette zone comprend plusieurs pays très différents :
  • Au centre de cet ensemble 5 pays : Irak, Syrie, Jordanie, Liban et Israël
  • Encadrer par 3 grands états : Turquie, Égypte, Iran
  • Ensemble à part : la péninsule Arabique : pétromonarchie avec surtout Arabie Saoudite
  • Lieu où se concentrent les grands conflits du XXe siècle
  • Cet espace n’est pas forcément accueillant pour la vie
  • Déserts chauds, froids, montagnes, hauts plateaux = lieux propices à la guérilla
  • Peu de lieux accueillants = très convoités = lié à la ressource eau
  • Une ressource de plus en plus importante : pétrole
  • C’est une région qui comporte de nombreux facteurs d’instabilités :
  • Une multitude ethniques et des volontés nationalistes (panarabisme)
  • Le facteur religieux (islam expansionniste et un judaïsme radical) DVT du terrorisme
  • Des ressources qui se raréfient
  • Cependant les musulmans et juifs vivent ensemble sans heurts majeurs
  • Arrivée des Européens bouleversent un équilibre millénaire
  • LE P-O et le M-O illustre parfaitement les différentes phases de l’histoire mondiale
  • Guerres mondiales : domination et occupation par des puissances étrangères
  • GF/ décolonisation : bipolarisation et résistance avec un nationalisme fort
  • Nouvelles conflictualités : guerres inter-ethniques, religieuses, terrorismes…
Problématique : Pourquoi les facteurs d’instabilités présents au MO et au PO en fond la zone la plus sensible du monde ?

Une zone aux multiples tensions[modifier | modifier le wikicode]

Une mosaïque de peuples et de religions[modifier | modifier le wikicode]

Différents peuples[modifier | modifier le wikicode]

  • Il existe trois peuples majoritaires dans la zone : Arabes (190 m), Iraniens (65 m) et Turcs (60 m)
   -Contexte difficile fait de rivalités et tensions entre ces groupes ethniques
   -Iraniens et Trucs parviennent à une unité de leurs nations mais pas les Arabes
  • Présence de la minorité Kurdes (25-30m de personnes)
   -Déchiré entre 4 états : Turquie, Iran, Irak, Syrie et souvent victimes de persécutions 
   -Espoir : fondation du Kurdistan (impossible au vu de la présence de gaz dans la région) 
          -État fantôme d'un an grâce au soutien des GB qui chute en 1923 
  • Population juive (pas vraiment une ethnique mais considéré comme à part) regroupe 5,5 m
   -Origine : immigration commence sur la Palestine début XX°sc
   -Colonisation de la terre est l’un des principaux motifs de conflits

La diversité religieuse[modifier | modifier le wikicode]

  • La région est le foyer de naissance des trois monothéismes : Judaïsme, Christianisme, Islam
  -Présence de hauts lieux religieux :   -La Mecque et Médine pour l’Islam
                                         -Jérusalem pour les 3 (Mur des Lamentations, esplanade des mosquées, Basilique St-Sépulcre)*
  • Les musulmans sont les plus nombreux mais ils sont divisés en 2 : Sunnites et Chiites
   -Origines : Divisons sur la compréhension à la mort de Mohammed
   -Veut donner sa succession à l’homme le + proche (par le sang ? valeurs ?)
   -Sunnites : Arabie Saoudite, Égypte, Koweït, Syrie, Liban, Jordanie… 
   -Chiites : Iran et minorités dans plusieurs pays Irak, Turquie
      =>   Provoque des tensions entre les pays car la division est grande entre les pays
   -Il existe aussi d’autres mouvements plus minoritaires (druzes, kharidjites)
  • Chrétiens (10 m) sont très divisés : reconnaissance du pape ou église orthodoxe (Coptes)
   -Subissent parfois des persécutions
  • Les Juifs étaient autrefois divisés sur la région en forment de diasporas
   -Changement avec la création de l’État d’Israël en 1948

Islam et politique[modifier | modifier le wikicode]

  • Lorsque qu’existait les Califats (arabes) + Sultanat (Turcs) : le lien était simple
   -Le chef de l’état est le descendant de Mohammed : protecteur de la foi
  • Années 1930 = début de la théorie sur l’islamisme
   -Def : doctrine qui veut faire de l’Islam le fondement de la vie politique, sociale, loi.
   -Qui ? Les Frères musulmans : Assos religieuse fondée en 1928 par Hasan al Banna
   -But : Volonté de création d’un état islamique
  • L’islam peut s’exprimer politiquement à travers différents modes
   -Monarchie Absolue en AS avec la dynastie des Ibn-Saoud (roi Fahd)
   -Régime démocratique : Turquie est un régime totalement démocratique
   -Poussée de partis extrémistes qui ont souvent recours au terrorisme

Des ressources de plus en plus convoités[modifier | modifier le wikicode]

L’or noir : le pétrole[modifier | modifier le wikicode]

  • Plusieurs facteurs font de cette zone une région sensible : en particuliers le pétrole
   -C’est la principale richesse du MO avec 30 % de la production mondiale
   -Historiquement l’exploitation commence 1re moitié du XXe siècle
        -Qui ? Grandes compagnies pétroliers européennes et américaines
  • À partir de 1950 : les pays producteurs commencent à prendre contrôle + impose leurs prix
   -Le prix devient un moyen de pression sur l’ensemble du monde
   -Exp : 1973 pour empêcher l’aide à Israël dans la guerre du Kippour = Multiplication du prix

=>Provoque le premier Choc pétrolier

          -Devient le pilier du DVT des pays de la péninsule Arabique
  • Le pétrole est aussi un facteur d’instabilité entre pays de l’OPEP et les autres
   -Def : Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole créé à l’initiative de l’AS en 1960
  • Le pétrole est devenu aussi un facteur de convoitise et aussi de conflit
   -Exp : Première Guerre du Golfe (1990-1991) Irak veut récupérer le pétrole du Koweït
  • Le MO détient aussi 40% du gaz mondial principalement au Qatar et en Iran

L’or bleu : l’eau[modifier | modifier le wikicode]

  • Analyse géographique de la région montre qu’elle est aride : l’eau devient un enjeu
   -Prob : inégalement répartie, accroissement démographique, urbanisation, culture…
   -Solutions hypothétiques : nappes phréatiques (polluées), grands fleuves (AMGT important)
  • Le Tigre et l’Euphrate sont des lieux de tensions permanentes : Syrie/ Irak/ Turquie
   -Turquie contrôle les barrages pour DVT son agriculture grâce à l’Euphrate
  • Jourdain est un enjeu de conflit entre Jordanie / Syrie / Israël
   -Israël contrôle tous les points d’eau et en réduit l’accès aux territoires palestiniens

Le Moyen-Orient : foyer d’instabilité[modifier | modifier le wikicode]

Le difficile partage de l’Empire ottoman (1918-1948)[modifier | modifier le wikicode]

Un Empire ottoman divisé et convoité[modifier | modifier le wikicode]

  • Au cours du XVIe siècle : les Turcs unifient des mosaïques de peuples sous leur égide
   -Le sultan est le chef de cet ensemble et il est le protecteur des musulmans
   -Religion est un facteur d’unité à des peuples très différents
  • XIXe siècle = recule de la puissance de l’Empire Ottoman
   -L’Égypte obtient une quasi indépendance
   -La famille des Ibn Saoud commence à gagner du PVR dans la péninsule arabique
   =>Cette faiblesse provoque la convoitise des peuples € (route s des indes/ lieux saints)
         -CMT ? Utilise le prétexte de protections des minorités (arabes…)
  • Pdt la Grande Guerre : Ottoman entre en guerre contre l’Entente (rivalité Russe)
   -Connait l’épisode du Génocide arménien
         -Minorité qui revendiquait son indépendance
         -Connu un massacre des élites, de l’armée puis de la pop (1 m morts)
   -La FR et la GB se partagent l’empire avant la fin de la guerre : accords de Sykes Picot 1916
         -La GB fait des promesses contradictoires soutenant les Juifs et les Arabes
   =>Finalement les GB s’appuient sur un leader arabe : Fayçal Ier (1883-1933)
         -Conduit la révolte contre les Ottomans (s’effondre en 1918)
         -Obtient le trône de Syrie mais il est chassé par les FR
         -Les GB le place finalement sur le trône d’Irak

Des frontières imposés par les Européens…[modifier | modifier le wikicode]

  • L’empire explose et il est partagé officiellement en 1920 par le traité de Sèvres
   -Les zones sont divisées et confiées par mandat (par la SDN) à la FR et GB
   -Provoque la colère des nationalistes arabes et des ambitions du panarabisme
          -Def : Volonté d’unifier les peuples arabes sous une seule nation
  • La FR et la GB vont accentués les divisions régionales
   -CMT ? Ils décident de s’appuyer sur des minorités et favoriser l’éclatement des pays
          -Exemple : la France divise la Syrie en 5 pays (permet de mieux régner)
  • Pétrole devient critique pour posséder le M-O car on découvre des gisements de pétrole

…et rejetées par les mouvements nationalistes[modifier | modifier le wikicode]

  • Les MVT nationalistes ne peuvent accepter la prise de PVR de l’Europe
   -Mustafa Kemal (alias Atatürk) lance une série de conquête et reprend l’Anatolie
            -Fondateur de l’État turc moderne considéré comme le père de la nation
            -Obtient une révision des frontières au traité de Lausanne en 1923
  • Révoltes de plusieurs MVT nationalistes
   -Les Anglais écrasent les révoltes en Irak et en Égypte
   -En Syrie, les nationalistes sont défaits à la bataille de Maysaloun en 1920
  • Les Ibn Saoud se lancent à la conquête de la péninsule Arabique (= protection lieux saints)
  • De 1936 à 1939 la Grande révolte arabe oppose les Palestiniens et les Juifs
   -Conflit très sanglant (voir III°/ Conflit ISR-Palestine)
  • L’émancipation est cependant en voie dans la région du MO
   -Irak (1932) et l’Égypte (1936) obtient leur indépendance
   -Post SGm la GB est affaiblit : elle libère la Syrie, la Palestine, le Liban et la Transjordanie

Le Moyen Orient pendant la guerre froide)[modifier | modifier le wikicode]

La fin de la prépondérance européenne[modifier | modifier le wikicode]

  • La SGm met fin aux systèmes des mandats européens
   -Indépendance : Irak (déjà acquise en 1932), Liban/ Syrie/ Jordanie en 1946
   -R-U quitte la Palestine (1948) donne indépendance au Koweït, Yémen et aux Émirats
  • Égypte est un cas particulier : indépendance en 1922 mais canal de Suez 1/3 FR, GB et Égypte
   -Nasser la nationalise (pour construire un barrage sur Assouan)

« Le canal de Suez est devenu un État dans l’État… Les bénéfices de la société ont atteint 100 millions de dollars et nous, qui avons eu 120.000 morts durant le percement de ce canal, nous ne touchons que 3 millions de dollars. Nous détruirons le passé en reprenant nos droits »

   -Pression des deux Grands (USA menace l’aide financière) URSS (recours aux armes)
        -Montre la faiblesse des anciennes puissances impériales dominantes (FR/GB)

Choisir son camp durant la guerre froide[modifier | modifier le wikicode]

  • Nasser gagne beaucoup de prestige : devient le champion de la cause arabe
   -Incarne le rêve du panarabisme : création d’un état arabe global
         -Qui ? Ligue des États Arabes 1950
   -Refoulement des troupes israélienne = espoir des palestinien en Nasser
   =>Il incarne une alternative à la bipolarisation mondiale = MVT des non-alignés
  • Son rêve d’union des peuples arabes disparait lors de sa défaite pdt la guerre des 6 jours
  • USA ont une attitude contradictoire
   -Change leur soutien : AS, la Turquie, l’Iran, l’Irak (containement) puis Israël
  • URSS accorde son soutien à l’Égypte (aide pour la construction d’AMGT + militaire)
   -Soutien aussi Irak puis la Syrie et aussi les Palestiniens (dans la lutte contre ISR)

Offrir une troisième voie : l’islamisation[modifier | modifier le wikicode]

  • 1979 : Révolution iranienne = nouveaux facteurs de tensions
   -Origines : le régime pro occidentale de Shah d’Iran est renversé (16/01/79)
        -Le Shah a brutalisé son peuple pour l’occidentaliser
   -Qui ? L’ayatollah Khomeiny (prof de théologie, exilé car contre le Shah et sa politique laïc)
   -Résultats : rejettent capitalisme et marxisme : refus du monde bipolaire
  • Quelle est la base du régime ? Fondation d’un régime basé sur l’islam chiite
   -Révolution idéologique : -Fondation d’un parti unique fondé sur Dieu
   -Ennemi :  -Impérialisme américain (« Grand Satan »)
              -Le sionisme (« le Petit Satan »)
   -Réactions : Augmentation du prix du pétrole = 2ième choc pétrolier
  • Ce changement de régime provoque une guerre Iran-Irak
   -Qui : Saddam Hussein (Puiss occidentale+ URSS+ Arabie Saoudite+ Koweït) VS Khomeiny
   -PK : peur d’une contagion islamiste chiite au PO et au MO
              - Rappel : Arabie Saoudite + pétromonarchies sont à majorité sunnite (=instabilité)
   -Iran prétend défendre l’islam et veut créer un état global de l’islam (Turc, Perse,Arabes…)
   =>Finalité : aucun gagnant mais laisse deux pays en ruine avec 1 m de morts

Les enjeux de la région lors des nouvelles conflictualités[modifier | modifier le wikicode]

La région du Golfe[modifier | modifier le wikicode]

  • Crise éclate le 2 aout 1990= invasion du Koweït (refus d’annuler la dette) par l’Irak
   -Irak fait la fusion de deux pays
   -Alternance entre négociation et pression de l’ONU joue un rôle clé
       -Décide finalement d’user de tous les moyens nécessaires » pour chasser Irak
       -Date butoir fixée : 15 janvier 1991
  • Expiration du délai = opération « Tempête du désert »
   -But : empêcher l’Irak de renforcer sa puissance pétrolière
   -Forces alliées (FR,USA, GB, Koweït + Arabie S) bombardent massivement
   -Irak incendie les puits de pétrole du Koweït + envoie missile sur Arabie/Israël
   -24 février : déclenche une opération terrestre = libère le pays en qq jours
   =>Saddam accepte le cessez le feu du Conseil de Sécu = défaite totale de Saddam
  • La réaction internationale est immédiate avec une action conjointe de l’ONU et USA
   -Montre bien la préoccupation mondiale de maintenir la stabilité dans cette région

L’Iran un nouvel acteur dans la région[modifier | modifier le wikicode]

  • Mahmoud Ahmadinedjab est le président de l’Iran de 2005 à 2013
   -Homme d’État traditionnaliste qui s’appuie sur les MVT fondamentalistes
      -Hostile à toute réforme et à tout rapprochement vers l’Occident
   -Partisan d’un respect de la Charia : discrimination des femmes et des homosexuels
  • Affiche une volonté de développer un programme nucléaire officiellement civil
    -Provoque la crainte internationale avec réaction des USA et ONU
      -PK ? Ahmadinedjab affirme vouloir « rayer ISR de la carte »
      -Relation tendue, l’état d’ISR n’est pas reconnu, n’apparait sur aucune carte

Les multiples raisons de l’instabilité géopolitique[modifier | modifier le wikicode]

  • Cette région est un profond foyer d’instabilité à cause de l’arme nucléaire
   -Israël la détient officieusement depuis 1966 (pour préserver leur sécurité dans la région
   -Syrie et Irak sont soupçonnés d’avoir développés un programme nucléaire militaire
   -Iran aussi le veut (vu précédemment)
  • 2011 : Explosion des Printemps Arabes (Égypte, Syrie, Bahreïn, Yémen)
   -Def : Volonté de changement de régime dictatorial vers la démocratie
         -CSQ : Provoque une montée en puissance des MVT islamistes
         -Au Yémen : répression très dure avec l’aide de l’AS (veut la pacification)
         -EnÉgypte : Moubarak est renversé mais le pays tombe en guerre civile (2013)
                 -Montée en puissance des Frères Musulmans mais rejeté par la jeunesse
         -En Syrie : Bachar Al-Assad massacre son peuple dans l’inaction internationale
         -PK ? Soutien de la Fed de Russie face à la condamnation ONU, FR, USA…
         -Utilisation d’armes chimiques : provoque une condamnation générale
         -Premier pas : destruction de l’armement chimique (septembre 2013)

Le conflit israélo-palestinien : paroxysme de l’instabilité mondiale[modifier | modifier le wikicode]