Leçons de niveau 11

Portes logiques/Portes évoluées

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Portes évoluées
Icône de la faculté
Chapitre no 2
Leçon : Portes logiques
Chap. préc. :Portes de base
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Portes logiques : Portes évoluées
Portes logiques/Portes évoluées
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Ces portes sont toutes dérivées des portes de base ( ET, OU, NON ).

On remarque d'ailleurs que le nom et le schéma permettent d’identifier les portes qui ont servi à les concevoir.


NAND[modifier | modifier le wikicode]

Schéma électrique

NAND en schéma électrique.svg

Représentation graphique

NAND IEC.svg

Table de vérité

Équation logique

S =

La porte NAND n'est rien d’autre qu'une porte NON mise au bout d’une porte ET (AND en anglais). Cela explique la table de vérité de cette porte logique : la sortie de la porte logique NAND est l'inverse de la sortie de la porte logique ET. Ainsi, placer une porte NAND revient à placer une porte ET et une porte NON en série.

Cela est encore plus clair sur le schéma : Il est identique au schéma de la porte ET, excepté que l’on a ajouté un rond sur la sortie, le rond symbolisant la fonction NON (dite aussi "pas").

Cette remarque est également valable pour les portes NOR, et XNOR.




NOR[modifier | modifier le wikicode]

Schéma électrique

NOR composee.svg

Représentation graphique

NOR IEC.svg

Table de vérité

Équation logique

S =

XOR[modifier | modifier le wikicode]

Schéma électrique

XOR composee.svg

Représentation graphique

XOR IEC.svg

Table de vérité

Équation logique

S =
S =

XNOR[modifier | modifier le wikicode]

Schéma électrique

XNOR composee.svg

Représentation graphique

XNOR IEC.svg

Table de vérité

Équation logique

S =
S =