Leçons de niveau 12

Numération et codage/Codage des nombres entiers relatifs

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Codage des nombres entiers relatifs
Icône de la faculté
Chapitre no 7
Leçon : Numération et codage
Chap. préc. :Décimal codé binaire (DCB)
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Numération et codage : Codage des nombres entiers relatifs
Numération et codage/Codage des nombres entiers relatifs
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Ces codages sont utilisés en informatique, donc on respectera un format de type octet.

Signe plus valeur absolue[modifier | modifier le wikicode]

Le premier bit à coder le signe : 0 pour (+) et 1 pour (−). Le reste des bits disponibles sont à coder la valeur absolue.

  • (+22)10 = (0001 0110)2
  • (−14)10 = (1000 1110)2

Avantage :

  • simple

Inconvénients :

  • c'est un système pondéré (addition impossible)
  • deux représentations pour la valeur zéro :
    • (+0)10 = (0000 0000)2
    • (−0)10 = (1000 0000)2

Complément à deux[modifier | modifier le wikicode]

Pour les valeurs positives : codages identiques au codage signe plus valeur absolue.

Pour les valeurs négatives :

  • valeur absolue
  • complément de tout les bits (on les inverse)
  • ajout de 1 en binaire

Exemple :

  • (+14)10 = (0000 1110)2
  • complément : (0000 1101)2
  • (−14)10 = (1111 0010)2

Avantages :

  • addition possible
  • 1 seule représentation pour la valeur zéro

Inconvénient :

  • plus compliqué