Leçons de niveau 11

Nourrir les hommes/L'agriculture productiviste peut-elle nourrir durablement 9 milliards d'hommes ?

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
L'agriculture productiviste peut-elle nourrir durablement 9 milliards d'hommes ?
Icône de la faculté
Chapitre no 1
Leçon : Nourrir les hommes
Retour auSommaire
Chap. suiv. :Quelles alternatives ?
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Nourrir les hommes : L'agriculture productiviste peut-elle nourrir durablement 9 milliards d'hommes ?
Nourrir les hommes/L'agriculture productiviste peut-elle nourrir durablement 9 milliards d'hommes ?
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

L'agriculture américaine[modifier | modifier le wikicode]

L'agriculture est un secteur clé de l'économie des États-Unis. Le pays est le 1er exportateur et le 2e importateur mondial. C'est la première agriculture au monde. En 2012 il possédait 371 millions d'hectares de surface agricole utile. C'est une agriculture axée sur des produits comme le maïs, le soja, le blé, le coton et aussi un élevage animalier important. La majorité de la production agricole se trouve dans les Grandes Plaines, comme par exemple la vallée de San Joaquin (Californie).Les agriculteurs sont assez âgés, près de 30 % d'entre eux avait 65 ans en 2011.

L'agriculture Américaine a débuté a l'époque des indiens. Ils cultivaient du blé et de l'orge, du cacao,des tomates. Elles s'est intensifiée à l'arrivée de l'esclavage.

Le cas de l'Inde[modifier | modifier le wikicode]

Monsanto, est une entreprise américaine spécialisée dans les biotechnologies agricoles; En Inde,pays classé troisième producteur mondial de coton et pays qui a survécu à leur première révolution verte en 1960, celle-ci s'est imposée jusqu'à devenir indispensable pour certains agriculteurs. En effet,Monsanto produit et vend des OGM, c'est-à-dire des organismes génétiquement modifiés. Selon l'entreprise les récoltes seraient de meilleure qualité avec un meilleur rendement ( + 30 % ) et elle promet une baisse d'utilisation de pesticides ( - 78 % ).

La création du coton BT ( ou bolgarte) qui repousse les parasites de lui-même et conçu plus spécialement pour le ver américain, va rendre dépendant les agriculteurs à son utilisation. Certes, le coton BT obtient de bons rendements au début mais en 2006, se développent de nouvelles maladies infectant les cultures transgéniques.Malheureusement pour eux, les indiens i n'ont que des graines Monsanto à acheter, car la FTN a racheté les entreprises indiennes de graines, et ils sont contraints de persister avec le coton BT qui est vendu 4 fois plus cher que n'importe quel autre produit.

Les producteurs s'endettent donc fortement, beaucoup font faillite, leurs récoltes sont faibles et même lorsqu'elles sont bonnes, les prix de vente ne sont pas suffisanst pour résoudre les difficultés financières puisqu'il y a un achat continuel de produits Monsanto : graines, pesticides, herbicides. Les suicides s'enchaînent : en 1 an, 600 agriculteurs meurent, et dans les 6 mois qui suivent, 80 a nouveau.

Monsanto détient le " food power ", qui est le contrôle de la semence permettant le contrôle de la nourriture. Grâce à ce pouvoir, l’entreprise s'impose,s'enrichit et devient essentielle à la survie des agriculteurs indiens. Ce monopole est énorme : 2% des producteurs de cotons détienent 70% des terrains agricoles nécessaires à la création de celui-ci.

Le Paraguay, "République unie du soja"[modifier | modifier le wikicode]

Le Paraguay, situé en Amérique du Sud, est vue comme une République unie autour du soja. En effet, ce pays présente 85 % des récoltes de soja dédiées à l'approvisionnement du bétail et le reste est consacré aux humains, soit seulement 15 % de soja.

En 2005, la culture clandestine d'OGM Monsanto s'installe puis l'utilisation des OGMs est légalisée.

Quelles conséquences?

L'exemple breton est-il durable?[modifier | modifier le wikicode]

Les aspects traditionnels des paysages ruraux bretons sont des étendus de champs vert séparés par des arbres se que l'on appelle des bocages.Depuis quelques années la modernisation agricole à fait son apparition dans se paysage.Ces changements sont remarquables avec l'augmentation de bâtiments en bords de champs,les routes qui sont élargies et créés, des zones industriels et des abattoirs voient le jour et les champs sont agrandit pour facilité la mobilité des tracteurs et autres véhicule agricoles.

La Bretagne se repose essentiellement sur l'agriculture céréalière(dans la région de Rennes),l'élevage bovin,la conchyliculture (élevage de coquillage)et la pêche(dans la région côtière sud).

Coopagri Bretagne

Coopagri Bretagne est une coopérative agricole bretonne créé en 1911 par onze syndicats ou mutuelles agricoles qui ont organiser la coopérative d'achats commun de Landeneau en 1911. Ses Onze acteurs sont tous Bretons. Cette coopérative a pour but de favoriser la progression et la continuité de la production bretonne.

La Bretagne aujourd'hui[modifier | modifier le wikicode]

Aujourd'hui la Bretagne est la première région française pour la production alimentaire grâce à ses élevages porcins(55,7%),de volailles(37%) et d’œufs(47%).

Produire plus pour nourrir 9 milliards d'hommes grâce à l'agriculture productiviste[modifier | modifier le wikicode]

A partir des années 1960, ,une nouvelle sorte d'agriculture s'est développée : l'agriculture productiviste/ conventionnelle/ intensive/ in :

  • Les pesticides et les engrais, plus communément appelés produits phytosanitaires sont responsables :

-de l'endettement des paysans qui eux, doivent acheter les machines, leurs terres mais aussi ces produits,

- de la destruction de la biodiversité,c'est-à-dire la pollution et la contamination des eaux et des sols

- ainsi que l'épuisement de ceux-ci qui à force d'être submergés de pesticides, perdent leur couleur et se transforment en sable.

  • La mécanisation, soit les tracteurs, les avions ou bien les machines, déclenche la baisse du nombre d'agriculteurs. Elle aussi est en partie responsable de l'endettement des paysans et des nuisances faites aux sols.
  • La concentration des terres cultivées provoque un exode rural des petits exploitants,la déforestation afin d'agrandir les terrains, cette concentration est aussi un des facteurs de l'anéantissement de la biodiversité et de l'épuisement de nos sols.
  • La monoculture (ou la spécialisation dans un élevage quelconque) entraîne la maltraitance des animaux et des problèmes éthiques car ils ont malheureusement une réduction d'espace de vie et une mauvaise santé. En raison de cette santé dégradée, l'apparition de nouvelles maladies animales est constatée telle que la vache folle. Le choix d'une monoculture conduit aussi à la déforestation ainsi que la destruction de la biodiversité dans le monde entier.