Leçons de niveau 15

Powerpivot/Introduction

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Introduction
Icône de la faculté
Chapitre no 1
Leçon : Powerpivot
Retour auSommaire
Chap. suiv. :Installation
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Powerpivot : Introduction
Powerpivot/Introduction
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.


Qu’est-ce que le PowerPivot ?[modifier | modifier le wikicode]

Il faut savoir que PowerPivot est un add-in d’Excel, c’est une extension qui a été créée à partir de la version 2010. Cette extension est devenue un outil de Business Intelligence (BI). Elle est fondée sur le principe des cubes de données (exemple OLAP).

Le nom PowerPivot n’a pas été choisi au hasard : il vient à la fois du mot « Power » signifiant force et du mot « Pivot » pour Tableaux Croisés Dynamiques (TCD). Il s'agit donc d'un outil puissant nous permettant de faire des analyses en augmentant la puissance des TCD.

Dans EXCEL, le classeur offre toutes les fonctionnalités de visualisation des données et d'interaction avec celles-ci. Vous pouvez générer des classeurs sophistiqués basés sur des données analytiques performantes que vous générez facilement grâce à la création de TCD.

PowerPivot est très intuitif comme Excel. Il permet aux utilisateurs de créer des rapports et des documents de reporting. De plus il permet d’étendre les possibilités d’analyses de données d’Excel, notamment grâce la possibilité de prendre des données provenant de plusieurs feuilles tout en évitant de faire continuellement des RECHERCHEV.

A quoi sert le PowerPivot ?[modifier | modifier le wikicode]

PowerPivot permet :

  • D’augmenter la puissance de calcul en traitant des millions de lignes comme s’il y en avait que quelques milliers.
  • D’intégrer et/ou de consolider des données provenant de plusieurs bases de données différentes (ACCESS, SQL, EXCEL, WEB…). Pour cela il faut lier les différentes tables comme dans les Modèles Conceptuels de Données avec un champ commun, par exemple un numéro de produit, clients…
  • D’intégrer des données évoluant sans cesse aussi facilement qu’un flux RSS, la mise à jour se fait instantanément sans alourdir les fichiers Excel.
  • De créer de nouvelles colonnes calculées grâces au langage DAX.
  • L’utilisation de Sharepoint afin de pouvoir faire du travail collaboratif.

=> PowerPivot permet donc aux utilisateurs d'Excel de faire de la prise de décision et donc d’être un outil de Business Intelligence très puissant et facile à utiliser.

Qu’est-ce que le langage DAX (Data Analysis Expressions) ?[modifier | modifier le wikicode]

Le langage DAX est un langage qui permet aux utilisateurs de PowerPivot de faire des calculs personnalisés dans les tables PowerPivot (colonnes calculées) et dans les tableaux croisés dynamiques Excel (mesures).

DAX inclut quelques-unes des fonctions utilisées dans les formules Excel, ainsi que des fonctions supplémentaires permettant de faire des calculs complexes.