Leçons de niveau 15

Présentation de l'interactionnisme symbolique/Présentation générale

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Présentation générale
Icône de la faculté
Chapitre no 1
Leçon : Présentation de l'interactionnisme symbolique
Retour auSommaire
Chap. suiv. :Histoire de la discipline
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Présentation de l'interactionnisme symbolique : Présentation générale
Présentation de l'interactionnisme symbolique/Présentation générale
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Les théoriciens qui se rattachent au courant de l'interactionniste symbolique, malgré leur divergences, s'entendent généralement sur certains points fondamentaux qui constituent la base de leurs recherches :

  1. La production d'une identité individuelle ou sociale se forge au contact d'autrui, plutôt que sur les seuls contacts individuels (Georges H. Mead),
  2. Les individus ne subissent plus les faits sociaux, ils les produisent, l’ordre social est le résultat d'un processus (Strauss),
  3. La vie en groupe et l'action collective prennent sens grâce à une interaction préalable, les acteurs développent ou acquièrent une compréhension semblable des situations.
  4. Pour étudier les points de vue et les représentations des acteurs, il faut pratiquer l'observation in situ,
  5. L'ordre social est le résultat de négociations, de stratégies de positionnement, de jeux sociaux, où les acteurs utilisent les règles en fonction de leurs intentions, souvent en les détournant de leur finalité première (Goffmann), etc.