Leçons de niveau avancé

Pratique du bateau et navire de plaisance/Règles de barres et de routes

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Règles de barres et de routes
Icône de la faculté
Chapitre no 4
Leçon : Pratique du bateau et navire de plaisance
Chap. préc. :Balisage côtier
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Pratique du bateau et navire de plaisance : Règles de barres et de routes
Pratique du bateau et navire de plaisance/Règles de barres et de routes
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.
Bouée modulaire latérale bâbord du chenal d'accès de la Loire
Bouée modulaire latérale tribord du Chenal maritime d'accès du port de Dunkerque

Dans le domaine maritime, le balisage en mer sert à délimiter les zones navigables ou non. L'AISM a découpé le monde en deux régions : la A et la B. Dans cette leçon nous étudierons seulement le A qui est au programme du permis côtier. De manière générique une balise est définie comme un objet flottant ou fixé au fond de la mer ou à terre, permettant de faciliter la navigation ou de signaler un danger, ou un chenal. Il peut s'agir d'une bouée, d'une tourelle maçonnée ou d'une perche.

Hormis les perches, les balises sont constituées d'un « corps », d'un « voyant » qui coiffe le corps et éventuellement d'un « feu » qui permet d’identifier la balise de nuit. La signification de la balise est fournie par la couleur du corps, la forme, la couleur du voyant et dans certains cas la forme du corps. La nuit le feu, visible généralement sur plusieurs mille marin, permet d’identifier la balise par son rythme, sa couleur.

Le balisage est de 2 types :

  • le système latéral, utilisé pour baliser les chenaux et les passages vers/en provenance d'un port.
  • le système cardinal, utilisé dans les autres cas, il situe le danger par rapport à lui-même par les points cardinaux (nord, sud, est, ouest).

Le système cardinal[modifier | modifier le wikicode]

Les quatre marques cardinales et leur disposition par rapport au danger

Les marques cardinales sont au nombre de quatre et servent à baliser un danger par rapport à un point cardinal.

  • couleur: jaune et noir
  • voyant: deux triangles noirs

La position du noir sur le corps de la balise correspond ainsi à l'orientation des pointes du voyant. Quant au rythme des feux, il faut s'imaginer non plus un compas mais le cadran d'une horloge : (continu) – (3) – (6+1) – (9).

  • (Continu) pour le nord (12 heures ou 0 heure - en haut)
  • (3) pour l'est (3 heures - à droite)
  • (6+1) pour le sud (6 heures - en bas)
  • (9) pour l'ouest (9 heures - à gauche)

La disposition des couleurs et des triangles indique de quel côté laisser la balise :

Cardinale Nord (passer au nord)[modifier | modifier le wikicode]

Cardinale nord

Cardinal N Q.gif

  • couleur : noir – jaune
  • voyant : deux cônes noirs, pointes vers le haut
  • feu : scintillant blanc continu

Cardinale Est (passer à l'est)[modifier | modifier le wikicode]

GB)
Cardinale est

Cardinal E Q.gif

  • couleur : noir – jaune – noir
  • voyant : deux cônes noirs, pointes opposées
  • feu : blanc, trois éclats groupés

Cardinale Sud (passer au sud)[modifier | modifier le wikicode]

cardinale sud devant le phare des Barges
Cardinale sud

Cardinal S Q.gif

  • couleur : jaune – noir
  • voyant : deux cônes noirs, pointes vers le bas
  • feu : blancs, six éclats groupés suivis d'un éclat long

Cardinale Ouest (passer à l'ouest)[modifier | modifier le wikicode]

Balise cardinale ouest en Sud Bretagne équipée de panneaux solaires et d'un feu
Cardinale ouest

Cardinal W Q.gif

  • couleur : jaune – noir – jaune
  • voyant : deux cônes noirs, pointes jointes
  • feu : blanc, neuf éclats groupés

Le système latéral[modifier | modifier le wikicode]

Feux d'entrée de port du Palais à Belle-Île-en-Mer (vue de la terre vers la mer)

Les marques latérales servent à baliser un chenal, une approche de la terre. Leur voyant indique toujours de quel côté laisser la balise en rentrant ou en sortant du port.

En zone A (définie plus loin)

  • Marque bâbord:
    • voyant cylindrique, couleur rouge, chiffre pair, feu rouge, rythme quelconque ;
    • À laisser à bâbord en venant du large.
  • Marque tribord:
    • voyant conique, couleur verte, chiffre impair, feu vert, rythme quelconque ;
    • À laisser à tribord en venant du large.
  • Marque de chenal principal à tribord :
    • cette bouée est une bouée bâbord qui comporte une bande verte en son milieu, la bouée marque simplement l’existence d'un chenal secondaire de l'autre côté ; la considérer principalement comme une bouée bâbord et donc
    • la laisser à bâbord pour suivre le chenal principal ;
    • la laisser à tribord pour prendre le chenal secondaire ;
    • feu rouge - rythme (2+1)
  • Marque de chenal principal à bâbord :
    • comme la précédente, la bouée est une bouée tribord qui comporte une bande rouge en son milieu, la bouée marque simplement l’existence d'un chenal secondaire de l'autre côté ; la considérer principalement comme une bouée tribord et donc
    • la laisser à tribord pour suivre le chenal principal ;
    • la laisser à bâbord pour prendre le chenal secondaire ;
    • feu vert - rythme (2+1)

Moyen mnémotechnique pour s'en souvenir en Zone A[modifier | modifier le wikicode]

UN TRICOT VERT ET DEUX BAS SI ROUGE

UN chiffre impair, TRI comme tribord, CO surmonté d'un cône, VERT couleur de la bouée

DEUX chiffre pair, BA comme bâbord, SI surmonté d'un cylindre, ROUGE couleur de la bouée

Les différentes zones[modifier | modifier le wikicode]

Le balisage latéral présente une inversion de couleur mais pas de voyant selon la zone de navigation :

  • en zone A (Europe, Afrique et tout ce qui n’est pas en zone B) :
    • Bâbord est rouge cylindrique
    • Tribord est verte conique.
  • En zone B (Amériques, Pacifique, Japon, Corée, Philippines) :
    • Bâbord le voyant est toujours cylindrique mais la couleur est verte -
    • Tribord le voyant est toujours conique mais la couleur est rouge.

Les autres marques[modifier | modifier le wikicode]

Danger isolé[modifier | modifier le wikicode]

Marque de danger isolé

La marque danger isolé signale un écueil peu étendu, situé généralement à l'endroit ou est positionnée la balise. La balise peut être laissée indifféremment à bâbord ou à tribord.

  • forme : quelconque
  • couleur : noire, avec une ou plusieurs bandes rouges
  • voyant : deux boules noires
  • feu : blanc
  • rythme : deux éclats groupés

Eaux saines[modifier | modifier le wikicode]

Marque d'eaux saines
Marque d'eaux saines

La marque d'eaux saines indique que les eaux sont libres de tout danger dans les parages. Elle marque également une reconnaissance pour l'atterrissage, un point intermédiaire avant de s'engager vers un chenal d'accès, un Dispositif de séparation du trafic (DST).

  • forme : Quelconque
  • couleur : rouge et blanc
  • voyant : une boule rouge
  • feu : blanc
  • rythme : isophase, à occultations, à un éclats toutes les 10 secondes ou la lettre Code Morse|Morse « A » (Point/trait)

Marque spéciale[modifier | modifier le wikicode]

Marque spéciale
Marque spéciale sur la plage de la Rochelle

Les marques spéciales sont utilisées dans différents cas : zone d'exercice militaire, présence d'un câble ou d'un oléoduc sous marin, zone de dépôt de matériaux, zone réservée à la plaisance, etc.

  • couleur : jaune
  • voyant : croix jaune
  • feu : jaune
  • rythme : quelconque, autre que ceux caractérisant les autres feux.

Marques de plage[modifier | modifier le wikicode]

Les marques de plage sont toutes de couleur jaune et ne se différencient que par leur forme. Elles ne possèdent ni voyant, ni feu.

  • Les marques de délimitation des zones de plage (environ 300 m du littoral) sont de forme sphérique. Elles marquent entre autres choses la limitation de vitesse (5 nœud (unité)|nœuds).
  • Lorsqu'un chenal existe, afin de réserver l'accès au littoral à des engins de plage divers ou à des dériveurs, il est délimité par des marques de forme conique et cylindrique, en conformité avec le balisage latéral décrit plus haut, mais ces marques sont toutes de couleur jaune.
  • D'autres marques sphériques jaunes peuvent délimiter des zones de baignade, elles peuvent être alors jointes par un cordage.

Marques d'épave en cas d'urgence[modifier | modifier le wikicode]

Marque d'épave en cas d'urgence
L'épave de l'American Star.

Mise en place en 2006 , cette marque est de couleur bleue et jaune (à rayures verticales), le feu est alternativement bleu et jaune, si plusieurs marques balisent une épave, les feux des différentes marques sont synchronisées. Le voyant est une croix type « + » (croix droite) de couleur jaune.