Leçons de niveau 15

Notions de base en finance/Évaluation des actions

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Évaluation des actions
Icône de la faculté
Chapitre no 3
Leçon : Notions de base en finance
Chap. préc. :Politique d’investissement
Chap. suiv. :Réussir un Management Buy Out
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Notions de base en finance : Évaluation des actions
Notions de base en finance/Évaluation des actions
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

1> Le cours de marché d’une action cotée en bourse peut-il être utilisé comme indicateur du cours théorique d’une action ?

Arguments en faveur :

  • objectif, estimé par le marché, respectivement par les investisseurs ;
  • aucune hypothèse, restriction, simplification.

Arguments contre :

  • avec des faibles volumes de transaction, le cours de l’action devient plus volatile et s’éloigne de sa valeur théorique ;
  • psychologie des marché, spéculation, etc.


2> Cours de théorique avec l'approche par les bénéfices :

EPS/Cout des fonds propres


3> Calcul de la croissance du bénéfice :

(Cours théorique-EPS)/Cour actuel*Rdmt espéré des fonds propres


4> Avec un taux de retention différent de 0 si KE (rendement exigé des actionnaires) = ROE alors :

Cours théorique de l'action avec DDM avec ou sans croissance est le même.


5> Qu’indique le PER et quels peuvent être les inconvénients ?

Le PER indique combien de fois l’actionnaire paie le bénéfice attendu.

Inconvénients (alternative) :

  • quand l’entreprise ne réalise pas des bénéfices : P/Sales ;
  • quand l’entreprise fait beaucoup d’amortissements, et donc crée des réserves latentes : P/CF.


6> Rentabilité d’une action selon Gordon Shapiro :

R=D/P+G

  • avec D = Dividende ;
  • P = Prix ;
  • G = Croissance du dividende.


7> Prix d’une action :

Prix=Bénéfice net attendu*PER


8> Beta d'une action :

Comment passer du Beta des actions au Beta des actifs d'une société ?

Baction/(1+(D/V)/(1-D/V)*(1-Tc)=B des actifs. Ceci en tenant compte d'un Bdette=0 car dette sans risque.


9> Le WACC

Hypothèses :

  • liquidités parfaites des titres ;
  • pas de risque anormaux oublié dans le calcul du B ;
  • constance des paramètres dans le temps.

Problèmes :

  • orientation vers le passé ;
  • quand les rendements sont négatifs (possibilité d'élargir l'horizon temps).

Analyse :

  • Le Wacc d'une entreprise non endetté est plus bas car le risque financier disparait.