No et moi

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Paperback book black gal.svg
Paperback-stack.png
Bibliothèque wikiversitaire
Intitulé : No et moi

Toutes les discussions sur ce sujet doivent avoir lieu sur cette page.
Cet élément de bibliothèque est rattaché au département Littérature francophone.
No et moi
  • Auteur : Delphine de Vigan
  • Année : 2007
  • Titre : No et moi
  • Éditeur : éditions Jean-Claude Lattès
  • Pages : 249
  • ISBN : 2709628619


No et moi (livre de Delphine de Vigan)


Thèmes[modifier | modifier le wikicode]

Thème : rencontre entre une lycéenne et une SDF.

Ces deux filles que tout opposait vont finir par se rencontrer, et vont trouver des points communs dans leur histoire familiale. No qui n'a pourtant pas grand chose va apporter beaucoup à Lou et sa famille, surtout à sa mère.

J’ai aimé ce livre car au fond de moi, j’ai toujours été intriguée par les SDF (Sans Domicile Fixe). Je me demandais: Quelle vie ils pouvaient bien avoir ? Comment peut-on en arriver là ? Où sont leurs parents, leur famille ? ...

Grâce à ce livre, j’ai pu comprendre comment des gens peuvent sombrer dans l'isolement, ne plus avoir ni maison, ni amis, ni famille, seulement la rue. Ce livre m'a permis de satisfaire ma curiosité car de moi-même je n'aurai jamais osée aller aborder une SDF comme Lou à oser le faire. Lou, malgré sa timidité m'a impressionnée car elle a eu énormément de courage pour oser aborder une SDF.

Intrigue[modifier | modifier le wikicode]

Ce livre raconte l'histoire d'une fillette âgée de 13 ans. Celle-ci a un QI très élevé, elle est donc en classe de seconde. Lucas est son amoureux secret, il est le caïd de la classe et a 17 ans. Le professeur va demander à la classe de choisir un sujet d'exposé. Lou choisit de parler des "sans abris" qui sera basé sur une interview. Lou aime passer du temps à la gare. Cela va lui permettre de rencontrer No, une "sans abris". Elles vont apprendre à se connaitre, se voir régulièrement. Lou finit par l'interviewer, No va révéler, difficilement, ce que les "sans abris" vivent au quotidien...

J’ai aimé ce livre car cette intrigue nous montre comment l'amitié peut se créer malgré deux quotidiens de chaque personne différente. De plus, dans ce livre, nous sommes toujours intrigués par la suite de leur aventure. J'ai aussi remarqué la présence de plusieurs faits qui pourraient démontrer l'attirance de Lou envers les nouveaux jeux vidéos

fiche de lecture 1

Les personnages de cette histoire sont des personnages réalistes, les deux héroïnes: Lou Bertignac et No(Nolwen) sont deux adolescentes avec des caractères forts différents. Lou a une vie compliquée, elle habite à Paris, elle est surdouée, elle a 2 ans d'avance mais très mature pour son âge. Timide, peu sûr d'elle, elle est émotive et renfermée. Alors que No est seule, livrée à elle-même, et elle est devenue un peu agressive par la force des choses.

J’ai apprécié ce livre car les héroïnes sont des adolescentes auxquelles on peut s'identifier, ou repérer dans notre entourage des personnes qui nous y font penser soit par leur caractère, soit par leur histoire. Je n'ai donc pas eu de mal à me représenter les personnages.

Lou Bertignac : Celle-ci est une fillette âgée de 13 ans, sensible et discrète. Elle vit dans une famille en déséquilibre, entre un père qui reflète la bonne humeur et une mère qui, elle est désespérée, dû à la mort de Thaïs (la petite sœur de Lou).

No(Nolwenn) : No a 18 ans, elle a une vie solitaire car elle est "sans abris". Elle a un visage fatigué, des vêtements sales. Elle est rebelle et parait sauvage.

Lucas: Lucas est un beau garçon de 17 ans, rebelle, de grande taille et c’est un mauvais élève. Il vit seul dans un grand appartement, appartenant à son père.

fiche de lecture 2

Lou Bertignac a 13 ans, un QI de 160 et des questions plein la tête. Le lycée est une jungle mal appropriée pour la surdouée qu’elle est et Lou se sent totalement rejetée du fait de ses deux années d’avance. Ses camarades l’appellent le cerveau et l’ignorent complètement voire la fuient comme si elle était atteinte d’une grave maladie. Naturellement Lou décide d’adopter une attitude négative en se mettant à l’écart et en culpabilisant sur ses difficultés à avoir de véritables relations sociales avec les autres élèves.

Lou est secrètement amoureuse de Lucas son camarade de classe bien plus mûre qu’elle.

Cependant Lou a une faculté d’observation de son environnement hors norme, elle collectionne les mots comme d’autres collectionnent les timbres et dévore les encyclopédies avec une envie de connaissance irrépressible. Lou est une enfant unique issue d’une famille en déséquilibre permanent puisque la mère est totalement brisée par la vie car elle a perdu un nourrisson de la mort subite quelques années plus tôt.


Son père feint la bonne humeur en permanence pour masquer ses problèmes. Sa vie de famille se passe dans un appartement aux rideaux systématiquement tirés.

Lorsque arrive le moment de choisir le thème d’un exposé au lycée, Lou, paniquée à l’idée de se faire remarquer, choisit un sujet particulièrement difficile. Elle décide d’aborder le thème des sans-abris sans se douter qu’elle va vivre une véritable aventure humaine et qu’elle va ouvrir les yeux sur la dureté du monde qui l’entoure. En effet, Lou invente des tas de théories pour apprivoiser le monde mais ne s’est jamais véritablement confrontée à celui-ci.

Elle parcourt alors les rue de la capitale pour interviewer des SDF et va faire connaissance à la gare d’Austerlitz d’une jeune sans abri du nom de No. Cette jeune femme au visage marqué par les stigmates de la vie dans la rue a les vêtements sales et des difficultés à s’exprimer. Lou va utiliser la jeune exclue pour travailler son exposé et va finir par s’attacher à son histoire. Car ce sont d’abord les silences de No qui vont toucher Lou et vont l’amener à approfondir leur relation. La jeune SDF est à peine plus âgée que Lou et son côté écorchée vive, sauvage et rebelle interpellent la lycéenne.

Privée d’amour, No est également touchée par la personnalité de Lou et par son empathie. No est en grande détresse victime de sa mère qui l’a abandonnée et depuis elle erre sans solutions.

Lou découvre alors un monde terrible où des hommes et des femmes dorment comme ils peuvent dans la rue. Elle découvre les queues pour obtenir un repas chaud et les gens qui s’obligent à marcher constamment pour ne pas mourir de froid. A sa grande stupeur, Lou constate que 200 000 à 300 000 personnes vivent dans la rue en France et que 40 % des sans domiciles fixes sont des femmes. Elles comprend horrifiée que 70 % des SDF âgés de 16 à 18 ans sont des femmes et que le chiffre est en constante augmentation.

Lou n’admet pas cette violence quotidienne de la pauvreté et petit à petit se mue en véritable militante de l’exclusion sociale. Sa rêverie de préadolescente avec sa cohorte d’utopie et de préjugés est mise à mal par la réalité de ce qu’elle voit. La vie ne ressemble donc pas aux affiches du métro et chacun ne trouve pas sa place dans cette société comme elle l’a toujours envisagée.

Lou décide alors de sauver No en lui donnant un toit et une famille et elle se lance dans une expérience de grande envergure contre le destin. Elle relève le combat de l’injustice envers et contre tous pour aider sa nouvelle camarade à reprendre une vie normale.

Lou va découvrir le cercle infernal du chômage, de l’errance et de la solitude et va rapidement comprendre son impuissance à changer le monde.


En compagnie de Lucas, son camarade de classe plus âgé qu’elle de deux ans, elle va tout tenter pour arracher No à sa misère. Lucas vit seul dans un appartement car ses parents sont divorcés puis remariés. Manquant d’amour et d’affection, il va lui aussi prendre part au combat de sa camarade de lycée pour sauver No de la déchéance sociale et la ramener à la vie normale.

Après bien des péripéties et les atermoiements de No, les parents de Lou finissent par accepter d’héberger la jeune SDF dans la chambre prévue pour Thaïs, le nourrisson décédé de la mort subite. La présence de No va ramener de l’espoir à la mère de Lou qui va s’occuper d’elle avec amour et courage.

L’ex SDF va alors reprendre une vie sociale normale avec sa nouvelle famille d’adoption et va décrocher un emploi de femme de chambre dans un hôtel de la capitale.

Lou apprend alors que sa nouvelle camarade est l’enfant d’un viol et qu’elle a vécu chez ses grands parents puis chez sa mère qui la battait avant d’être placée en famille d’accueil.

Malgré le travail et l’amitié de ses amis, No va se mette à boire et va basculer rapidement dans l’alcoolisme.

No va finir par disparaître sans laisser de traces après bien des péripéties et malgré l’amitié et les efforts de Lou et de Lucas. Ces deux derniers vont finir par se rapprocher pour devenir un vrai couple.