Leçons de niveau avancé

Permis cariste/Conduite

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Conduite
Icône de la faculté
Chapitre no 3
Leçon : Permis cariste
Chap. préc. :Principe physique
Chap. suiv. :Chariot élévateur
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Permis cariste : Conduite
Permis cariste/Conduite
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Un chariot de manutention est avant tout une machine, qui doit donc être conforme aux directives de sécurité au travail. Ces règles techniques en matière de sécurité et de santé applicables à la conception des machines neuves ont été transposées en droit et depuis le début de l'année 2010, il n'y a plus de normes harmonisées pour la conception de ces équipements.

Formation du conducteur[modifier | modifier le wikicode]

Exemple de test lors de l'apprentissage à la conduite

Le conducteur doit avoir reçu une formation adaptée et être titulaire d'une autorisation de conduite délivrée par le chef d'établissement du site d'utilisation du chariot élévateur. Le code du travail n'impose pas l'obligation de posséder un certificat d'aptitude à la conduite en sécurité, pour conduire un engin de chantier ou de manutention. Il impose seulement la possession de l'autorisation de conduite, qui ne doit être délivrée par l'employeur qu'après que le candidat conducteur ait suivi une formation et ait fait l’objet d'une évaluation des ses connaissances et de son savoir-faire pour la conduite en sécurité. L'autorité publique considère toutefois que cet examen constitue un bon moyen de remplir cette obligation de contrôle, sanctionnée par la délivrance du certificat à l'issue du test par un organisme testeur certifié.

L'autorisation de conduite doit être délivrée par le chef d'entreprise ou son représentant délégataire de pouvoir. Pour délivrer cette autorisation de conduite, il faut s'assurer que le salarié soit apte médicalement (à préciser au médecin du travail lors de la visite médicale) à la conduite d'engins, soit en possession d'un certificat de formation, et qu’il ait reçu une formation spécifique au poste de travail.

Risques particuliers[modifier | modifier le wikicode]

En termes d'achat, de location : la phase d'acquisition (loyer financier + loyer de maintenance) du chariot élévateur doit intégrer la phase à venir d'exploitation du matériel (le facturable « hors contrat »).

En termes d'exploitation :

  • Les coûts d'exploitation, et la qualité du, des prestataires chargés de ce service constituent une des clés d'équilibre de ce centre de coûts à surveiller par le contrôleur de gestion. Le taux horaire de la main d’œuvre associé à quelques exemples de forfait de temps d’intervention, le barème de déplacement kilométrique, une liste de préconisation chiffrée des pièces détachées principales.
  • Le simple libellé franglais : Full service (très variable d'un prestataire à l'autre et comportant un grand nombre de limites contractuelles) ne doit pas masquer les futurs coûts à venir pour conserver une continuité de service effective des matériels, tout en limitant le temps à passer auprès d'interlocuteurs multiples. Une des pistes à surveiller pour identifier la présence d’un partenaire « iceberg », est un coût d’acquisition des matériels neufs trop bas, et les charges fixent associées à la taille du, des futur(s) partenaires.