Leçons de niveau novice

Orgue/Histoire

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Image logo représentatif de la faculté

Orgue/Histoire est une ébauche concernant la musique. Vous pouvez aider le projet Wikiversité en l'améliorant.


Début de la boite de navigation du chapitre
Histoire
Icône de la faculté
Chapitre no 1
Leçon : Orgue
Retour auSommaire
Chap. suiv. :Introduction
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Orgue : Histoire
Orgue/Histoire
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

L'orgue apparaît en Égypte au IIIe siècle av. J.-C. sous la forme d'hydraule et se répand dans le monde Romain puis en Europe occidentale. Vers le IXe siècle, il est admis dans les églises pour accompagner la liturgie. L'orgue médiéval est de modestes dimensions. Il est joué à deux mains et un souffleur alimente en air les tuyaux. Au XVe siècle, Conrad Paumann publie une méthode d'orgue. L'instrument comporte trois claviers et un pédalier, il est parfois doté de 2 000 tuyaux. Les facteurs du XVIIe siècle et les virtuoses (Frescobaldi, Sweelinck, Cabanilles) le font évoluer en inventant les jeux. Le répertoire pour orgue s'enrichit grâce à Bach, Buxtehude, Gugny, Haendel. Au XIXe siècle, la famille Cavaillé-Coll construit pour de nombreuses église des orgues présentant des perfectionnements au niveau des registres, des pédaliers, de l’augmentation des combinaisons, du clavier et de l’introduction de sonorités nouvelles. Avec Franck, Liszt et l'école française de Widor, Dupré, Tournemire, Messiaen, Alain, l'orgue devient aussi un instrument profane, parfois intégré à la musique symphonique (Symphonie no 3 de Saint-Saêns; Ainci parlait Zarathoustra de R.Strauss ).